mardi30janvier
tirelire  et un graphique et piles de pièces de monnaie en baisse

Depuis 2016, les épargnants font face à un contexte de rendement très faible. Les risques étaient omniprésents. Que ce soit du côté de l’assurance-vie ou de celui du livret A, l’inflation fait rage et les rendements ne cessent de diminuer. D’après les estimations, cette décadence risque de perpétuer en 2018.

Ces dernières années, les rendements bruts et réels concernant le livret A et l’assurance-vie n’ont jamais cessé de chuter. Les impacts d’un taux faible du rendement brut et du retour de l’inflation se sont fait sentir sur la performance nette moyenne de l’assurance-vie.

Selon les observateurs, la situation ne risque pas de s’améliorer, car l’année 2018 risque d’enregistrer des résultats plus catastrophiques. De leur côté, le taux des prélèvements sociaux s’accroissent de façon exponentielle, constituant un obstacle de plus à la performance réelle de ce produit.

Voici une rétrospective sur la situation de ces deux dernières années ainsi qu’une prévision pour les 12 mois à venir afin d’éviter les mauvaises surprises.

Rétrospective et prévision sur l’assurance vie en euros

Tout au long de 2017, la performance nette moyenne de l’assurance-vie en euro est restée au plancher avec un rapport indiquant -0,27 %. Tout cela, à cause d’un rendement brut de 1,5 % et du retour de l’inflation.

Quant à l’année précédente, ce dernier était légèrement supérieur en affichant un pourcentage de 1,8 %. Cette hausse a permis à l’inflation et aux taux de prélèvements sociaux de s’élever à une moyenne nette de 1,32 %.

Concernant les prévisions en 2018, la baisse serait encore au rendez-vous. La diminution risque fort de s’accentuer et de se retrouver en dessous de la barre de 1,4 % sur les rendements bruts. Là encore, il ne s’agit que d’une moyenne.

En outre, la hausse du taux des prélèvements sociaux passera de 15,5 % à 17,2 %. Résultat, la performance réelle est prédestinée à toucher la ligne de fond (0%), et même au-delà du négatif. Encore une saison hasardeuse pour l’épargne sans risque !

Rétrospective et prévision sur le livret A

Il est vrai qu’en 2010 et 2011, le taux réel du livret A était descendu au plus bas. Mais, d’après les chiffres, la situation s’est encore plus corsée en 2017. Les pertes du pouvoir d’achat effleurent un taux en dessous de 0 %, soit -0,25 %. Les facteurs en jeu : une inflation moyenne de 1% et un taux de livret A de 0,75 %.

Comparé à 2 années plus loin(2016), ladite inflation se faisait à peine ressentir avec les 0,2 % affichés au compteur. Ce qui a permis au pouvoir d’achat d’obtenir une marge bénéficiaire de 0,55 %.

Pour 2018, rien de bien amusant ne se profile à l’horizon. En tenant compte des prévisions du gouvernement, il faudra encore s’attendre à une inflation de 1,1 %. De plus, le taux du livret d’épargne A sera bloqué sur 0,75 % d’ici février 2020. Avec toutes ces informations réunies, on peut d’ores et déjà prévoir une baisse pesante de 0,35 % en dessous de zéro pour les mois à venir.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos