jeudi15mars
une main insérant une pièce dans une tirelire

En France, une étude annuelle est menée par l’AMF afin de déterminer les opinions des Français vis-à-vis des différents placements financiers existant dans l’Hexagone. Pour 2017, les enquêtes ont été effectuées entre le 12 et le 24 octobre. Une période qui a permis de publier la première édition d’un Baromètre sur l’investissement et l’épargne.

Avec l’aide de l’Institut Audirep, l’autorité des marchés financiers (AMF) a enfin réussi à établir son baromètre en ce qui concerne l’épargne et l’investissement en France. Grâce à une enquête annuelle effectuée en ligne auprès de 1200 individus âgés de 18 ans et plus, l’évolution des opinions et des comportements des épargnants à l’égard des placements financiers a été déterminée.

En effet, il a été découvert que la Bourse intéresse 3 Français sur 10. Quant aux produits d’épargne, la majorité se déclare prudente et privilégie les mises sans risques. Voici quelques détails qui permettront de comprendre un peu plus ces dénouements.

Les actions en bourse séduisent à moitié

D’après l’Autorité des marchés financiers, les actions en bourse représentent :

Un horizon de placement long, la diversification et la rentabilité constituent les avantages des actions mis en avant par de nombreux épargnants : considérant que la préparation de la retraite est pour 7 personnes sur 10 une priorité d’épargne, les placements en actions semblent donc pouvoir répondre à ces exigences.

Autorité des marchés financiers.

Voilà pourquoi 56% des épargnants estiment qu’il s’agit du placement idéal pour diversifier les investissements. Pour d’autres qui représentent 48% des enquêtes, la bourse serait un excellent moyen pour développer une épargne sur le long terme.

Toutefois, seuls 11% d’entre eux sont persuadés que c’est le moment propice pour s’y investir. 67% des individus interrogés pensent même qu’il s’agit d’un placement à risque. 28% des questionnés y portent un intérêt, mais 7% uniquement sont persuadés qu’ils pourraient y souscrire dans un proche avenir.

Les épargnants misent sur la prudence

Pour arriver à ses fins, l’Audirep a posé une question à son auditoire :

Si aujourd’hui vous aviez une somme importante à placer, de l’ordre par exemple de 10 000 €, quel placement choisiriez-vous de préférence ?

Audirep.

Les réponses ont permis de déterminer que 64% des interrogés se méfient des actions boursières. Pour 52% d’entre eux, les placements à risque ne sont pas une option envisageable.

Pour tout dire, 41% des Français ont placé leur confiance sur un type de livrets d’épargne tels que le LDDS, le LEP ou le Livret A. Pour 28% d’entre eux, l’assurance-vie en euros est aussi un choix. Certains (26%) optent pour l’épargne logement.

Quoi qu’il en soit, ces investissements rallient deux points en commun :

  • Amoindrissement des risques de pertes en capital
  • Disponibilité des fonds en cas de besoins

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Plafond du Livret A atteint, que faire de mon épargne ?
    2/07/2021
  • Image actualite 2
    Épargne: Le fossé des générations
    3/09/2019
  • Image actualite 3
    Le délai de perception des premiers dividendes d’une pierre papier impacte grandement sur la trésorerie
    8/08/2019
  • Image actualite 4
    L’investissement dans le résidentiel reprend de la couleur après des années de délaissement
    7/08/2019

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt