jeudi28juin
un couple devant leur laptop

Faire confiance à une tierce personne pour gérer un patrimoine, c’est une chose. Mais laisser un programme informatique, des algorithmes et des machines s’en charger, c’en est une autre. Pourtant, les Fintech proposent actuellement davantage de services de conseil en matière d’investissement financier. Leurs maîtres-mots : efficacité et moindre coût.

Autrefois, les épargnants étaient réticents à confier la gestion de leur patrimoine à une tierce personne ou à une entreprise. Les économies sont tellement importantes qu’il faut une personne ou une institution bancaire de confiance pour les garder.

Avec le temps, les pratiques se sont assouplies et bien des investisseurs se fient à l’expérience des professionnels. Mais l’avancée notable des technologies a transformé le secteur de l’épargne et des finances qu’elles sont actuellement assujetties aux outils connectés, aux programmes informatiques ainsi que toute autre innovation technologique.

Les Fintech se sont données ainsi comme vocation d’accompagner les investisseurs de manière plus efficace mais moins onéreuse.

Un patrimoine entièrement géré par un robo-advisor

La société Yomoni propose des services de gestion conseillée en ligne. Dans son panel, on retrouve des services classiques, comme d’autres plus innovants :

  • contrats d’assurance-vie en gestion via un mandat d’arbitrage ;
  • gestion de PEA et de comptes-titres ;
  • gestion d’un patrimoine entier.

La particularité de Yomoni, c’est qu’il s’agit d’un robo-advisor. En d’autres termes, c’est une machine informatique analysant le marché et comparant des milliards de données afin de suggérer les meilleures options pour chaque profil d’investisseur, ce qui va de concert avec les ambitions des jeunes pousses désirant s’étendre davantage.

Fondée en 2015, elle vient de lancer récemment une branche spécifique destinée à la gestion de patrimoines supérieurs à 250 000 euros : Yomoni Society.

Cet outil est alors plus pointu et permet d’évaluer minutieusement les niveaux de risque, l’équilibre des actifs… Il s’adresse à des particuliers et des entreprises mais aussi à des business angels qui souhaitent étudier les secteurs où ils investissent.

Accéder aux SCPI et gérer les placements immobiliers

Certaines Fintech sont spécialisées dans les placements immobiliers. On trouve parmi elles Moniwan, qui est une plateforme entièrement digitale, permettant aux investisseurs de mieux gérer leurs placements dans les SCPI.

Toutes les opérations s’effectuent en ligne, y compris la signature du contrat. Avec Moniwan, l’investisseur dispose d’un simulateur intuitif, permettant d’adapter l’investissement aux différents paramètres :

  • objectifs de rendement ;
  • niveau de risques envisageables ;
  • fiscalité de l’investisseur
  • projets de vie à venir (retraite, étude de ses enfants, etc.).

L’investisseur gèrera ainsi ses propres placements et le simulateur se suffit à lui donner les informations rationnelles dont il a besoin avant d’agir.

Placements écoresponsables

Certaines start-up sont également spécialisées dans les livrets d’épargne écoresponsables. Tel est le cas de Nalo, une start-up 100% digitale, mobilisée dans le conseil en investissement financier depuis 2017. Elle va désormais se canaliser davantage sur les actifs verts.

Concrètement, il s’agit d’orienter les investisseurs vers les placements exposés à des entreprises qui répondent aux critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) ainsi qu’aux sociétés mobilisées dans les énergies renouvelables.

Pour renforcer son action pour une planète verte, Nalo fait des dons conséquents à l’association Mécènes et Parrains d’Abeilles. En effet, 10 euros sont reversés à cette institution à chaque client enregistré chez la start-up.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos