vendredi29juin

Surprise. Bonne surprise. On n'attendait rien de ce sommet européen. Juste l'exposition au grand jour des dissensions majeures des leaders européens sur les questions d'immigration et sur le renforcement de l'Europe. Mais dans la nuit, les dirigeants européens sont parvenus à un accord sur l'immigration.

>

L'italie obtient gain de cause

L' Union Européenne s'est enfin attaquée sérieusement à la question de l'immigration. Et elle a entendu les revendications de l'Italie. Un accord a été arraché, un accord des 28 membres de l'UE. L'Europe va renforcer ses frontières extérieures, elle va explorer l'instauration de centres d'accueil hors Europe, elle va créer des centres où seront étudiées les demandes d'asile. Et Giuseppe Conte s'est satisfait du fait qu'un migrant qui "arrive en Italie, arrive en Europe". Une fois de plus, l'Europe s'est sauvée d'un mauvais pas. Pourvu que ça dure.

Un premier bilan du semestre

Le premier semestre s'achève et il a été agité. Quel contraste entre l'année 2017, une année marquée par des records de baisse de la volatilité, des indices boursiers en progression constante et une convergence de performance des principales zones géographiques, et ce début d'année où tout a volé en éclats. On a assisté à un retour de la volatilité. On a assisté surtout à des écarts de performances spectaculaires entre les différentes classes d'actifs, entre les différents styles d'intervention sur les marchés et même entre les gérants dans la même catégorie d'actif. Tout ça sur fond de remontée de la volatilité, mais de remontée relativement contrôlée, et de retournement spectaculaire sur certains marchés.

Quelles sont les variations les plus marquantes ?

Ce premier semestre, on a assisté à la chute des marchés émergents coincés par la hausse du dollar, la hausse des taux et la guerre commerciale. Un tournant majeur. Autre retournement de situation le pétrole. Le pétrole qui flambe, se rapproche des 80 dollars et affiche une des meilleures performances de 2018. Derrière les grandes valeurs technologiques américaines qui continuent elles à occuper la première place. De loin. Malgré les quelques secousses des derniers jours. Que les marchés montent ou baissent les GAFA ou les FANGS montent et battent des records. Ce statut de quasi valeur-refuge des valeurs technos américaines est certainement un des événements marquants du semestre.

Un été qui dépendra de twitter?

Beaucoup d'agitation également sur le marché des changes. Avec une hausse du dollar qui a pris tous les prévisionnistes à revers. Une hausse du dollar qui continue à provoquer des remous sur tous les marchés et qui a fait plonger les monnaies émergentes et trébucher l'euro. Tous les gérants vous diront que ce début d'année a été difficile. Qu'il faut bien choisir sa classe d'actifs, ou ses valeurs, qu'on ne peut plus acheter les indices sans se poser de questions et personne ne s'attend à ce que le deuxième semestre soit plus simple. 2018 n'est pas pour l'instant une année noire mais une année complexe. Trump y est pour beaucoup. Notre été va être dépendant en grande partie de ses tweets. Espérons qu'il prendra quelques jours de vacances pour laisser les marchés souffler.

Amazon encore et toujours

Cette fois, Amazon s'attaque à la santé et à la pharmacie. Avec l'acquisition de Pillpack.. Un groupe de distributions de médicaments en ligne. Rappelons qu'Amazon capte déjà 40% (!!!!!!!) de tout ce qui est acheté on-line aux États-Unis, 40% !!. Conséquence directe hier, les actions des groupes de distribution pharmaceutiques offline étaient en chute libre. Rien n'arrête le rouleau compresseur Amazon.

DU CÔTÉ DES MARCHÉSLa Bourse de New York a terminé dans le vert, soutenue par la fermeté des valeurs financières et technologiques. Le Dow Jones a ainsi gagné 0,41% à 24216.32 points, le S&P 500 s'est apprécié de 0,62% à 2716,32 points tandis que le Nasdaq a rebondi de 0,79% à 7503,68 points. Les marchés asiatiques ont également opté pour la hausse, à la faveur d'informations selon lesquelles la banque centrale chinoise se dit prête à intervenir. Tokyo grappille de son côté 0,15% à 22304,51 points.L'euro/dollar reprend des couleurs sur les 1,16 à 1,1639 dollar. La Bourse de Paris va tenter de sauver ce semestre particulièrement complexe sur les marchés. Pour l'instant, le CAC 40 est dans de très bonnes dispositions avec un rebond de plus de 1% dans les premiers échanges...

Le record du jour

2500 milliards de dollars. Un record absolu.Plus qu'en 2007.Il s'agit du volume des transactions mondiales de M&A, de fusions/acquisitions. Avec une vague de mega deals notamment dans les médias et les télécoms US. Spectaculaire.

C'est votre argent exceptionnel

On rejoue la semaine et on vous donne des conseils avec nos Jedi de l'économie et de la finance: Christopher Dembik, responsable de la recherche macroéconomique chez Saxo Bank; François Chaulet, directeur général de Montségur Finance; Jean-François Robin, responsable de la Recherche Global Markets chez Natixis;Virginie Robert, Présidente de Constance Associés, Emmanuel Lechypre et Aïcha Hmissi. À ne pas manquer. 19h sur BFMBusiness. Rediffusion samedi à 7h et à 21h et dimanche à 12h

On s'en fout?

45% de la population française partira en vacances en juillet ou en août, 1.4 million de plus que l'année dernière un tiers ira à l'étranger, un record (Figaro/Protourisme); Le budget moyen pour ceux qui partent à l'étranger est de 678 euros par personne, 430 pour la France, par personne...; Nouveau record historique pour le prix du saumon : la Chine tire la demande globale, ils nous piquent même nos saumons...;Il y a 72000 réservistes opérationnels en France, objectif 85,000; "Aujourd'hui" donne la météo de l'été : plus chaud que d'habitude en juillet et un mois d'août plus perturbé; Le chou de Bruxelles est l'aliment le plus détesté par les enfants devant le fenouil et les salsifis, leurs aliments préférés sont, dans l'ordre, les frites, les pâtes et les glaces, no comment; Ce week-end, vous pourrez vous acheter une guillotine aux enchères à Drouot, mise à prix : 8000 euros (j'allais faire une blague du genre "ne perdez pas la tête" mais c'est vraiment trop nul).

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos