vendredi12janvier

Le groupe de distribution américain Wal Mart a fait une annonce importante hier. Wal Mart a décidé tout d'abord de remonter le salaire minimum de 10 $ à 11$. Le groupe a également décidé de faire profiter ses employés du gain lié à la réduction de l'impôt sur les sociétés. En accordant un bonus de 1000 dollars. Et c'est un évènement important pour les États-Unis et pour les marchés.

>

Wal mart, plus qu'une société

Rappelons d'abord ce que représente Wal Mart. Wal Mart c'est le plus important employeur privé au monde. Au monde. 2.2 millions d'employés. Dont plus d'un million et demi d'employés aux États-Unis. Pour une chaîne de 4700 boutiques. Wal Mart n'est donc pas une société comme les autres. C'est une part de l'économie américaine à elle toute seule. Wal Mart a donc décidé tout d'abord de remonter le salaire minimum de 10 $ à 11$. Rappelons quand même qu'au niveau fédéral le salaire minimum n'est que de 7.25 $. C'est donc une hausse importante. Mais ce n'est pas tout. Le groupe a également décidé de faire profiter ses employés du gain lié à la réduction de l'impôt sur les sociétés. En accordant un bonus de 1000 dollars.

L'impact sur les états-unis

En quoi est-ce un évènement important ? C'est important et passionnant car on voit là que la micro économie, la vie des entreprises, rejoint la macro économie. Premier élément, cela fait plusieurs années qu'aux États-Unis le chômage baisse mais que paradoxalement les salaires ne montent pas. Et en fait si les salaires ne montaient pas c'est qu'on employait de plus en plus de monde à des salaires extrêmement bas. Seulement voilà. On semble avoir atteint les limites du système et il y a maintenant de telles tensions sur les emplois que les groupes ont du mal à recruter des personnes à bas salaires et doivent donc remonter les rémunérations. C'est important aussi parce que cela montre un des effets immédiats de la baisse des impôts aux États Unis. Surtout que Wal Mart, contrairement à la plupart des grands groupes américains, avait, du fait de sa présence principalement aux États-Unis un des taux d'imposition les plus élevés parmi les géants américains et son gain va donc se compter en milliards de dollars.

Inflation et taux d'interêt, encore

Une décision importante aussi pour les marchés. À moyen terme. Si l'inflation ne décollait pas c'était dû principalement aux États Unis comme dans la plupart des pays à la modération des salaires. Si on commence à avoir une hausse significative des salaires, ce qui commence à être le cas, cela pourrait commencer à avoir un impact sur l'inflation et donc sur les taux d'intérêt. Il y a très longtemps on avait l'habitude de dire que quand General Motors éternue, ce sont les États-Unis qui s'enrhument, on pourrait dire aujourd'hui que quand Wal Mart augmente les salaires, ce sont tous les ÉtatsUnis qui en profitent.

La big news du jour !

Accord entre Merkel et les sociaux démocrates pour une coalition. Big news.

Changement de ton a la bce?

La Banque Centrale Européenne a tenu un discours un peu sévère lors de sa dernière réunion. On pourrait donc assister à un resserrement progressif, très progressif et donc lent quand même, de la politique monétaire. La BCE semble décider à "normaliser" la situation. L'euro est repassé au dessus des 1.20 en réaction.

Bras de fer entre nabilla et la corée du sud

Nabilla assure la promotion du bitcoin. En face, après la Chine c'est la Corée du Sud qui veut s'attaquer au bitcoin et aux autres cryptomonnaies et envisagerait même tout simplement une interdiction des échanges. Qui va gagner entre ces deux monstres sacrés?

Le wow du jour

Je sais. Je parle toujours de l'Allemagne. Mais quand même... Les résultats du pays sont bluffants. 2.2% de croissance en Allemagne annoncé hier, un plus haut depuis 2011. Le chômage au plus bas depuis la réunification. Un excédent budgétaire record de 38 milliards d'euros. Et un excédent commercial record. Qui dit mieux ?

Le fossé du jour

ou de l'année. On va beaucoup parler en 2018 du fossé de plus en plus grand au sein de l'Europe entre les pays de l'Ouest et les pays de l'Est. Le Figaro consacre un dossier sur le sujet. On voit une nouvelle fronde anti approfondissement de l'Union Européenne, contraire à la volonté de Macron, avec la Pologne, la Hongrie et la Tchéquie.

L'insulte du jour

Comme souvent elle vient de Trump qui a parlé de Haïti et des pays africains comme des "shitholes".

Le changement du jour

Il ne faut plus dire smartphone mais "mobile multifonction". Décision de la commission d'enrichissement de la langue française.

C'est votre argent exceptionnel

On rejoue le début d'année avec nos Jedi de l'économie et de la Finance avec Christophe Barraud, Chef économiste chez Market Securities, François Chaulet, DG de Montsegur Finance, Françoise Rochette, Responsable de l'allocation d'actifs chez Mandarine Gestion, Louis de Montalembert, Pdt de Pléiade AM, Emmanuel Lechypre et Laure Closier.

On s'en fout ?

Selon une étude reprise par Aujourd'hui, un tiers des divorces des plus de 50 ans se produisent après les fêtes de fin d'année. Ne cédez pas, tenez bon... Témoignage (véridique) de Suzanne X, 56 ans: "il trouvait le chapon trop cuit..."; NKM avait préparé un CV en Français et en Anglais et va se reconvertir dans le privé dans le secteur des nouvelles technos; C'est la chaos total sur les vélos en libre service à Paris; L'exposition Dior a fait un carton plein avec plus de 700,000 visiteurs en 2017; Le cours de Kodak a continué à progresser, une multiplication par 3 en 3 jours après avoir annoncé le lancement d'une cryptomonnaie le Kodakcoin. Kering vend Puma qu'il avait acheté en 2007 pour devenir un groupe concentré uniquement sur le luxe; Carrefour reprend la participation de Conforama, en grande difficulté, dans Showroomprivé.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos