Trois enseignes bancaires ont été contraints de réévaluer la rémunération de leurs livrets

Reevaluation certains livrets

Alors que le taux du livret A, le support d’épargne le plus populaire en France, se trouve à un niveau historiquement bas au grand dam de ses amateurs, ceux des livrets bancaires n’ont pas non plus meilleure mine. D’autant que certains parmi leurs distributeurs sont en train de revoir leur politique en matière de rémunération, avec des réductions à la clé.

Il n’est plus à redire que les Français ont une aversion tangible aux placements à risque. Pour preuve, bon nombre d’entre eux priorisent la sécurité du capital qu’offre un quelconque produit, lors de leur choix d’épargne. Toujours est-il que la faible rentabilité s’est fait nettement sentir ces derniers temps. Et il se trouve que tous les produits à capital garanti ont tous été mis dans le même panier.

Les livrets ordinaires distribués par les banques, entre autres, semblent être les plus mal lotis étant donné que son taux plancher de 0,25% en moyenne sera encore déduit de la fiscalité. Et pour couronner le tout, quelques-uns d’entre eux verront leur taux s’amoindrir à compter de ce mois, entre autres deux produits de la Nef, trois du Crédit Mutuel Nord Europe et le fameux livret Distingo de PSA Banque.

Une face et un revers

Étant une solution simple pour mettre de côté ses excès de trésorerie, le livret d’épargne bancaire est proposé par les banques afin de permettre à leur clientèle de contourner certaines réglementations restrictives des produits réglementés, telles que le plafond des dépôts et la durée du placement.

Évidemment, cette liberté a son prix puisque les distributeurs, qui sont en grande majorité des enseignes commerciales, fixent le taux de redistribution selon leur politique de croissance. C’est la raison pour laquelle le rendement moyen des livrets ordinaires, s’élevant à 0,25% selon les données communiquées par le Cercle de l’Épargne, se trouve parmi les moins élevés du marché.

Certes, il existe quelques-uns dont le taux proposé à la souscription est fort attrayant, à raison de 2% à 3% en s’accompagnant d’une prime de bienvenue. C’est bien le cas du livret Distingo de PSA Banque qui s’est aussi toujours démarqué aussi du lot par sa rémunération exceptionnellement élevée. À noter toutefois que les taux boostés ne sont pas destinés à durer : ils ne sont appliqués que pendant 2 ou 3 mois avant que le rendement de base ne prenne le relais.

Il ne faut pas non plus omettre la fiscalité de ce type de placement dans l’estimation de sa rémunération réelle. En effet, les intérêts générés sont soumis à l’impôt sur le revenu ainsi qu’aux prélèvements sociaux. Sauf pour le Livret Jeune dédié aux jeunes épargnants de 12 à 25 ans qui est exonéré de taxes.

Des baisses de taux effectives pour six livrets

À l’heure où les taux de marchés poursuivent leur tendance baissière, enregistrant tout récemment une nouvelle vague de baisse, les taux d’épargne ainsi que ceux des crédits s’en trouvent nettement impactés. Et une raison en amenant une autre, la banque éthique La Nef qui focalise son activité sur l’octroi de crédits (outre la collecte de dépôts) subit la pression de la concurrence.

Une révision de sa politique devient alors indispensable pour l’enseigne, notamment en ce qui concerne la rémunération de ses produits d’épargne. Une décision que ses clients semblent bien comprendre, compte tenu de leur conviction primaire qui est le soutien au développement durable et solidaire, à l’économie et à l’inclusion sociale.

Le Crédit Mutuel Nord Europe n’est pas non plus en reste dans cette révision à la baisse. En effet, trois de ces produits y sont passés. PSA Banque, également, va surprendre plus d’un en touchant à son livret alors qu’il a toujours su maintenir la barre haute à son rendement malgré le contexte persistant des taux bas. Reste toutefois à préciser que le bonus de 40 euros à l’ouverture et l’offre promotionnelle de 3% pendant deux mois seront maintenus jusqu’au 31 juillet prochain.

Ainsi, sont appliqués à compter du début juillet ces différents changements :

  • Le Livret de la Nef ne rapporte plus que 0,05% ;
  • Les comptes souscrits à compter de cette date au sein de l’établissement génèrent 0,10% pour une durée de placement d’un an et de 0,20% pour 7 ans si les souscripteurs pouvaient auparavant espérer un rendement de 0,30% ;
  • Le Livret Excellence du Crédit Mutuel Nord Europe est passé d’un taux de 0,20% à 0,10% ;
  • Son placement solidaire, Livret d’épargne pour les Autres, a aussi vu sa rémunération baisser de 50%, soit à 0,25% ;
  • Son Livret Jeune offre désormais 1,30% d’intérêt au lieu de 1,40% ;
  • Le Livret Distingo de PSA Banque voit son taux réduit à 0,80% contre 1% il y a encore quelques jours.

Archives

Back to top