vendredi01novembre
L'univers des placements financiers n'a rien de figé en étant en perpétuelle évolution. Même si les bases restent quasiment identiques d'une année sur l'autre, la conjoncture économique a pour effet de modifier certains produits financiers afin de les rendre accessibles au plus grand nombre des épargnants et investisseurs. L'année 2019 ne déroge pas à la règle, il est parfois difficile de sélectionner le meilleur classement en fonction de ses propres objectifs. Quels sont les meilleurs placements financiers actuels ? Les réponses qui suivent ont pour finalité de vous guider dans votre décision finale.

Les produits structurés

Encore souvent méconnus des investisseurs, les produits structurés fournissent pourtant des solutions attractives qui viennent ainsi compléter et diversifier un portefeuille.
Un produit structuré est en fait la combinaison de plusieurs produits financiers, qui en étant associés, offre un certain profil de rentabilité.

La valeur d'un produit structuré est directement dépendante de celle de son sous-jacent (variable de référence) qui peut être un indicateur de marché, un actif ou un panier de valeur, une stratégie d'investissement et autres variables. En règle générale la durée de vie d'un produit structuré se limite à quelques trimestres ou années. C'est à son échéance que l'investisseur recouvre son capital, majoré ou éventuellement minoré en fonction de la performance du sous-jacent.

Les principaux avantages des produits structurés sont de donner accès à de nouvelles classes d'actifs, autrefois moins accessibles ainsi que les structures de rémunération particulière répondant parfaitement aux préférences de l'investisseur (rendement annuel élevé, capital garanti, fort potentiel de gains...).
Ce véhicule d'investissement financier composé de produits structurés peut être détenu dans un compte-titre ou un contrat d'assurance-vie.

Les SCPI de rendement

Comme les années précédentes, les SCPI de rendement démontrent tant leurs performances que leur stabilité. Il faut dire que le marché de l'immobilier tertiaire français et européen est en excellente santé.

La plupart des SCPI servent les dividendes en moyenne de 4 %. L'année 2019, et sans doute les années à suivre, la tendance est d'investir dans des parts de SCPI situées en Europe du Nord et en Allemagne. Il ne faut pas négliger l'attrait du projet du Grand Paris avec d'intéressantes opportunités en matière d'acquisition de parts de SCPI.
Longtemps cantonné à des investissements traditionnels, l'immobilier tertiaire a amorcé une profonde mutation. La montée en puissance du co-working ainsi que le besoin d'espaces de bureaux de nouvelle génération s'ajoutent à la multiplication des entrepôts en périphérie des grandes agglomérations destinées à accueillir les entreprises de messagerie rapide de plus en plus nombreuse en raison de l'expansion du e-commerce.

Les investisseurs potentiels qui ne disposent pas des liquidités nécessaires pour investir dans des parts de SCPI peuvent réaliser leur investissement par l'achat à crédit de parts. Les taux de prêt étant actuellement très bas, cette opération est d'autant plus intéressante que la partie des intérêts est déductible de ses revenus fonciers

Le plan d'épargne en actions (PEA)

Le plan d'épargne en actions a été créé afin d'inciter les ménages français à investir une partie de leurs économies dans les entreprises françaises et européennes et ainsi alimenter les fonds propres de celles-ci.
Plusieurs catégories de titres peuvent entrer dans un PEA avec une dimension qui peut très bien être européenne, et non plus seulement nationale comme par le passé. Parmi les titres éligibles au PEA :

Les actions, certificats d'investissement de sociétés ou certificats coopératifs d'investissement ;
Les parts de SARL ou de sociétés encadrées par un statut équivalent dans d'autres pays ;
Les parts de fonds communs de placement à risques (FCPR) ainsi que les fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI) qui remplissent tant le quota d'investissement obligatoire de 75 % en titres éligibles ainsi que leurs propres quotas d'investissement ;
Les parts ou actions d'OPCVM qui bénéficie de la procédure de reconnaissance mutuelle des agréments européens ;
Au sein d'un PEA assurance investi dans une ou plusieurs catégories des titres éligibles.

En fonction de la durée de détention, un PEA permet de s'exonérer de l'impôt sur les plus-values.
De la première à la 5ème année qui suit l'ouverture du PEA, tout retrait entraîne la clôture du PEA. Les plus-values sont alors imposées comme s'ils avaient été réalisés en direct.
Après 5 ans de détention, il devient possible d'effectuer des retraits sans pour autant entraîner la clôture du PEA. L'exonération de taxation sur les plus-values ainsi que sur les dividendes est ac-quise.
Quelle que soit la durée de détention après laquelle intervienne le retrait, les prélèvements sociaux restent dus au taux de 17,2 %.

Les organismes de placement collectif en immobilier (OPCI)

Bien que souvent comparé aux SCPI, l'OPCI se distingue principalement par sa liquidité. Les va-leurs liquidatives sont en effet généralement mensuelles, ce qui en fait une différence d'une SCPI ou ces mêmes valeurs sont le plus souvent liquidées de manière trimestrielle.
Un autre atout de l'OPCI est d'offrir un choix nettement plus large en matière de diversification des produits. Un même OPCI peut ainsi être investi sur des :

Biens en direct ;
SCPI ;
Actifs immobiliers ; 
Actions de foncières cotées ; 
Divers autres actifs financiers liquides.

Introduite par la loi Macron, une nouvelle solution d'investissement dans un OPCI est l'intégration du statut de location meublée non professionnelle.
Comme on peut aisément le constater, l'année 2019 apporte un certain nombre de nouveautés en matière de placements. Toutefois, le sous-jacent immobilier est omniprésent en prenant des formes de plus en plus diverses.

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt