Août 2018

Évolution de la collecte sur les placements en 2018

Représentation d'un placement épargne

Les Français sont les champions de l’épargne et les banques comme les assurances leur proposent toute une diversité de supports pour épargner. Les outils de placement non financiers les plus connus sont l’assurance-vie, le Livret A et les Plans d’épargne logement (PEL). Les dépôts à vue et les livrets bancaires ne sont pas en reste. Quel support affichera-t-il le meilleur volume de collecte en 2018 ?

Un gel du taux servi sur le Livret A sera prévu pendant deux ans

acte d'épargner

Une nouvelle méthode de calcul du taux servi sur l’épargne réglementée a été annoncée par le ministère de l'Économie et des Finances. Son application aura lieu dans deux ans, c’est-à-dire dès le 1er février 2020. En attendant l’entrée en vigueur de cette nouvelle modification, le taux du Livret A est gelé à 0,75%. Jamais le taux de ce placement n’a été aussi faible depuis sa création, il y a deux siècles. Comme on pouvait s’y attendre, le taux de ce support d’épargne est resté à 0,75 % depuis le 1er août de cette année.

Un habitant belge dispose de 23 418 euros sur son compte d’épargne réglementée

Le drapeau belge avec des liasses de billets euros

En Belgique, l’encours de l’épargne réglementé augmente sans cesse, au point d’arriver à une performance historique. Cette hausse se chiffre à 5,6 milliards d’euros depuis le début de l’année. Selon la Banque nationale du royaume, l’argent investi dans les produits d'épargne réglementée s’élève à 265,8 milliards d’euros à la fin du mois de juin de cette année. Assez stupéfiante est la tendance à l’épargne, sachant que les taux d’intérêt atteignent un niveau qui laisse à désirer. Les Belges préfèrent-ils miser sur la sécurité ?

Un rendement net d’inflation négatif de 0,45% au détriment des épargnants

pièce dans une tirelire

Si ce n’est pas la première fois que le rendement de l’épargne dégringole pendant de nombreuses années, le Livret A affiche sa pire performance depuis 1983. En raison de la forte hausse du taux d’inflation, peu nombreux sont les produits d’épargne qui génèrent un revenu satisfaisant en 2018. Un cas similaire avait été constaté dans les années 70, sachant que l’inflation avait atteint un niveau très élevé. Le record historique des rendements des livrets, à l’époque, n’avait pas permis de la compenser.

L’épargne de précaution des Français devient-elle moins attractive ?

Le livret A

La performance de l’épargne de précaution en France est à son plus bas niveau. Net d’inflation, le rendement du livret A devient négatif. Cela se présente comme l’un des pires scénarios pour ce type de placement, réputé comme intéressant pour les Français. En outre, le gouvernement maintient le taux de ce livret à 0,75% jusqu’en 2020. Cette politique pénalise pourtant les épargnants. Face à une telle situation, les Français doivent-ils opter pour d’autres placements ?

Archives

Back to top