lundi19août

Pendant l'été, nous vous proposons un retour sur les principaux événements politiques, économiques, boursiers et patrimoniaux qui ont marqué l'année 2019, à travers les commentaires de Marc Fiorentino dans son morning zapping. Aujourd'hui, retour sur l'année du Brexit.

>

15/01 : une claque annoncée

Malgré sa dernière tentative hier pour convaincre les parlementaires, Theresa May va dans le mur. Sauf énorme surprise, les députés vont très largement rejeter aujourd'hui son plan Brexit. Corbyn va ensuite déposer une motion de censure pour obtenir des élections anticipées. Mais elle a peu de chances d'être adoptée.Plus d'info dans le morning zapping du 15/01

Le 30/01 : brexit: le délire continue

Journée intense hier au Parlement britannique.Et Theresa May s'entête.Elle ne veut pas demander de report de la date de Brexit.Elle veut rouvrir les négociations avec l'Union Européenne, principalement sur le sujet de la frontière avec l'Irlande.Elle veut obtenir un nouveau deal avant le 13 février.Et obtenir l'accord du Parlement.L'Union Européenne s'apprête à répondre qu'elle n'est pas prête à renégocier...Délirant.

Le 27/02 deux votes

Theresa May a fait une annonce majeure hier.Le 12 mars, le Parlement votera sur son plan Brexit.S'il est rejeté, ce qui est très probable, le Parlement devra se prononcer sur une demande de report de la date de sortie de l'Union Européenne.On peut donc, sauf incroyable surprise dont les Britanniques ont le secret, éliminer le scénario du no-Deal Brexit.

Le 13/03 : no : 391 - yes : 242

Ce n'est pas une défaite. C'est une déroute. Sans surprise, le plan Brexit de Theresa May a été rejeté massivement. Le sujet de la frontière irlandaise reste un des sujets principaux d'achoppement. Plus d'info dans le morning zapping du 13/03

Le 02/04 : no, no, no, no

Hier le Parlement britannique a voté. Et on a encore franchi un pas vers le délire le plus total. Après avoir rejeté 3 fois le plan Brexit de Theresa May, le Parlement a rejeté TOUTES les alternatives. Plus d'info dans le morning zapping du 02/04

Le 03/04 : un nouveau délai

L'Union Européenne serait prête à accorder un long délai à la Grande-Bretagne pour le Brexit.Janvier ou avril 2020.Sous conditions.Participer aux élections européennes.Et la visibilité sur le plan Brexit que souhaitent les Britanniques.La décision sera prise le 10 avril lors du prochain sommet d'urgence de l'Union Européenne.Pendant ce temps-là à Londres...

Le 11/04 : 31 octobre

Cette date porte un nom: le "Halloween" Brexit.C'est le nouveau délai qu'a accordé l'Union Européenne à la Grande-Bretagne.Un compromis entre un délai court que souhaitait May et un délai long qu'a tenté d'imposer Macron, décidément très impliqué dans ce process de Brexit.Aberration: Si la Grande-Bretagne ne parvient pas à un accord de Brexit avant le 22 mai, elle devra organiser des élections européennes.

Le 17/05 : elle part

Theresa May a cédé.Elle va partir.Elle s'est engagée à donner les détails de son départ.Après le prochain vote sur le Brexit.Qu'elle perde ou qu'elle gagne.Boris Johnson n'a pas attendu pour se porter candidat.

Le 23/05 : les élections

C'est le délire le plus total.Les Britanniques vont donc élire aujourd'hui des députés européens alors qu'ils ont voté POUR le Brexit.Et ils vont faire un triomphe, aux élections européennes donc..., pour le parti qui prône le Brexit.Il fallait y penser.Plus d'info dans le morning zapping du 23/05

Le 18/07 : le réveil du jour

Les Britanniques viennent de réaliser qu'on allait vers le no-deal Brexit. Le 31 Octobre. Avec Boris Johnson en chef d'orchestre sur ce Titanic.La livre sterling chute. Et ce n'est pas terminé. Moins 3% de croissance prévu en cas de no deal Brexit.

Le 24/07 bojo le clown

J'ai lu une multitude de portraits de Boris Johnson dans la presse britannique, américaine et française. Dans des médias de tout bord. Et j'ai rarement vu un tel consensus. Aucun article positif. Aucun. En revanche une avalanche de critiques et de défauts. Voilà l'homme qui doit régler en 3 mois le problème du Brexit qui n'a pas été réglé en 3 ans.

Le 30/07 : il faut sauver la reine

La livre sterling a chuté hier. À son plus bas niveau depuis plus de 2 ans. Les investisseurs commencent, enfin, à réaliser qu'on pourrait se diriger vers un no-deal Brexit. Une catastrophe pour la Grande-Bretagne. Mais pas seulement. Plus d'info dans le morning zapping du 30/07

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos