mercredi27juillet
Étape de piles de pièces de monnaie avec des plantes d'arbre poussant sur le dessus et une tirelire. Concept d'économie d'argent et d'accroissement des finances.

Les taux d'intérêt des produits d'épargne réglementée, qui entreront en vigueur le 1er août prochain, ont été annoncés. Un grand gagnant tire son épingle du jeu : le LEP. Une nouvelle qui devrait ravir les épargnants.

Depuis le samedi 23 juillet, c’est officiel dans le Journal Officiel (JO) : le Livret A et le Livret développement durable et solidaire (LDDS) voient leur rémunération multipliée par deux à compter du 1er août. Quant au Livret d'Épargne Populaire (LEP), l’augmentation est encore plus éloquente : elle est plus que doublée. Un bol d’air pour le portefeuille des Français.

La rémunération du Livret A et du LDDS voit double

Après la publication des chiffres définitifs de l'inflation le 13 juillet par l'Insee, MoneyVox avait annoncé le possible doublement, par rapport aux taux actuels, du Livret A et du LDDS, alors fixés à 1%. C’est désormais confirmé, puisque dès lundi, ces taux vont atteindre 2% . Une hausse décidée par le gouvernement en raison du contexte inflationniste, qui intervient après celle de février dernier où les taux avaient évolué de 0,5 à 1%.

Déjà fortement plébiscités par les Français en raison de leur statut de valeur refuge, le Livret A et le LDDS ont enregistré au cours du premier semestre 2022 une collecte nette, respectivement de 16,5 et 2,56 milliards d'euros, soit un total de 19,06 milliards d'euros. Ce nouveau coup de pouce devrait donc encore accroître la popularité de ces livrets bancaires . Pour rappel, ces derniers servent essentiellement à financer le logement social pour le premier, et l'économie sociale et solidaire, de même que les économies d'énergie dans les logements pour le second.

Parallèlement à la hausse du taux du Livret A, celui du Livret Jeune va également être revalorisé. À la différence des autres livrets réglementés, l'État n'intervient pas concernant sa rémunération et laisse cette liberté aux banques. Néanmoins, son niveau de rémunération doit au minimum être calqué sur celui du livret A, soit 2%. Une hausse non négligeable pour ce livret à destination des jeunes de 12 à 25 ans.

Le LEP, un placement anti-inflation à 4,6%

Le “placement le plus efficace pour protéger l’épargne contre l’inflation”, selon le ministre de l'Économie et des Finances (1), va passer de 2,2% à 4,6%. Pourtant, à la fin 2021, seules 37% des personnes éligibles détenaient un Livret d’Epargne Populaire, soit 6,9 millions, d'après les chiffres de la Banque de France. Accessible sous conditions de revenus, il vous serait profitable de vérifier si vous êtes éligibles pour ouvrir ce livret qui fait office de bouclier du pouvoir d’achat.

Quid des autres livrets réglementés ?

Au 1er août, le taux du Livret Bleu du Crédit Mutuel s’élèvera à 2% net. En revanche, le compte d'épargne logement (CEL) et le Livret d'épargne entreprise (LEE) ne sont pas défiscalisés. Leurs intérêts sont donc soumis à l’impôt sur le revenu, mais aussi aux cotisations sociales sur ces livrets, ouverts depuis 2018 et 2014. D’un côté, le CEL connaîtra une rémunération de 1,25% brut, et de l’autre, le LEE affichera un taux de 1,5% brut.

Découvrez notre assurance vie sans frais d'entrée

A découvrir également

  • Epargne sans risque : faut-il lâcher l'assurance vie et tout mettre sur le Livret A ?
    8/08/2022
  • Livret d’épargne bancaire : vers une hausse des taux d’intérêt ?
    8/08/2022
  • Le taux du plan épargne logement devrait augmenter en 2023
    5/08/2022
  • Nouvelle hausse probable du rendement du placement préféré des Français en 2023
    5/08/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt