jeudi29mars

Un record vieux de 30 ans a été battu en 2011! Les Français épargnent 16.8% de leurs revenus, ce qui nous place loin devant les Américains bien sûr, mais aussi les Japonais ou les Allemands. Peur de l'avenir, épargne de précaution, manque de confiance dans la compétence des politiques, craintes des mesures fiscales confiscatoires: les ménages français se protègent et ils ont raison.

    Nouveau record pour le taux d'épargne des Français en 2011
    On n'avait jamais vu cela depuis 30 ans.Les Français ont épargné en 2011 16.8% de leurs revenus, plus de 200 milliards. Nous sommes les champions du monde de l'Epargne. Nous avons pulvérisé les Américains qui se trainent à 4 seulement et nous avons même battu à plates coutures les Japonais qu'on qualifiait de fourmis et qui ont un taux inférieur à 9 et même les Allemands qui commencent à devenir dépensiers.. Ce chiffre est très important. Essentiel. Fondamental. C'est peut-être le chiffre qui donne la meilleure photographie instantanée de la situation Française. Dans ce chiffre il y a la puissance de la France et sa faiblesse.

    Pourquoi sa puissance ?
    Depuis 2008, les ménages Français ont tout compris. Ils ont compris que nous étions entrés dans une crise qui allait durer et ils ont compris que l'Etat était totalement incompétent pour gérer leurs finances et assurer leur retraite. Dans un pays le système de la retraite est sur papier un système par répartition, les Français ont opté unilatéralement pour une retraite par capitalisation. Mais c'est cette épargne qui est notre force. Quand les investisseurs regardent l'état des finances Françaises ils regardent la dette de l'Etat d'un côté, 1700 milliards d'euros, et le patrimoine des ménages de l'autre, plus de 11,000 milliards d'euros et c'est pour cela qu'ils nous font encore confiance et qu'ils nous prêtent de l'argent à 10 ans à moins de 3%. Nous sommes en plein paradoxe. Ce sont les ménages qui garantissent de fait la dette de l'Etat.

    Et en quoi ce taux d'épargne est le reflet d'une faiblesse?
    Il reflète le manque de confiance des Français dans l'avenir et dans la compétence des politiques. Si nous avions un gouvernement de techniciens à l'Italienne, un gouvernement Monti, le taux d'épargne baisserait instantanément, car les Français se mettraient à consommer. C'est également une faiblesse, car l'épargne est en grande partie stérilisée. Elle est stockée en partie dans des placements comme les livrets au lieu d'être orientée vers l'économie productive, et vers les entreprises. L'absence totale de visibilité fiscale sous Sarkozy, les incantations confiscatoires de la gauche n'incitent pas à financer l'économie. La force de la France c'est le capital de ménages. Il va falloir que cette force soit orientée vers l'économie réelle.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Plafond du Livret A atteint, que faire de mon épargne ?
    2/07/2021
  • Image actualite 2
    Épargne: Le fossé des générations
    3/09/2019
  • Image actualite 3
    Le délai de perception des premiers dividendes d’une pierre papier impacte grandement sur la trésorerie
    8/08/2019
  • Image actualite 4
    L’investissement dans le résidentiel reprend de la couleur après des années de délaissement
    7/08/2019

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt