vendredi09juin
Une personne insérant une pièce de monnaie dans une tirelire

Le compte épargne est notamment destiné aux particuliers et à certaines associations. Sa rémunération et son fonctionnement sont réglementés par l’État. Il est à noter qu’il y existe deux types de livrets d’épargne : les livrets réglementés et les livrets non réglementés. Ces derniers sont soumis à l’impôt et aux cotisations sociales.

Un livret d'épargne est un compte pour lequel les dépôts d'argent sont rémunérés selon un taux d'intérêt connu à l’avance. Il est accessible aux mineurs dans la majorité des cas. La plupart du temps, le taux d’intérêt annuel proposé par les établissements bancaires est fixe et unique.

Certaines banques offrent des taux par paliers qui varient en fonction du montant placé. Parfois, elles proposent un taux promotionnel pouvant grimper jusqu’à 6%. Celui-ci est souvent lancé pour attirer de nouveaux clients. Soulignons que la possession d’un compte courant auprès d’une banque où l’on souhaite ouvrir un compte épargne n’est pas obligatoire.

Les différents types de livret de caisse d’épargne

Il existe deux types de compte sur livret : les livrets réglementés (le Livret de Développement Durable (LDD), le livret A) et les livrets ordinaires ou non réglementés (le compte sur livret classique).

Les Livrets réglementés sont exonérés de prélèvements sociaux et d’impôts. Parmi les plus connus, on retrouve le livret A. Sa détention est limitée à un seul livret par personne. Il y a également :

  • le livret Bleu
  • le LDD
  • le livret d’épargne populaire (LEP)
  • le livret jeune.

Concernant le LDD, il est proposé dans la majorité des banques. L’épargne est disponible à tout moment et les versements sont libres. Quant au livret jeune, il est destiné aux personnes âgées de 12 à 25 ans. Le compte affiche une rémunération intéressante. Il est rattaché à une carte de retrait.

En ce qui concerne les livrets non réglementés, ils sont distribués par tous les établissements bancaires. Contrairement aux livrets réglementés, ils sont imposables. Leur taux de rémunération sont par ailleurs fixés librement par les banques.

Les démarches à suivre pour ouvrir un livret

Tout le monde peut ouvrir un livret d’épargne, qu’il soit réglementé ou non. Il suffit d’ouvrir un compte épargne auprès d’un établissement bancaire pour pouvoir en bénéficier. Toutefois, la rémunération, les plafonds et les conditions peuvent varier selon le type de livret.

Avant d’ouvrir un compte épargne, une personne doit comparer les différents livrets d’épargne afin de trouver celui qui correspond le mieux à ses besoins. L’ouverture d’un LEP nécessite par exemple un avis d’imposition. Quant à l’ouverture d’un livret A, elle exige un contrat écrit contenant les opérations autorisées, les conditions d’utilisation, etc.

Pour ouvrir un livret A, un LDD, un livret jeune ou encore un LEP, un individu doit prouver son identité. Il doit également présenter quelques documents tels qu’un justificatif de domicile, un exemplaire du contrat signé, …

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos