lundi01janvier

Investissement financier : quels étaient les meilleurs placements en 2017 ?

Les placements financiers peuvent répondre à plusieurs préoccupations : volonté pour les investisseurs de préparer la retraite, de préserver un capital, soucis de prévoyance ou de santé, payer moins d'impôts, etc...
Partant de là, il peut être utile de faire le bilan de l'année 2017 et de regarder quels étaient les meilleurs placements durant cette période. Le tout en dégageant quelques réalités sur le climat boursier de l'époque.

Le climat boursier

Pour les observateurs de placements financiers, 2016 aura été l'année de tous les records où peu d'indices boursiers auront viré au rouge. On aura par exemple tendance à mettre en avant les excellents résultats du CAC40, dès la fin du mois de décembre 2016 avec une progression de presque 5 %. Au 28 décembre, l'indice enregistrait ainsi un résultat légèrement meilleur que la moyenne, avec un gain de 10,33 %. La Bourse Britannique, quant à elle, progressait de 13 %. L'indice MSCI Worlds a également connu sa meilleure année depuis 2013, avec un gain de 19,91 % sur une année.
Cette situation préalable a permis aux actionnaires et investisseurs d'appréhender l'année 2017 sous les meilleurs auspices. Du côté des placements réputés sans risques, l'assurance-vie est également parvenue à tirer son épingle du jeu, en se maintenant juste au-dessus du niveau de l'inflation – avec un rendement moyen de 1,50 % à 1,8 % (selon la Fédération française de l'assurance) pour une inflation moyenne de 1,20 %.

Quels ont été les placements investis par l'épargne des Français en 2017 ?

Face à ce constat et malgré le spectre de la crise, les Français auraient tout de même épargné plus de 100 milliards d'euros (112 milliards selon certains chiffres). La plupart de ces investissements ont été placés dans des actifs réputés " sans risques ", par exemple les comptes courants, ou encore les contrats assurance-vie en euros ou les livrets. Une situation jugée relativement stable par rapport aux années précédentes. Les épargnants seraient ainsi près de 52 % à refuser tout risque sur les placements, malgré une faible rémunération générale. De plus, ils seraient également 64 % à n'avoir que très peu confiance dans la Bourse.
On observe cependant un regain d'intérêt pour les placements en actions et autres produits de fonds propres tout au long de l'année. Voici quels sont en 2017 les placements les plus intéressants à découvrir selon votre profil d'investisseur :

Les produits dits " structurés " que l'on retrouve par exemple dans le cadre d'un contrat d'assurance-vie : ce sont par définition des produits dont le capital est protégé, et pour lesquels les risques sont maîtrisés dès le départ. Ils constituent ainsi une excellente alternative au fonds en euros, dont le rendement n'est plus assuré en 2017. Les produits structurés les plus attractifs proposent ainsi un rendement de 7 à 8 % en offrant de véritables garanties de protection pour votre capital, jusqu'à une baisse de -50% de l'indice sur lequel le produit a été investi.

 

Si vous êtes un contribuable imposé à 30 % voire plus, les placements retraite peuvent vous faire bénéficier d'avantages fiscaux (PERP, Madelin, Préfon...) et d'un rendement qui, malgré une baisse de performances en 2017, tend à ralentir. En effet, le taux de rendement moyen des fonds à capital garanti des PERP, au mois d'août 2017, était de 1,49 % contre 1,57 % en 2016.

 

Les SCPI de rendement, pour planifier la retraite de manière stratégique : Les sociétés civiles de placement immobilier (ou SCPI) offrent également une excellente alternative aux fonds euro, et proposent un excellent rendement depuis quelques années, grâce à des placements diversifiés dans des actifs tangibles dans l'immobilier. Ainsi en 2017, les meilleures SCPI sont en mesure d'offrir un rendement de 5 % nets environ.

Quelles perspectives de rendement en 2018 ?


À l'époque, certains observateurs attentifs estiment que l'année 2018 est incertaine, entre hausse et baisse du taux de rendement. Au milieu de l'année 2017 par exemple, le cabinet de conseil en stratégie Facts & Figures spécialisé dans le secteur de l'assurance estime ainsi que le taux moyen se si-tuerait entre 1,40 et 1,80 %. Après une année jugée " particulièrement dynamique ", l'année 2018 pourrait ainsi être sous le coup de plusieurs facteurs, comme le ralentissement des économies mondiales (annoncé pour 2018/2019) ou la persistance de taux obligataires très bas. Pour ce qui concerne les espoirs de hausse des taux, Fact & Figures évoque la capacité des assureurs à diversifier leurs actifs et la politique monétaire menée par la Banque Centrale Européenne.

En ce qui concerne plus particulièrement les placements comme l'assurance-vie, les perspectives de baisse des rendements des fonds eu euros sont attendues. Ceci alors même que les taux d'intérêts ne cessent de baisser, avec pour conséquence un affaiblissement des contrats d'assurance-vie en euros – rappelons que pour l'année 2017, le rendement des contrats d'assurance-vie était de 1,8 %. Même chose pour l'immobilier, dont le caractère dynamique devrait permettre à terme d'apporter une bonne visibilité du rendement en 2018.

Au final, il s'est avéré que le rendement du fonds en euros des contrats d'assurance-vie s'est stabilisé autour de 1,8 %, une valeur équivalente à 2017. La raison est peut-être à chercher du côté des taux d'intérêts, relativement bas – à titre d'exemple, la France empruntait encore à un taux de 0,66 % le 11 janvier 2019.

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Les bons choix pour votre épargne
PER 
Notre sélection pour votre retraite
Je découvre 
Assurance vie 
Notre sélection des meilleurs contrats
Je découvre 
SCPI 
Notre gamme en direct & en assurance vie
Je découvre