vendredi22mars

Est-ce le fait du ralentissement de l'économie chinoise?Est-ce le fait de la stratégie de dénonciation de la Chine par Trump?Est-ce le fait qu'on s'est enfin réveillé et qu'on s'est aperçu que la Chine ne se contentait plus d'être "l'usine du monde" et de fabriquer des T-shirts à coûts bas?Les États-Unis et maintenant l'Europe ont compris que la Chine était devenue un danger.

>

Au coeur de l'actualité

La Chine est au coeur de l'actualité.Aux États-Unis tout d'abord.Les négociations commerciales traînent en longueur.Hier Washington annonçait qu'elles s'étaient tendues.Pour une raison simple: il ne s'agit pas simplement de négociations commerciales.Non. Les vrais problèmes sont la propriété intellectuelle et le pillage technologique.Et sur ce sujet, la Chine ne veut rien céder.

Au coeur de l'europe

En Europe aussi les relations se tendent.Les Allemands se sont enfin réveillés et ont compris que la Chine n'était plus seulement un marché pour ses BMW, Mercedes, et pour ses machines-outils.La Chine veut tout simplement remplacer l'Allemagne à l'exportation.Et elle veut pénétrer plus profondément encore le marché européen.Et pour éviter les barrières qui ne vont pas manquer de s'ériger, elle joue le contournement.Avec un cheval de Troie.L'Italie.

Le choix italien

L'Italie a fait un choix lourd de conséquences.Pour l'Italie.Et pour l'Europe.Elle a décidé de devenir l'antenne de la Chine en Europe.En rejoignant le programme de la "route de la soie".En ouvrant ses ports à la Chine.En échange, elle recevra des financements et des soutiens à l'heure où l'Europe est en opposition avec le gouvernement italien.C'est un vrai "game changer" géopolitique et économique.

De plus en plus délirant

2 semaines2 semaines seulement.C'est le délai qu'a obtenu Theresa May.Le 12 avril au lieu de 29 mars.Elle va donc revenir devant le Parlement la semaine prochaine pour la 3ème fois avec le même plan.S'il est rejeté, deux possibilités: no-deal Brexit le 12 avril, ou demande de délai supplémentaire avec une éventuelle démission de Theresa May.Problème: en cas de délai supplémentaire, la Grande-Bretagne doit participer aux élections européennes.Un vrai casse-tête.

La déprime du jour

A quoi ça sert qu'on se décarcasse???Collecte du livret A en février: 1.93 milliard ?.Un record.Depuis 2012 et 2009.Les raisons?:-l'inquiétude liée à la crise des gilets jaunes-l'impact favorable sur le pouvoir d'achat et donc sur la capacité d'épargne de la prime Macron-tous les Français ne lisent pas encore notre newsletter, et n'ont donc pas compris qu'on pouvait gagner deux fois plus que les 0.75% nets d'impôt du Livret A avec la même liquidité et la même sécurité en plaçant dans le fonds euros d'un contrat d'assurance-vie. Mais en choisissant un bon contrat d'assurance-vie sans frais d'entrée.Demandez une documentation détaillée sur le contrat d'assurance-vie sans droit d'entrée

Le hit jean du jour

Levi Strauss.Introduction en Bourse.Un carton.30% de hausse à l'ouverture.Une capitalisation de 8.6 milliards $.Rappelons que Levi Strauss avait été introduit en Bourse en 1971 puis retiré de Bourse par la Famille Haas, les descendants du fondateur Levi Strauss, en 1985.Belle histoire de jean.

La bataille du jour

L'Élysée.Contre le Sénat.Le bureau du Sénat a décidé de faire appel à la justice dans l'affaire Benalla pour trois collaborateurs de Macron: son secrétaire général, son directeur de cabinet et son chef du groupe de sécurité.Et le gouvernement n'est pas content du tout.Il hurle à la manoeuvre politique.Édouard Philippe a même boudé la séance de questions au gouvernement au Sénat.Bigre, le Sénat se réveille !

No comment

Le regard de Macron en couverture de Paris Match.

Avez-vous le bon portefeuille d'actions?

Après 3 mois de performances exceptionnelles, il est temps de faire une pause. Une partie de la chute du second semestre 2018 a été compensée, mais une partie seulementOù en sont les actions de votre portefeuille ? Quel(s) titre(s) faut-il garder ? Quel(s) titre(s) titre lâcher ? Quels titres ont encore du potentiel ? Êtes vous trop (ou pas assez) exposé(e) sur un secteur ?Nos conseillers boursiers proposent, dans le cadre de l'abonnement MF privé, une analyse de portefeuille pour répondre à toutes ces questions. Demandez l'analyse de votre portefeuilleEt si vous n'êtes pas pas abonné, je vous donne une astuce pour obtenir gratuitement une analyse : Testez MF privée gratuitement pendant 1 moisMais chut, ne dites pas que je vous l'ai dit...

C'est votre argent exceptionnel

On rejoue la semaine, on vous donne des conseils avec nos Jedis de l'économie et de la finance: Valérie Plagnol, présidente du Cercle des Epargnants ; Sébastien Lalevée, directeur général de la Financière Arbevel;Louis de Fels, directeur des gestions chez Raymond James;Alexandre Baradez, responsable de l'analyse marchés chez IG;Michel Ruimy, économiste et professeur à Sciences-Po.À ne pas manquer.Ce soir 19h sur BFM Business.Et en rediffusion samedi à 7h et 21h et dimanche à 12h

Du côté des marchés

Le CAC 40 a terminé la séance d'hier à l'équilibre, basculant dans les derniers moments de cotation dans le rouge en baisse de 0.07 % à 5378 points pénalisé par le recul du secteur bancaire. En effet, le trio bancaire, Crédit Agricole, Société Générale et BNP Paribas a souffert du repli des taux à long terme des deux côtés de l'Atlantique. Le Dow Jones et le Nasdaq ont gagné respectivement 0.84 % et 1.42 % grâce aux valeurs technologiques.L'indice phare de la place parisienne est attendu en hausse dans la matinée profitant de l'aspiration de Wall Street.A Tokyo, le Nikkei a fini en légère hausse ce matin de 0,09%, lui aussi marqué par le repli des valeurs financières après les décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine.Le Brent perd 0.96 % à 67.92 $ effaçant une partie de ses gains de la veille, l'Or avance de 0.46 % à 1307.70 $ l'once et l'eurodollar stabilise à 1.1390 $.Pour ceux qui veulent se familiariser avec la Bourse et le trading, ne manquez pas aujourd'hui à 13h30 notre webinaire avec notre partenaire Commerzbank sur le thème : "Jouer le Newsflow : comment profiter de la forte variation quotidienne d'un titre après une annonce ? L'inscription est ici

On s'en fout?

La semaine prochaine je vous parle de la théorie à la mode aux États-Unis: la MMT (Modern Monetary Theory), vous pourrez frimer dans vos dîners en ville; Le maire du Havre, Luc Lemonnier, a démissionné: il est accusé par une femme de lui avoir envoyé des photos de lui nu, sans qu'elle ne demande rien; Dans le prochain James Bond, l'Aston Martin sera électrique, tout fout le camp; Withings a publié une étude sur le sommeil : les 3/4 des hommes sont des ronfleurs, 1/4 des femmes seulement mais le fossé se comble avec l'âge, la prise de poids favorise le ronflement, les Romains sont les champions du ronflement, les Parisiens ronflent moitié plus que les New-Yorkais (Parisien); Perte record pour le groupe Technip mais prime de départ de 15.3 millions ? pour son patron; 800,000 personnes ont regardé le débat des chefs de partis sur BFMTV.

VOILÀ C'EST TOUTBONNE JOURNÉEMAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos