mercredi24janvier
chute de taux

Assurance-vie, livret d’épargne ou immobilier, les particuliers français disposent de plusieurs alternatives lorsqu’il est question de choisir l’instrument de l’épargne qui leur convient. Le bilan du rendement du Livret A est plutôt négatif pour l’année 2017. Selon les prévisions des professionnels, cette chute de la valeur du capital risque de se poursuivre en 2018.

Plusieurs particuliers optent pour un placement en Livret A. Ce support a l’avantage d’être accessible à tout moment. En outre, ses intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux. Or, le rendement de ce placement en 2017 vire au négatif.

Ainsi, les épargnants ont vu leur capital perdre de la valeur. Cette situation risque de se reproduire en 2018, selon les prévisions des experts. Certains affirmeront que le taux d’intérêt du Livret A sur l’année est de 0,75%, ce qui n’est pas faux. Par contre, dans le calcul de son taux réel, il est nécessaire de prendre en compte l’inflation moyenne.

Le Livret d’épargne A affiche un taux réel de -0,25%

Un capital peut perdre de la valeur, même s’il est placé sur un support d’épargne. D’ailleurs, c’est ce qu’ont subi les titulaires d’un Livret A en 2017. Certes, cet instrument d’épargne a permis de percevoir 0,75% d’intérêt sur l’année.

Mais, il ne faut pas omettre le fait que l’inflation moyenne en 2017 a été de 1%. Au final, le taux réel de ce type de livret a chuté à -0,25%. Notons qu’il s’agit de l’inflation moyenne.

Pour beaucoup de particuliers, cette notion de rendement négatif peut être difficile à saisir. D’autant que les intérêts ont été rajoutés au capital. Pour expliquer ce taux réel négatif, il est nécessaire de se référer à une notion connue de tous : le pouvoir d’achat.

Prenons l’exemple d’un épargnant qui place 100 euros sur un Livret A. Ce capital lui permet d’acheter 40 kg de pommes à raison de 2,50 euros le kg. Un an plus tard, grâce à son placement, l’épargnant dispose de 100,75 euros.

Or, avec une inflation qui est montée à 1%, le prix du kg de pommes a également augmenté à plus de 2,525 euros. Avec son capital, le titulaire du livret ne peut plus s’acheter que 39,90 kg de pommes. En d’autres termes, son capital a perdu 0,25% de pouvoir d’achat.

Les prévisions pour 2018 restent inquiétantes

Le bilan relatif au livret A en 2017 est ainsi décevant. En effet, les épargnants qui ont placé de l’argent sur ce support se sont appauvris. Le taux négatif de 0,25% peut se traduire par une perte de pouvoir d’achat subie en moyenne par des épargnants, qui ont effectué des versements à des dates différentes.

En outre, le taux réel pour une personne qui a réalisé un versement unique vers la période située entre la fin de l’année et le début de 2017 est encore plus mauvais. En effet, l’estimation provisoire publiée par l’Insee dévoile que l’inflation a atteint 1,2% entre décembre 2016 et décembre 2017. Dans cette situation, la perte de pouvoir d’achat était de 0,45%.

Quant aux prévisions pour 2018, elles n’annoncent rien de meilleur, notamment concernant l’épargne. En effet, les professionnels tablent sur un taux bloqué à 0,75% pour le Livret A. Concernant l’inflation, le gouvernement évoque un chiffre prévisionnel de 1,1%. Le taux réel de ce livret d’épargne devrait ainsi tomber à -0,35%.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos