mercredi23février

Pendant les mois qui viennent, nous allons entrer dans une phase d'accélération de l'inflation avec la hausse du pétrole et des matières premières. Il va falloir ajuster nos comportements notamment en matière d'investissement.

    On évoquait hier la remontée de l'inflation dans le monde. Après les pays émergents, c'est au tour des Etats-Unis et de l'Europe. On fait le tour des placements pour voir ceux qu'il faut privilégier et ceux qu'il faut éviter en période d'inflation. On commence par les livrets dont le livret A
    Les livrets sont indexés sur l'inflation. Leur rendement va donc suivre l'inflation. Donc bonne résistance à l'inflation mais au mieux on compensera la hausse sans jamais faire mieux
    Les obligations ?
    Qui dit inflation, dit hausse des taux long terme. Et dans ce cas, mécaniquement les obligations baissent. Il faut donc privilégier les obligations indexées sur l'inflation.
    Quel impact du coup sur les assurances vie en euros?
    En théorie impact négatif car ces fonds sont investis sur des obligations mais en pratique leur rendement augmente sur la durée avec la hausse des taux car une partie est investi sur des placements à court terme
    Les actions?
    Là c'est plus complexe. Les Américains ont déterminé une règle qui a l'air de fonctionner. Une inflation inférieure à 2% et plutôt négative pour les actions, entre 2% et 5% c'est plutôt positif, au dessus de 5% cela devient très négatif pour les actions. Deuxième règle: il faut privilégier les secteurs à pricing power c'est-à-dire les entreprises qui peuvent répercuter les hausses de prix vers leurs clients sans subir de baisse de chiffre d'affaires comme le luxe, les entreprises technologiques mais également bien sur les minières et les pétrolières et éviter les entreprises qui subissent la hausse des prix comme la distribution ou l'agro alimentaire.
    L'immobilier ?
    Valeur refuge par excellence contre l'inflation. En période d'inflation les prix de l'immobilier flambent. Sauf si l'inflation provoque une grave crise financière. Mais effet largement positif
    Et enfin l'or
    L'or c'est lui aussi le placement inflation. Son cours profite à plein de tout dérapage de l'inflation. Nous entrons dans une ére où l'inflation va probablement se situer dans les 3 à 4% au minimum. Il va falloir ajuster nos comportements et nos investissements.

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos