jeudi11janvier
Acte d'épargner

Les Français sont forts en épargne, mais négligents dans la préparation de leurs retraites, tel est le résumé du résultat de l'enquête annuelle menée par BlackRock. En effet, ils privilégient les placements sécurisés et liquides et sont à peine intéressés par les produits financiers plus complexes. En outre, 45% des Français consacrent une part de leurs revenus pour leur retraite.

Les Français plébiscitent les placements liquides et sécurisés comme le livret A. Ivana Davau, responsable de la distribution en France de BlackRock a récemment diffusé les résultats de son enquête annuelle qui porte sur les comportements d’épargne et d’investissement. Il analyse que :

Malgré un taux d’épargne très élevé, les Français ont du mal à investir dans les produits financiers, car ils estiment que ces derniers ne sont pas adaptés à leur besoin.

Ivana Davau.

À titre informatif, l’enquête a été réalisée par le spécialiste mondial de la gestion d’actifs, dans 18 pays, sur un échantillon de 28 000 individus, dont 1 000 Français.

Faible niveau de la préparation de la retraite en France

Selon l’étude, 45% des Français mettent de côté une part de leurs ressources financières pour la préparation de leur retraite. Ce taux est en baisse de 7 points en un an et reste le plus faible en Europe. L’on se demande alors si cela est causé par la primauté du système de retraite par répartition appliquée en France.

Sur ce point, Jean François Cirelli, président de BlackRock en France affirme qu’ :

En moyenne, les Français consacrent 7% de leurs revenus mensuels à leur future retraite, au même niveau qu’en Espagne ou en Suède. Et seuls 12% d’entre eux affirment être sur la bonne voix pour obtenir les revenus qu’ils souhaitent lors de leur départ à la retraite. Bien que les Français craignent de manquer de ressources pour leurs vieux jours, la part de l’épargne qui y est consacrée demeure paradoxalement très faible. (…) Une incitation fiscale forte, un retour sur investissement garanti et des risques maîtrisés sont les déterminants qui permettraient de dynamiser l’épargne et l’investissement des Français.

Jean François Cirelli.

Les Français plébiscitent le conseil financier en agence

À propos de l’allocation actuelle des actifs financiers détenus par les Français :

  • 59% sont constitués par des liquidités : comptes courants, livrets réglementés, livrets fiscalisés, etc.
  • 18% sont représentés par l’assurance-vie en euros
  • 9% par l’investissement immobilier
  • 9% par les obligations, actions ou autres fonds communs de placement.

Il est à savoir que taux livret d’épargne A restera bloqué à 0,75% jusqu'à fin janvier 2020.

En outre, l’enquête révèle que :

Malgré le maintien durable de taux bas : 2 Français sur 5 n’ont rien changé à leurs choix d’investissement et près d’un sur 3 estime qu’un maintien des taux bas n’aura aucun impact sur leurs finances personnelles.

Selon l’enquête, cette situation s’explique principalement par le faible niveau de confiance des investisseurs français. 53% des Français enquêtés confient que le coût de la vie les empêche à prendre des risques, les 42% évoquent la pression fiscale, les 39% parlent de l’inflation, les 38% des interrogés mentionnent l’état de l’économie françaises et d’autres évoquent l’instabilité politique.

Malgré leurs réticences pour certaines formes de placement, les Français sollicitent quand même un conseil financier. Les trois quarts d’entre eux rejoignent une agence bancaire pour en bénéficier et les 13% recourent au service d’une banque privée.

Toutefois, le pourcentage des Français qui utilisent les canaux digitaux pour la gestion bancaire et le suivi de leurs investissements au quotidien reste faible (67%) par rapport aux autres pays comme :

  • Les États-Unis à 77%
  • La Chine à 78%
  • Le Royaume-Uni à 83%

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos