vendredi15juillet
Focus sur les mains d'une femme mûre avec un téléphone portable et une carte de crédit.

Début août, le taux d’intérêt du Livret A devrait passer à 2% en raison de l’envolée de l’inflation contre 1% jusqu’ici. La multiplication par deux de sa rémunération devrait en revanche coûter plus de deux milliards d'euros aux banques. Comment font-elles donc pour rester gagnantes ?

Si les sommes placées sur le Livret A ont rapporté 1,64 milliard d'euros d’intérêts aux Français en 2021, ont-elles également permis aux établissements bancaires de s’enrichir ?

Sur l'ensemble des dépôts effectués sur les Livrets A, 59,5% sont transférés dans le Fonds d’épargne de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) et 40,5% sont gérés par les banques. Concrètement, sur 100 euros versés sur un Livret A, 60 euros sont confiés au Fonds d'épargne et 40 sont conservés par votre banque.

1,25 milliard d’euros de commission pour les banques

Fin 2021, le montant total des dépôts sur les Livret A gérés par le Fonds d’épargne s’élevait à 205 milliards d'euros. Si on ajoute ceux placés sur le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) ainsi que sur le Livret d'épargne populaire (LEP), récupérée également par la CDC, le total atteint quasiment 300 milliards d'euros.

En permettant la collecte et la centralisation des dépôts de leurs clients, les banques sont rémunérées via une commission proportionnelle aux montants reversés sur le Fonds d'épargne : 0,3% pour le Livret A et le LDDS, et 0,4% pour le LEP. En 2021, Les banques ont ainsi perçu une commission totale de 1,25 milliard d'euros, répartie selon les montants redistribués par chaque établissement.

Par ailleurs, la CDC prend en charge les intérêts à verser aux épargnants des fonds qu'elle centralise, soit 59,5% du total. Ainsi, il revient aux banques de rémunérer l’autre part, soit 40,5% des dépôts. Depuis le 1er février, le taux de rémunération du Livret A a été revalorisé à 1%.

Le Livret A pourrait coûter 2,906 milliards d'euros par an

Selon les calculs de l'économiste Eric Dor, directeur des études économiques à l'IESEG School of Management, interrogé par MoneyVox, la rémunération du Livret A à 1% coûterait 1,453 milliard d'euros par an aux banques. Cependant, à compter du 1er août le taux d’intérêt du Livret A devrait doubler afin de répondre à l’inflation et ainsi passer à 2%. L'expert estime que « les intérêts payés par les banques sur le livret A vont donc être de 2,906 milliards d'euros par année ».

Pas d’inquiétude du côté des banques cependant, avec la remontée des taux d'intérêt sur les marchés financiers, elles pourraient profiter des sommes détenues sur le Livret A pour proposer aux emprunteurs des crédits à des taux un peu plus élevés.

Découvrez notre assurance vie sans frais d'entrée !

A découvrir également

  • Epargne sans risque : faut-il lâcher l'assurance vie et tout mettre sur le Livret A ?
    8/08/2022
  • Livret d’épargne bancaire : vers une hausse des taux d’intérêt ?
    8/08/2022
  • Le taux du plan épargne logement devrait augmenter en 2023
    5/08/2022
  • Nouvelle hausse probable du rendement du placement préféré des Français en 2023
    5/08/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt