samedi14janvier
Une jeune mère attentionnée apprend à son fils à économiser de l'argent ou à planifier ses achats futurs, en mettant des pièces dans une tirelire, allongée sur un sol chauffé.

Moins connu que le Livret A, le Livret de développement durable et solidaire est pourtant digne d’intérêt. En témoigne, notamment, sa rémunération défiscalisée et alignée sur celle du Livret A, qui pourrait remonter à plus de 3 % en février. Mais êtes-vous éligible à ce livret ?

Il n’a pas le même succès que le placement préféré des Français, à savoir le Livret A, mais il n’a pas à rougir. En effet, selon le site d’information MoneyVox, le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) figure sur le podium des placements les plus répandus dans l’Hexagone. Et pour cause, 24,5 millions de Français en possèdent. En moyenne, ils détiennent 5 350 euros sur ce livret, ce qui représentait fin novembre 2022 une épargne totale de 131 milliards d’euros.

Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée

Un livret soumis à aucun plafond de revenus...

Le LDDS a plusieurs atouts pouvant expliquer son succès. Comme le Livret A, il s’agit d’un produit d’épargne réglementée, dont le rendement est net d’impôts ou cotisations. Si son taux était seulement de 0,5 % début 2022, il est ensuite monté à 1 % en février, puis à 2 % au 1er août. Un taux qui a permis aux détenteurs d’un LDDS moyen avec 5 350 euros dessus, de gagner théoriquement plus de 73 euros d’intérêts en 2022. Et cette somme devrait grimper en 2023, car la rémunération du LDDS, similaire à celle du Livret A, va remonter à plus de 3 % en février en raison notamment de la hausse des prix.

Le rendement du LDDS n’est toutefois pas son seul atout. Contrairement au Livret d’épargne populaire (LEP) dont le taux devrait passer de 5,6 % à plus de 6 % le mois prochain, le LDDS n’est soumis à aucun plafond de revenus, à l’image du Livret A. Et contrairement à ce dernier, vous pouvez choisir de reverser partiellement ou intégralement vos intérêts annuels à des associations partenaires de votre banque, sous forme de dons.

… mais dont le plafond de versement est fixé à 12 000 euros

Autre différence avec le Livret A : si l’ouverture d’un LDDS n’est pas conditionnée à vos revenus, en revanche, vous devez être majeur pour en ouvrir un. A moins que vous ne soyez mineur, avec vos propres revenus, et non rattaché au foyer fiscal de vos parents. Ainsi, le nombre de LDDS auxquels il est possible de souscrire est limité à deux par foyer fiscal, soit un pour chaque adulte membre du foyer s'il y a deux adultes.

Enfin, le LDDS a une autre contrainte par rapport au Livret A. Vous ne pouvez en effet verser “que” 12 000 euros sur le LDDS, contre un plafond de 22 950 euros sur le Livret A. Toutefois, si vous avez atteint ce plafond, les intérêts que vous gagnez chaque année continueront bien de s’accumuler.

Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Plan épargne entreprise : le déblocage anticipé exceptionnel 2022 a-t-il séduit ?
    27/01/2023
  • Image actualite 2
    LEP et Livret Jeune : deux alternatives au Livret A pour les moins de 26 ans à ne pas négliger
    26/01/2023
  • Image actualite 3
    Épargne : vérifiez si vous êtes éligible à ce super livret à 6,1%
    23/01/2023
  • Image actualite 4
    Livret A : ce réflexe pour optimiser vos revenus
    20/01/2023

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt