mercredi13juin
Un billet euro avec la mention retraite

La rente provenant de l’épargne retraite diffère selon le type de contrat. Pour mieux connaître le comportement des Français en termes de placement d’argent, la DREES (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) a récemment mené une enquête concernant les produits d’épargne retraite. Il en ressort que le régime collectif affiche les meilleures performances sur le marché.

La DREES ou Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques a publié, le 16 mai dernier, son rapport sur le comportement des épargnants vis-à-vis des produits d’épargne retraite. Son analyse a été baptisée « Les retraités et les retraites ».

L’enquête menée par cet organisme a démontré que les Français ne pas encore très portés sur ce type de support. Cette publication a passé au crible plusieurs produits existant sur le marché, entre autres l’épargne retraite supplémentaire.

Les placements souscrits par les entreprises en vue de la retraite de leurs salariés se distinguent du lot en affichant un meilleur rendement. Les contrats indépendants, quant à eux, se retrouvent en dernière position parmi les dispositifs étudiés.

Des collectes disparates d’un support à un autre

Il existe plusieurs produits d’épargne permettant d’anticiper sa retraite. Bien que les sommes collectées auprès de ces supports sont variables, le montant total est considérable à raison de 308 milliards d’euros en 2016. En ce qui concerne les retraites complémentaires, ils constituaient moins de 2% de la collecte, soit 6,1 milliards d’euros.

Des revenus nettement variables selon le placement choisi

Au premier abord, il faut savoir que les rentes viagères sont à un très bas niveau en comparaison aux allocations des retraites obligatoires. À titre d’information, il y a deux ans de cela, les allocations perçues à l’issue d’un contrat en viager s’élevaient en moyenne à 2 250 euros par an. Alors que le régime obligatoire permet aux pensionnés d’obtenir 16 668 euros bruts, soit 1 389 euros par mois.

Si la somme versée à un pensionné français s’établit en moyenne entre 75 et 185 par mois dans le cadre de la retraite complémentaire, ce qui revient à 900 à 2 200 euros annuellement, les produits d’épargne retraite collective offrent le meilleur revenu sur le marché pour 3 050 euros annuels. Tel est le cas pour le Perco ou Plan d’épargne pour la retraite collectif.

L’Agence économique et financière ou Agefi relève toutefois une exception quant aux contrats relatifs à l’article 39 du Code général des impôts (CGI). En effet, ils garantissent des rentes de 7 130 euros chaque année.

Ceux du type « article 83 » affichent, quant à eux, un résultat annuel de 2 190 euros. Les contrats indépendants se présentent comme étant les moins performants. L’allocation de leur retraite complémentaire, telle que les contrats Madelin et ceux dédiés aux « exploitants agricole » est en baisse de 5% en 2016.

Enfin, les dispositifs individuels ont vu leur rente moyenne annuelle régressé de 10% en 2016, à raison de 1 240 euros. Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques tient à préciser que les détenteurs de ce type delivret épargne (retraite complémentaire) sont comptés à 2,4 millions. Ce nombre s’est accru de 4% cette année-là.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos