vendredi28avril
Jeune femme au DAB

Le Livret A est l’un des produits phares des épargnants français. Ce placement, totalement exonéré d’impôts, offre à la fois une disponibilité des liquidités et une sécurité de l’épargne. Ces critères font du Livret A le support idéal pour placer à court terme, notamment pour se constituer une épargne de précaution, et ce, même la nouvelle formule sur laquelle se base le calcul de son taux semble désavantageuse.

Le Livret A est un livret d’épargne réglementé qui est défiscalisé et dont le retrait et le dépôt des fonds peuvent s’effectuer à tout moment. Seulement, toute opération vaut 15 euros minimum, et le plafond du Livret A est fixé à 22 950 euros.

Une fois atteint, ce plafond ne peut être franchi, quel que soit le montant du versement. Seule la capitalisation des intérêts permet de dépasser ce montant plafond. L’idéal est donc d’investir la somme maximale légale dès la souscription et de laisser passer le temps, pour ainsi obtenir, au final, un montant bien plus élevé que ce plafond.

À savoir qu’à ce moment, plus aucun versement ne peut être opéré. Rien n’oblige toutefois l’épargnant à récupérer des fonds pour avoir une somme en dessous du plafond. L’ouverture d’un Livret A peut se faire par toute personne physique, sans conditions d’âge, mais dans la limite d’un livret par personne.

La formule permettant de calculer le taux de ce produit d’épargne est amenée à changer, devenant désavantageuse. Mais le Livret A demeure une bonne alternative pour placer à court terme, surtout pour les épargnants peu imposables.

La rémunération du Livret A

Depuis le 1er Août 2015, le taux de rémunération du Livret A s’établit à 0,75%.

Si, en règle générale, ce taux est révisé chaque semestre à partir d’une formule basée sur l’inflation et les taux monétaires, son mode de calcul changera à partir du 1er Août 2017, suite à la publication de l’arrêté du 10 novembre 2016.

Quant aux intérêts, leur calcul se fait obligatoirement par quinzaine, qu’ils soient acquis le 31 décembre ou les jours d’après. Les dépôts sont rémunérés à condition d’avoir été placés pendant une quinzaine civile complète.

Fiscalité, garantie et disponibilité

Le Livret A a un cadre fiscal très attractif. Les intérêts acquis ne sont soumis ni à l’impôt sur le revenu, ni aux prélèvements sociaux.

En ce qui concerne la garantie du capital, la partie des fonds investis sur un Livret A qui est centralisée à la Caisse des dépôts et consignations est garantie par l’Etat, c’est-à-dire environ 65%.Quant au reste des fonds investis, seule la défaillance de l’établissement bancaire peut entraîner le risque de perte.

Et le Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR) indemniserait l’épargne jusqu’à 100 000 euros.

En outre, les liquidités sur un Livret A sont disponibles à tout moment, le montant de retrait étant fixé à 10 euros minimum. Les fonds retirés seront versés sur le compte courant le jour du retrait, ou le lendemain au plus tard, en fonction de la banque.

Un retrait en espèces au guichet de la banque est une autre option possible. Toutefois, il est préférable de prévenir la veille lorsque la somme à retirer est importante.

Par ailleurs, certains prélèvements effectués sur ces livrets sont autorisés, comme par exemple pour le paiement des impôts, des factures d’électricité, de gaz, d’eau, etc…

Si ces prélèvements sont obligatoirement autorisés par la Banque Postale, aucuns ou seulement certains d’entre eux sont acceptés par les autres établissements bancaires. Toutefois, il faut noter qu’un solde de 15 euros minimum doit être laissé sur le livret, au risque de causer sa clôture définitive.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Plafond du Livret A atteint, que faire de mon épargne ?
    2/07/2021
  • Image actualite 2
    Épargne: Le fossé des générations
    3/09/2019
  • Image actualite 3
    Le délai de perception des premiers dividendes d’une pierre papier impacte grandement sur la trésorerie
    8/08/2019
  • Image actualite 4
    L’investissement dans le résidentiel reprend de la couleur après des années de délaissement
    7/08/2019

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt