lundi11février

C'est la période des dernières lignes droites...Dernière ligne droite pour le Brexit.Et dernière ligne droite pour l'affrontement commercial entre les États-Unis et la Chine.Si les États-Unis et la Chine ne parviennent pas à un accord avant le 1er mars, les taxes sur 200 milliards $ d'importations chinoises aux États-Unis passeront de 10% à 25%...et ce sera...la guerre.

>

Reprise des négociations

aujourd'hui.Les négociations reprennent aujourd'hui.Et elles doivent aboutir.Les États-Unis n'ont pas vraiment le choix.La Chine n'a pas le choix du tout avec son économie qui souffre.Il y a déjà accord sur le problème des échanges commerciaux.La Chine est prête à s'engager à réduire ses exportations vers les États-Unis et à augmenter ses importations en provenance des États-Unis.C'est acquis.Mais le problème n'est plus là.

La décision de trump

Tout est entre les mains de Trump.Il doit prendre une décision importante.Décider s'il est d'accord pour un "simple" accord commercial et dans ce cas, il y aura deal avant le 1er mars.Ou décider s'il souhaite élargir le champ de l'accord, en y incluant notamment le problème de la propriété intellectuelle, le piratage informatique ou encore le transfert de technologies.Si c'est le cas, il ne peut pas y avoir d'accord.On le saura dans quelques jours.L'avenir immédiat du commerce international est entre les mains de Trump.

La vraie mauvaise nouvelle

106 100 emplois.Seulement.Le nombre d'emplois créés par le secteur privé français en 2018.C'était 328 200 en 2017 et cela n'avait déjà rien de spectaculaire.Et donc toujours pas de perspective de baisse significative du chômage.Contrairement à la plupart des autres pays développés.C'est ça aussi l'exception française.

Why?

Mais pourquoi?Pourquoi n'arrive-t-on pas à faire ce que les États-Unis, l'Allemagne, la Grande-Bretagne et même des pays comme le Portugal et l'Espagne arrivent à faire?Pourquoi n'arrivons-nous pas à faire baisser le chômage ?On ne peut pas continuer à faire comme si c'était normal.C'est anormal.Tout le monde y parvient.Sauf nous.Une preuve de plus que notre "modèle" ne fonctionne pas.Et que les vraies réformes n'ont pas été faites.

Le "partenariat" fiscal

Selon Les Échos, c'est la nouvelle proposition à venir de Darmanin en matière de contrôle fiscal des entreprises.Créer une relation de confiance entre les entreprises et le fisc, vaste programme.Le principe: "l'entreprise fait preuve de transparence en exposant elle-même ses thématiques fiscales, à la suite de quoi l'administration valide ses positions".Love story en quelque sorte...

Ras-le-bol!!!!

De moins en moins de monde dans les rues pour les samedis jaunes.Et pourtant toujours de la casse.Et des pans de l'économie bloqués.Et toujours du mal à comprendre comment un gouvernement ne parvient pas à maintenir l'ordre face à quelques milliers seulement de casseurs.Mais une chose est sûre : il y en a ras-le-bol!!!

Les gilets jaunes (suite et pas fin).

François Bérléand s'est lâché sur les gilets jaunes.Les gilets jaunes d'extrême gauche et d'extrême droite se sont affrontés dans une bataille rangée à Lyon.Les dérapages contre les députés et les dérapages racistes et antisémites se multiplient.Ras-le-bol.

L'histoire de wirecard

Wirecard c'était LA success story allemande.Une start-up de la finance qui était devenue une des 30 valeurs de l'indice allemand, le DAX.Et devenue un des leaders mondiaux du paiement sur mobile et sur Internet.Tout s'est écroulé en quelques jours.La capitalisation boursière s'est effondrée.En cause, des accusations dans le FT de fausses écritures comptables en Asie.

The walking dead

Bouteflika, la Momie, est candidat à un 5ème mandat.Il n'est pas au courant...Il a reçu des coups de fil de félicitations de Staline, de Roosevelt et du Général de Gaulle.

Votre argent du jour

Quelles niches fiscales sont dans le viseur du gouvernement ?Alors que Darmanin a évoqué en début de semaine l'idée d'abaisser le plafond des niches fiscales pour les ménages les plus aisés, le Figaro se demande quelles aides risquent d'être rabotées.Selon le journal, les aides accordées aux services à la personne (ménage, garde d'enfant,...), qui représentent 1/3 des niches, seraient protégées d'un rabot fiscal, tout comme les réductions pour l'investissement dans les PME, trop "productif" pour le gouvernement et dont le gain ne serait pas suffisant aux vues du coût de ce dispositif (65 millions d'euros en 2019).Et c'est donc l'investissement immobilier, non productif selon le gouvernement et très prisé des foyers "aisés", qui devrait, une fois encore, subir de nouvelles pressions fiscales : Limitation du dispositif Pinel, des crédits d'impôt pour travaux pour la transition énergétique, voire même une taxation des plus-values des reventes des résidences principales, beaucoup de sujets sont sur la table.Heureusement, il reste encore des solutions pour investir judicieusement en immobilier en 2019

Pour revoir c'est votre argent

Une émission exceptionnelle vendredi.On a rejoué la semaine et donné des conseils avec nos Jedis de l'économie et de la finance: Virginie Robert, présidente de Constance Associés, Hervé Goulletquer, stratégiste à La Banque Postale AM, Emeric Préaubert, co-fondateur et président de Sycomore Asset Management, Mourtaza Asad-Syed directeur des investissements chez Yomoni et notre maître, notre gourou, Kung Fu Panda pour les intimes, Emmanuel Lechypre. De l'éco, de la finance et du fun. Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici

Du côté des marchés

L'indice parisien a clôturé en recul vendredi terminant la séance en perte de 0.48 % à 4961 points malgré des statistiques européennes plutôt rassurantes.Outre Atlantique, bien qu'il y ait eu de bonnes surprises lors des publications (Mattel et Coty), Wall Street a clôturé à l'équilibre. Le Dow Jones a perdu 0.25 % à 25 106 points et le Nasdaq a gagné un timide +0.14 % plombé par l'annonce du président Trump affirmant qu'il ne pourrait pas rencontrer son homologue chinois avant la fin de la trêve dans la guerre commerciale sino-américaine, fixée au 1er mars.Le CAC 40 devrait évoluer en légère hausse en matinée. Les inquiétudes restent les mêmes : Brexit et différend commercial entre les États-Unis et la Chine.Le Brent reprend 1 % en se négociant à 61.84 $, l'eurodollar stabilise à 1.1322 contre 1.1335 vendredi au matin et l'Once d'or grappille 0.33 % à 1314.70 $.

On s'en fout?: merci

Nous avons reçu des dizaines de propositions pour "On s'en fout?" et je tenais à vous remercier.Continuez à nous envoyer vos propositions à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.!Merci

On s'en fout ?

La poupée Barbie va mieux, les pertes de Mattel ont été réduites significativement et le cours de l'action s'est envolé de 20%; Les manifs des gilets jaunes en Belgique se sont transformées en manifs pour la planète, tous les jeudis ce sont les étudiants, et tous les dimanches c'est l'ensemble des citoyens; L'Équipe a publié les salaires de Ligue 1: Neymar loin devant avec 3 millions d'euros par mois ... mais ... loin derrière Messi (plus de 8 millions) et même Griezmann (3,3 millions), cocorico !; Le site porno Jacquie et Michel est le nouveau sponsor du club de rugby de Carcassonne : les mêlées sont très chaudes; Les autorités de Pékin ont organisé la fermeture de centaines de centrales à charbon et d'usines à ciment pour améliorer la qualité de l'air dans leur pays mais... elles ont commencé à en construire à l'étranger, le long de leur nouvelle Route de la soie; J'ai presque terminé Engrenages saison 7, vraiment excellent, dark mais excellent; Grammy awards : Album de l'année : Kacey Musgraves - Golden Hour , Enregistrement de l'année et meilleure chanson de l'année: This Is America de Childish Gambino, Meilleure performance pop: Joanne (Where Do You Think You're Goin'?) de Lady Gaga, Meilleur duo pop: Shallow, Lady Gaga & Bradley Cooper.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos