lundi05février

La hausse des salaires américains a surpris les marchés. C'est l'élément dans les chiffres de l'emploi américain qui fait l'objet depuis vendredi d'analyses et de commentaires. La hausse des salaires en janvier a été la plus élevée depuis une décennie. Et c'est un élément essentiel. Un tournant peut être.

>

Les salaires augmentent enfin

2.9% de hausse pour le salaire horaire moyen. Du fait notamment de l'introduction du salaire minimum en janvier dans 18 États américains, un salaire minimum qui concerne 4.5 millions d'employés. Mais du fait surtout du niveau historiquement bas du chômage qui crée des fortes tensions du fait d'une demande toujours aussi forte et d'une offre stable.

Le chaînon manquant

Pourquoi la hausse des salaires est-elle si importante ? Parce que c'est le chaînon manquant. Faisons un petit retour en arrière. Après la crise, on a tout d'abord une reprise qui étonne par son manque de vigueur. Puis la reprise se renforce mais elle se fait sans baisse du chômage, c'était l'époque où on parlait de la " jobless recovery ", la reprise sans emploi. Puis le chômage baisse mais l'inflation ne repart part, le vrai mystère depuis 3 à 4 ans. Et si l'inflation ne repart pas, tout le monde s'accorde à dire que c'est parce que les salaires ne remontent pas. Si les salaires commencent maintenant à remonter, l'inflation suivra et si l'inflation suit, la Banque centrale américaine sera obligée de réagir plus rapidement que prévu. Et ça les marchés n'aiment pas du tout.

Un tournant pour l'économie et les marchés?

Il va falloir attendre la confirmation sur plusieurs mois de cette hausse des salaires. Mais si elle se confirme, oui c'est un tournant majeur. Pour l'économie mais aussi pour les marchés. La hausse des salaires viendra enclencher naturellement la spirale inflationniste avec toutes ces conséquences. On n'en est pas encore là mais c'est un scénario qu'on ne peut non seulement plus ignorer mais qu'il va falloir intégrer dans toutes les projections. La reprise économique et la baisse du chômage provoquent enfin une hausse des salaires. Aux États-Unis. Mais cela risque de se propager dans tous les pays à chômage au plus bas comme le Japon ou encore l'Allemagne. Nous sommes à la croisée des chemins et nous entrons dans une période passionnante.

La défaite du jour

Les deux candidats d'En Marche aux élections législatives partielles dans le Val-d'Oise à Belfort ont été battus par des candidats LR. Un petit coup de semonce pour le parti de Macron.

Dernière ligne droite en allemagne

On attend un accord dans les heures qui viennent entre Merkel et le SPD. Les négociations ont duré tout le week-end et devaient aboutir dimanche soir. Mais quelques éléments bloquent encore bien que Merkel ait lâché sur quelques points, notamment sur l'augmentation des dépenses sociales. Le cirque aura duré 4 mois.

Votre argent du jour

L'événement ce week-end c'était la sortie du très attendu palmarès des meilleurs fonds en euros de MonFinancier. Un classement des 10 meilleurs fonds, non seulement de par leur performance en 2017, mais aussi selon d'autres critères essentiels : Frais, solidité de l'assureur, stabilité des performances dans le temps, obligation ou non d'investir en partie en unités de compte et qualité des autres supports proposés. Numéro 1, le fonds Suravenir Opportunités de l'assureur Suravenir qui ravit depuis plusieurs années les détenteurs du contrat MonFinancier Retraite Vie (je me mets dans le lot car j'ai souscrit à titre personnel à MonFinancier Retraite Vie dès son lancement). Découvrez le palmarès des meilleurs fonds en euros de MonFinancier.

Le bitcoin et les us

Même si le bitcoin s'est écroulé de plus de 60% en un mois et demi et est passé vendredi brièvement en dessous des 8000 dollars, la frénésie continue. Notamment aux États-Unis. Plus d'un million de personnes se sont par exemple inscrites sur la plateforme de trading boursière gratuite Robinhood après qu'elle ait intégré dans son offre les principales crypto-monnaies. Seul problème: l'administration fiscale a rappelé que le bitcoin était soumis à la taxation du capital comme tous les instruments financiers, ce qu'avaient eu tendance à oublier certains spéculateurs.

Le comeback du jour

Elle semblait morte et enterrée. La volatilité. Cet indice de peur des marchés. Au plus bas historique pendant plusieurs mois. Elle s'est réveillée depuis quelques jours et a accéléré vendredi. Le VIX, la volatilité sur le S&P 500, est remonté au-dessus des 16% après s'être trainé autour des 10%. À suivre.

Du côté des marchés

Les indices continuent leur chute dans le sillage des (bons) chiffres de l'emploi américain qui ont renforcé les craintes de hausse d'inflation et de resserrement des taux. Le 10 ans américain est au dessus de 2.85%. Le Dow Jones a perdu plus de 2% vendredi soir tandis que le Nasdaq perdait 1.96%. Ce matin l'indice CAC 40 ouvre en baisse de 0.9%.Le pétrole et l'eurodollar consolide un peu. La monnaie unique perd 0.15% à 1.244 usd tandis que le Brent perd 0.3% à 68 usd.

C'est votre argent à revoir en replay

L'émission était exceptionnelle avec nos Jedi de l'économie et de la finance : Emmanuel Lechypre, Virginie Robert de Constance et Associés, Hervé Goulettquer de la Banque Postale AM, Benaouda Abdeddaïm; Eric Bleines de Swiss Life Banque Privée et Laure Closier. On a rejoué la semaine et on vous a donné quelques conseils. De l'éco, de la finance et du fun. Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici

On s'en fout ?

La campagne pour la présidence du MEDEF a démarré avec 5 candidats pour l'instant en lice à 5 mois de l'élection; un rapport commandé par le Premier ministre met en garde contre la complexité et le coût (2.4 à 3 milliards d'euros par an) du service national universel, pas grave, il ne faut pas lâcher; Macron s'en va en Corse, bon courage; Un parti anglais se lance, il s'appelle Renew, son modèle: En Marche, un parti anti-Brexit...; La vente des médicaments sans ordonnance a baissé de 3.7% en France; La mairie de Paris envisage une vignette pour les deux roues pour pouvoir se garer; Recul de 1.1% des ventes de livres en France en 2017, il faut lire plus!; Bonne série sur Netflix: la casa de papel.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos