jeudi14février

Journée volatile pour l'indice phare de la place parisienne. Après avoir ouvert en hausse de 0.8 % dans le sillage des journées précédentes et portée par quelques bons résultats d'entreprises (tout en ignorant complètement les statistiques du chômage), le CAC termine la séance dans le rouge à 0.23 % à 5062 points plombé en milieu de journée par la déception des ventes au détail aux US déjouant toutes les analyses.

    STOP OU ENCORE ?
    Journée volatile pour l'indice phare de la place parisienne. Après avoir ouvert en hausse de 0.8 % dans le sillage des journées précédentes et portée par quelques bons résultats d'entreprises (tout en ignorant les statistiques du chômage), le CAC termine la séance dans le rouge à 0.23 % à 5062 points plombé en milieu de journée par la déception des ventes au détail aux US déjouant toutes les analyses.



    BON RÉSULTATS
    Legrand prend plus de 7 % publiant ce jour un chiffre d'affaires en croissance de 8,6%. Schneider (sur le même secteur) gagne dans la foulée 3.70 %. Cap Gemini affiche une hausse de 3.18 % avec des résultats qui ont été salués. Ipsen bondit de plus de 7 % après des résultats 2018 très solides. En 2018, la biotech française a réalisé un résultat net en hausse de 42,6% à 389,1 millions d'euros. Imerys, de son côté, prend lui aussi presque 7% avec des résultats nets en hausse de 52 % en 2018.



    FRENCH TOUCH
    Les bons résultats ont fait complètement passé au second plan, le taux de chômage en France. Il a certes reculé de 0,3% à 8,8%. Mais cette baisse est en fait essentiellement du fait de modifications des critères statistiques.



    OU EST LE PIB ALLEMAND ?
    L'estimation préliminaire du PIB Allemand par Destatis a fait ressortir une stagnation au quatrième trimestre 2018 face une croissance de 0,1% anticipée par les économistes. Cette stabilisation intervient après une contraction de 0,2% au troisième trimestre et des croissances de 0,5% au deuxième et de 0,4% au premier. Au total, l'économie allemande a ainsi progressé
    de 1,4% en 2018. Le DAX est impacté et perd 0.5% (-1.5% au plus bas de la journée)



    US : PRIX A LA PRODUCTION
    C'est à partir de 15h que la journée s'est compliquée, le Dow Jones et le Nasdaq ont ouvert en baisse avec respectivement -0.17% et -0.35% impactés par un niveau des prix à la production au plus bas depuis juillet 2017. Les prix à la production ont reculé de -0,1% en janvier et sur 12 mois, ils prennent 2% contre un consensus à 2.1%.



    US : VENTE AU DÉTAIL
    L'impact a été d'autant plus fort que l'annonce a été publiée en même temps que le niveau des ventes au détail qui ont plongé de -1,2% en décembre, déjouant un consensus de +0,2% et hors automobile avec -1,8% contre +0,1% attendu. En réaction à ses statistiques le dollar a effacé ses gains face à l'euro, affichant une parité de 1.1277.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Le dispositif Pinel vit ses derniers jours avant l’application de nouvelles règles
    22/11/2022
  • Image actualite 2
    Réduction ou déduction, comment réduire ses impôts ?
    17/11/2022
  • Image actualite 3
    Ce que valent les livrets bancaires solidaires
    15/11/2022
  • Image actualite 4
    Avez-vous pensé à toutes les solutions pour payer moins d'impôts l'année prochaine ?
    15/11/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt