vendredi13janvier
Loi épargne

Les détails, les conditions d’ouverture, le plafond et le taux net sur le livret A, livret B, livret Bleu, LDD, codevi, CEL, PEL et LEP.

Les livrets classiques ou livrets épargne réglementés sont sous la règlementation de l’État et ont vocation à définir le taux de rémunération de ces comptes (taux de référence). En règle générale, ces livrets ont une fiscalité avantageuse, du fait que les intérêts perçus sont exonérés d’impôts. De ce fait, le taux servi sur ces comptes est net d’impôts.

Le Livret A est le plus connu dans l’hexagone avec plus de 60 millions d’ouvertures. Le livret A et le livret Bleu, il est disponible dans toutes les banques ainsi que les établissements financiers présents en France. En outre, dans ces établissements, il représente à lui tout seul plus des trois quarts des liquidités destinées à l’épargne en France.

Interdiction de cumuler les livrets règlementés

Selon la règlementation en vigueur, les livrets règlementés ne sont pas cumulables. Ainsi, une même personne ne peut avoir plusieurs livrets A ou plusieurs livrets bleus ou plusieurs LDD. Pareillement, il est interdit pour une même personne d’être en possession d’un livret A et d’un livret Bleu.

Il existe toutefois une exception, dans le cas où la date d’ouverture de ces deux livrets est avant le 1er septembre 1979, période durant laquelle la double détention fut autorisée. En revanche, cumuler un livret A avec un LDD ou un livret Bleu et un LDD est tout à fait autorisé, voire même conseillé.

Comment déterminer le taux du livret A ?

Le calcul du livret d'épargne a été fixé afin de ne pas avoir à faire des débats sur la fixation en cas de baisse. Ce calcul est issu d’une formule remaniée en 2008 et 2009. Cette formule se réfère maintenant au taux monétaire au jour le jour, avec le taux Euribor et l’inflation.

Par conséquent, la fréquence du calcul du taux du livret est augmentée et le taux du livret A peut ainsi varier tous les trimestres. Toutefois, depuis la mise en place de cette formule, le gouvernement n’y a jamais tenu compte. Par moment, au profit des épargnants mais parfois contre eux.

Le taux du livret A est la référence de l’épargne

Le taux du livret d'épargne A est la référence de plusieurs autres placements épargne. Il faut noter que les nouveaux taux applicables au 1er février, 1er mai, 1er août et 1er novembre de chaque année. Le calcul des autres taux se fait comme suit :

    • pour le taux du LEP, le taux du livret A est augmenté de 50 points de base et ce, depuis le 1er août 2008 ;

 

    • pour le taux du CEL, il est égal au 2/3 du taux de livret classique (arrondi au ¼ point le plus proche) ;

 

  • quant au taux LEE, il est égal au 2/3 du taux de livret A, arrondi au ¼ point inférieur

Les nouveaux PEL (plan d’épargne logement) ne sont pas concernés par cette procédure, du fait qu’ils bénéficient d’un taux d’épargne de 1.50% et d’un crédit immobilier de 2.70% au 1er février 2016.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos