Septembre 2018

Le risque d’inflation joue contre les épargnants cette année

Risque d'inflation joue contre épargnants

Une fois de plus, l’inflation se profile sur le territoire français. La hausse des prix aura alors un impact non négligeable sur l’économie du pays. D’après les experts, les particuliers ne seront pas épargnés surtout quand il s’agit du Livret A. Du moins, s’ils n’adoptent pas certaines mesures visant à s’en protéger.

MeDirect incite les particuliers à avoir recours aux comparaisons de comptes d’épargne

Incitation de MeDirect à avoir recours aux comparaisons pour les particuliers

Les Belges sont connus comme étant très économes. Dans ce domaine, chacun est obligé de compter jusqu’au moindre centime, afin d’obtenir le meilleur rendement possible. Avec l’avancée de la technologie et la digitalisation de l’information, les particuliers peuvent prendre un recul avant de fixer telle ou telle offre. D’ailleurs, certaines plateformes proposent déjà de faire une comparaison entre les offres d’épargne.

Les deux produits d’épargne favoris des Français conservent leur place

Deux produits d'épargne favoris des français

D’après une étude de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), davantage de ménages estiment que les temps sont propices à l’épargne. Dans un contexte inflationniste, l’épargne de précaution serait-elle de mise ? En effet, les ménages épargnent plus que jamais dans l’assurance-vie. Malgré une période de décollecte en 2015, le Livret A reste également un des placements préférés des Français.

Stagnation du rendement des livrets bancaires à 0,26%

Stagnation rendement des livrets bancaires

Alors que les plans d’épargne destinés à financer l’acquisition de biens immobiliers n’attirent plus autant les épargnants, les livrets bancaires classiques continuent de faire l’objet d’une collecte. Les fonds amassés chaque mois restent importants, malgré une rémunération de 0,26%. La performance des livrets d’épargne bancaires n’est pas prête d’augmenter. Au contraire, elle est en stagnation, comme l’indique la Banque de France.

Quelle fiscalité les détenteurs de contrats vie doivent-ils choisir en cas de rachat ?

Quelle fiscalité choisir pour les détenteurs de contrats vie en cas de rachat

Pendant longtemps, l’assurance-vie a été considérée comme un outil de placement avantageux sur le plan fiscal. Néanmoins, la mise place du Prélèvement forfaitaire unique (PFU) proposée par le président français en exercice vient bouleverser la fiscalité de ce produit d’épargne. De plus, 2018 est une année transitoire vers le passage au prélèvement à la source, ce qui ne facilite pas la tâche aux épargnants désireux de procéder à un rachat de leur épargne.

Archives

Accédez aux meilleurs livrets d’épargne du marché !

Je compare les livrets d’épargne
Back to top