vendredi21avril
Protocole d'accès à un site web

Nombreux sont les entreprises et salariés qui ne sont pas assez informés sur l’épargne salariale, ou qui n’en savent rien tout simplement. Pourtant, ces entreprises ont l’obligation de proposer ce type d’épargne à leurs salariés. Heureusement, un nouveau site a été créé pour que ces derniers comprennent mieux les dispositifs et les avantages de l’épargne salariale.

Si 9 millions de salariés bénéficient de l’épargne salariale, l’information sur ce type de mécanisme en entreprise n’est pas toujours suffisante. Rappelons que ce dernier se matérialise principalement par deux plans d’épargne, le PEE et le Perco qui correspondent à des instruments de moyen et long termes.

Les sommes qui y sont versées sont bloquées durant 5 ans pour le PEE, et pour le Perco, jusqu’à la retraite. Quatre types de versements peuvent alimenter ces plans, soit les primes d’intéressement et de participation, les versements volontaires et les abondements de l’employeur.

Suite à la Semaine de l’épargne salariale qui s’est déroulée en fin mars 2017, un nouveau site a été déployé pour aider les salariés et les entreprises à mieux comprendre l’épargne salariale et à mieux connaître les avantages de ce type d’épargne.

Toutefois, les salariés peuvent toujours avoir recours à un comparatif de livret d’épargne pour trouver le support qui leur correspond le mieux.

Un nouveau site qui explique l’épargne salariale

Pour permettre aux salariés mais aussi aux entreprises de découvrir et de mieux comprendre l’épargne salariale, le site Internet épargne salariale-France a été créé. L’objectif principal de ce site est d’expliquer l’épargne salariale et d’inciter les salariés et les entreprises à disposer de ce type d’épargne, surtout que l’épargne salariale ne représente que 2,5% de l’épargne financière.

Le site, qui va s'enrichir dans les mois et années à venir, a vraiment été conçu pour éclairer ceux qui n'y connaissent rien.

Pascale Micoleau-Marcel, déléguée générale de La Finance pour tous

En outre, si seulement 38% des bénéficiaires de Perco et de PEE comprennent leurs dispositifs, nombreuses sont les entreprises qui n’en disposent pas encore.

D’ailleurs, les salariés des entreprises qui ont moins de 50 salariés ne sont que 17% à bénéficier d’un plan d’épargne salariale, d’un accord d’intéressement ou de participation, alors que ces entreprises sont obligées de proposer un PEE aux salariés.

Ainsi, le nouveau site va mettre la lumière sur les dispositifs de l’épargne salariale et permettre de répondre aux questions que les salariés des entreprises se sont longtemps posés à ce sujet.

Qu’en est-il de l’épargne salariale française ?

Selon les dernières statistiques, l’épargne salariale en France est en pleine progression. En effet, les résultats 2016 de l’enquête annuelle de l’AFG (Association Française de la Gestion financière) sur l’épargne salariale qui ont été récemment communiqués révèlent que les encours d’épargne salariale ont atteint 122,5 milliards d’euros au 31 décembre 2016, soit une progression de 4,5% par rapport au 31 décembre 2015.

Si 75,3 milliards d’euros ont été investis en fonds diversifiés, 47,2 milliards d’euros ont été placés en fonds d’actionnariat salarié, soit 39% du total. L’Investissement socialement responsable (fonds ISR) connaît également une progression (de 7%) avec un encours de 24 milliards d’euros.

Il en est de même pour les fonds solidaires qui sont en progression de 19% avec un encours de 6,2 milliards d’euros. Le nombre d’entreprise qui offrent l’accès à ce dispositif d’épargne salariale a également progressé, étant 305 000 entreprises en 2016.

En outre, l’encours des Perco a progressé de 13% et a atteint 14 milliards d’encours, avec 2,2 millions de personnes qui disposent d’un Perco (+9%) et 213 000 entreprises qui sont équipées (+5%).

Les rachats en épargne salariales s’élèvent à un montant de 14 milliards d’euros, soit une progression de 8,5%, participant ainsi au financement de l’économie des salariés pour les aider à se constituer un apport personnel dans le but d’acquérir une résidence principale. Ce qui a concerné 144 000 foyers qui ont pu financer leur projet à hauteur de 11 700 euros en moyenne.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Plafond du Livret A atteint, que faire de mon épargne ?
    2/07/2021
  • Image actualite 2
    Épargne: Le fossé des générations
    3/09/2019
  • Image actualite 3
    Le délai de perception des premiers dividendes d’une pierre papier impacte grandement sur la trésorerie
    8/08/2019
  • Image actualite 4
    L’investissement dans le résidentiel reprend de la couleur après des années de délaissement
    7/08/2019

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt