lundi20août

La Grèce est officiellement sortie des plans d'aide, sur lesquelles elle vivait sous perfusion depuis 2010. Le pays a reçu de ses créanciers près de 290 milliards d'euros de prêts en huit ans, en contrepartie de mesures d'austérité impopulaires. La Grèce quitte donc aujourd'hui ses deux roues pour revenir se financer seule sur les marchés.

>

Debout sur ses deux pieds

C'est ce lundi que s'achève le troisième (et théoriquement dernier) plan d'aide au pays. " Pour la première fois depuis début 2010 la Grèce se tient debout sur ses deux pieds ", s'est félicité Mario Centeno, le président du Conseil des gouverneurs du Mécanisme européen de stabilité. L'Europe et les créanciers doivent eux aussi pousser aussi un gros " ouf " de soulagement, agacés de voir le sujet revenir sur la table tous les six mois. La Grèce pourra donc, à la suite de ces mesures, revenir sur le marché et emprunter dans des conditions relativement favorables. Plus de perfusions pour la Grèce, certes, mais ce n'est pas pour autant que le pays est sorti des radars de la tour de contrôle européenne.

Un pays sous contrôle quand même...

Le patient grec est tout de même en convalescence et porte encore les stigmates de dix années d'austérité. En 2010, le pays était étranglé par une dette abyssale. A tel point qu'en avril de la même année, la Grèce reconnaît qu'elle n'a plus les moyens de subvenir à ses besoins et fait appel à une aide internationale. Pour ne pas refaire les mêmes erreurs du passé, la Grèce a dû montrer patte blanche en contrepartie d'une liberté, relative mais d'une liberté quand même. La dette du pays reste à un niveau élevé de 180% de son PIB. Alors, elle devra continuer à réformer, continuer son programme de privatisations et continuer à réduire la dépense publique. Le plus gros de cette dette insoutenable devra être remboursée d'ici à 2032. Et nul ne sait comment le pays se portera d'ici là... La Grèce devra dégager une forte croissance pour enclencher un début de cercle vertueux. Mais redonner de l'impulsion à un pays en jachère ne se fait pas en un claquement de doigts...

Le bolivar souverain

Et 1 et 2 et 3 et 4 et 5 zéros en moins pour la monnaie vénézuélienne. Une mesure radicale pour endiguer une hyperinflation de 82.700% en juillet, et elle attendue à 1.000.000% par le FMI d'ici à la fin de l'année. Les nouveaux billets arrivent moins de deux ans après l'introduction de grosses coupures. Le programme du gouvernement prévoit entre autres une hausse du salaire de près de 3.500%. En dix ans, le bolivar aura donc perdu 8 zéros.

Un million de livres

Pour un nouveau référendum sur le Brexit. Julian Dunkerton, le co-fondateur de la marque de vêtements Superdry, a annoncé qu'il allait faire un don de 1 million de livres à l'organisation " People's Vote ". Cette dernière souhaite organiser un nouveau référendum sur le Brexit. Un retrait de l'Union européenne ne fait pas consensus au sein de la population britannique et l'idée d'un nouveau vote fait son petit bonhomme de chemin. A noter que le Brexit figurera à l'agenda de cette semaine. Michel Barnier et Dominic Raab, vont en effet se rencontrer mardi à Bruxelles, à sept mois de la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne.

Les inconnus

Êtes-vous en mesure de donner (sans recherche Google !), le nom du secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics ou du secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Économie et des Finances ? Vous n'êtes pas les seuls à sécher, puisqu'un sondage Ifop publié pour le Journal du dimanche, révèle qu'un tiers du gouvernement est inconnu des Français.

DU CÔTÉ DES MARCHÉSLa fin de semaine a été haussière à Wall Street avec un Dow Jones qui a grimpé de 0,43% 25.669 points, le S&P a progressé de 0,33% à 2.850 points, sur fond d'apaisement sur le terrain commercial entre les Etats-Unis et la Chine. Le Nasdaq a clôturé en hausse symbolique de 0,04% à 7.378 points, miné par Tesla. En revanche, Tokyo recule de 0,32% à 22.199 points. L'euro est à 1,142 dollar. Le pétrole s'inscrit en légère hausse de 0,22% à 71,83 dollars pour le Brent et de 0,09% à 65,84 dollars pour le WTI. L'or grappille 0,25% à 1.186,50 dollars l'once.

On s'en fout ?

Benjamin Smith, le tout nouveau patron d'Air France-KLM va toucher un salaire de 4,25 millions d'euros par an, dont 900.000 euros en fixe, trois fois plus élevé que celui de son prédécesseur Jean-Marc Janaillac ; Elon Musk est surmené et a révélé travailler 120 heures par semaine ; Mauvaise nouvelle pour le patron de Tesla, le fonds souverain saoudien qui était censé soutenir Tesla dans son projet de retrait de cote...va investir dans un concurrent de l'américain ; Des députés LREM appellent à étendre le travail dominical; Wall Street fête ses 3453 jours sans crise majeure, un record depuis 1946; Justin Trudeau annonce qu'il sera candidat aux législatives de 2019.

Sabrina SadguiResponsable Bourse

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos