lundi04juillet
Une petite-fille et une grand-mère s'amusent et sourient en mettant de l'argent dans une tirelire tandis qu'un petit garçon aide le grand-père à l'arrière avec son téléphone.

Afin de contrebalancer les effets de l’inflation, une hausse de la rémunération de l’épargne réglementée aura lieu au 1er août. Les taux du Livret A, du LDDS et du LEP devraient donc bien doubler et poursuivre leur ascension début 2023. Explications.

Une nouvelle prévision d'inflation, estimée au mois de juin à plus de 5,8 % sur un an, a été publiée ce jeudi par l'Insee. Si ce chiffre est confirmé le 13 juillet prochain, les taux de plusieurs produits d’épargne réglementée des Français devraient être multipliés par deux à partir du 1er août. Pour rappel, le taux du Livret A, du LDDS (Livret de développement durable et solidaire) et du Livret Bleu du Crédit Mutuel plafonnent à 1 % net actuellement, quant au LEP (Livret d'épargne populaire), il a un taux de 2,2 %. Des chiffres qui devraient respectivement progresser à 2 et 4,6 % durant l’été, pour préserver le pouvoir d’achat des épargnants.

Une augmentation des taux confirmée par la Banque de France...

Le gouverneur de la banque centrale française, François Villeroy de Galhau, l’a rappelé récemment au sujet du Livret A : « Il y aura une nouvelle hausse du Livret A au 1er août prochain ». Si le patron de la Banque de France ne donne pas de chiffres, le ton est donné. Deux solutions s’offrent à lui. La plus probable : appliquer strictement la formule de calcul réglementaire. Celle-ci prend en compte l’inflation semestrielle, mais aussi l'évolution du taux interbancaire €STR. Le gouverneur peut également proposer un taux plus élevé que celui issu de la formule de calcul s'il considère, par exemple, que le résultat ne préserve pas suffisamment le pouvoir d'achat des épargnants. Il fera sa proposition mi-juillet au ministre de l’Économie qui ensuite prendra la décision de suivre ou non cette recommandation.

… Qui devrait s’accentuer au premier trimestre 2023

Une chose est sûre. Au regard des prévisions d’inflation pour le second semestre avec jusqu’à 7% de hausse des prix sur un an cet automne, une nouvelle hausse des taux des livrets d’épargne réglementée est envisageable en février 2023, lors de la prochaine révision. Si les hypothèses de l’institut statistique national se révélaient vraies, le taux du Livret A devrait alors frôler les 3 %, tout comme celui du LDDS. Le LEP pourrait lui atteindre les 6,5 %.

Découvrez nos assurance vie sans frais d'entrée

A découvrir également

  • Image actualite 1
    PEL à 2% : avez-vous intérêt à ouvrir un PEL en 2023 ?
    7/12/2022
  • Image actualite 2
    Dons, frais de scolarité... Ces avantages fiscaux à ne pas oublier pour diminuer vos impôts
    6/12/2022
  • Image actualite 3
    Épargne : le taux de ce livret d’épargne réglementée pourrait atteindre 6% en février prochain
    5/12/2022
  • Image actualite 4
    Défiscalisation : ces solutions pour réduire le montant de son impôt sur le revenu avant fin 2022
    5/12/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt