jeudi14juin
logo de l’entreprise Yomoni

L’entreprise Yomoni, créée en 2015 par trois experts en finance lance son robot-conseiller ou « robo-advisor » spécialisé en gestion de fortune. Ce service permettra à ses clients de bénéficier des conseils adéquats dans le cadre de l’administration de leur épargne. Cette société vante ses capacités et annonce des projets bien plus ambitieux.

Les consommateurs pourront désormais bénéficier d’un service de gestion d’épargne en ligne semi-automatique grâce à Yomoni. À savoir que l’entreprise a été fondée, il y a 3 ans de cela, par trois la professionnels expérimentés en matière de finance dont Sébastien d’Ornano, Mourtaza Asad-Syed et Laurent Girard.

Cette société met à disposition de ses adhérents un conseiller digital, communément appelé « robo-advisor ». Ce dernier permet à la clientèle d’accéder à un service de conseils quant à la gestion de leur épargne.

La stratégie de cette Startup vise à booster les placements dans des supports financiers plus risqués. Elle éclipse d’ailleurs les enseignes traditionnelles grâce à ce dispositif axé sur l’évolution comportementale des consommateurs. En effet, ses fondateurs estiment que les services en ligne prennent actuellement le pas sur les offres traditionnelles.

7 500 adhérents depuis sa création

Le robot-conseiller ou « robo-advisor » de Yomoni permet à la clientèle de bénéficier de certains conseils en investissements sur-mesure. Pour ce faire, cet outil se réfère aux attentes du client, aux ressources dont il dispose dans le cadre de son épargne ainsi qu’à son profil de risque.

Le groupe annonce, par la voix de ses fondateurs, son souhait d’améliorer le fonctionnement de la gestion financière des épargnants. Il prévoit aussi de faciliter l’accès au aux consommateurs, quelle que soit leur catégorie. Selon Sébastien d’Ornano, Mourtaza Asad-Syed et Laurent Girard, les co-fondateurs de la Startup :

Nous n'étions pas satisfaits de ce que les gestionnaires de patrimoine classiques proposaient.

Sébastien d’Ornano, Mourtaza Asad-Syed et Laurent Girard.

Par ailleurs, ils argumentent par rapport aux tarifs qu’ils proposent. Dans ce sens, ils privilégient les placements dont les frais de gestion sont moins onéreux, comme les fonds indiciels, par exemple. Ils se décrivent alors comme étant plus compétitifs sur le marché.

Leur initiative s’avère une stratégie gagnante étant donné que l’enseigne compte aujourd’hui 7 500 clients depuis sa création avec un encours à gérer tournant aux environs de 65 millions d’euros. À noter que 70% des adhérents sont âgés de moins de 40 ans.

Yomoni vise un meilleur rendement pour les Français

Le conseiller numérique déployé par Yomoni n’est pas autonome à 100%. Des experts en finance se retrouvent derrière cet outil dans le cadre de la finalisation des prises de décision en termes d’administration des investissements (gestion d’un contrat d’assurance-vie ou des livrets épargne, par exemple).

Ces professionnels sont en relation directe avec les consommateurs par le biais de certains canaux de communication, dont le chat. Cela permet aux épargnes de bénéficier des explications adéquates en ce qui concerne leurs avantages, leurs déficits ou leurs dépenses.

Dans cette vision, ces conseillers utilisent une approche pédagogique et simple.

D’après le président exécutif Sébastien d’Ornano, le groupe s’adapte au mieux aux besoins des jeunes clients. À l’évidence, cette cible est attirée par la rapidité du parcours et de son caractère personnalisable. Pour lui, les banques traditionnelles sont destinées à disparaitre un jour au profit des offres en ligne.

Le Co-fondateur et Responsable des investissements, Mourtaza Asad-Syed, de son côté, met en avant les spécificités du dispositif en affirmant que :

On se bat contre l'argent facile et on n'est pas des traders. On ne mise pas pour le moment sur le bitcoin par exemple. Notre seul objectif est que l'épargne rapporte plus aux Français. Pour cela, il faut mettre une dose de risque dans leurs prises de décision. On veut renforcer la responsabilité de chaque individu, c'est plutôt un truc de droite !

Mourtaza Asad-Syed.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos