vendredi29juin
concept sur l'épargne

OpinionWay a réalisé une étude pour le compte de Lyxor Asset Management, la filiale de Société Générale qui se charge de la gestion d’actifs. Les résultats de cette étude montrent que globalement, les Français sont peu nombreux à avoir commencé à épargner afin de pourvoir aux grandes dépenses de la vie.

Les Français seraient encore mal préparés aux grandes dépenses de la vie : la fin de vie, les frais de soins importants, le départ à la retraite, etc. Ces résultats ressortent de l’étude réalisée par OpinionWay pour le compte de Lyxor Asset Management.

En effet, 51% des Français auraient commencé à épargner pour faire face à ces échéances importantes de la vie. Et pourtant, ils sont nombreux à avoir déclaré ne pas s’appuyer sur le gouvernement pour assumer ces différentes charges.

Dans un contexte économique hésitant, il est légitime de s’interroger sur la question.

Quelles sont les dépenses les plus difficiles à financer selon les Français ?

Les grandes dépenses mobilisent une bonne partie des finances des ménages en Hexagone. L’étude menée par OpinionWay pour Lyxor Asset Management a alors révélé l’ordre des dépenses les plus difficiles à assumer selon les Français :

  • les frais inhérents à la fin de vie (82% des sondés) ;
  • les frais de soins non pris en charge ou exceptionnels (81% des sondés) ;
  • le départ en retraite (78%) ;
  • les frais de logement de leurs enfants, que ce soit une acquisition ou une location (78%) ;
  • leurs frais de logement, qu’il s’agisse du loyer ou du crédit immobilier (73%) ;
  • les frais destinés aux études de leurs enfants (71%).

Compter sur leurs propres ressources pour financer ces dépenses

L’étude a également démontré que seuls 5% des sondés ont répondu s’en remettre totalement à l’État pour ces dépenses. 67% des Français entendaient s’appuyer sur leurs propres ressources pour assumer ces grandes dépenses de la vie.

Il reste alors à déterminer comment ils procèderaient pour trouver les fonds nécessaires. Concernant les livrets épargne et les autres placements proposés par les banques et les assureurs, les Français ont répondu de la sorte :

  • 17% d’entre eux les estiment pas du tout innovants.
  • 48% pensent qu’ils ne sont pas innovants.
  • 34% estiment que ces produits d’épargne ne manquent pas d’innovation.

Cependant, les tendances montrent que les Français seraient plombés par l’aversion du risque, les poussant ainsi à se cantonner aux placements sûrs. Et pourtant, ces produits d’épargne génèrent des rendements faibles, voire négatifs au vu de l’inflation actuelle (2%).

Les Français ne sont pas prêts

Au cours de cette étude d’OpinionWay pour Lyxor, seuls 51% des Français ont répondu avoir commencé à épargner pour affronter ces grandes dépenses de la vie.

On en recense 31% qui pensent que les systèmes gouvernementaux suffiront pour garantir à tous une bonne couverture pendant la retraite. 30% des sondés, quant à eux, ont annoncé qu’ils n’allaient épargner qu’au moment propice.

Paradoxalement, ces grandes dépenses semblent inquiéter davantage les ménages les plus aisés. En effet, ils seraient plus nombreux (71%) à avoir commencé à épargner pour ces postes de dépense.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos