jeudi19janvier
Belle femme âgée aux cheveux gris, assise dans le salon et examinant des factures. Elle est inquiète alors qu'elle compte les factures.

Les sites d’arnaques aux crédits, livrets d’épargne, services de paiement ou de contrats d’assurance pullulent sur la toile. C’est le constat délivré par l’ACPR, qui dénombre 1 243 sites ou entités sur sa liste noire en 2022, contre 1201 l’année précédente.

Face à la recrudescence des escroqueries financières sur internet, et notamment sur les réseaux sociaux, ou par téléphone, l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et l’Autorité des marchés financiers (AMF) mettent régulièrement à jour leurs listes noires. Celles-ci répertorient des sites ou entités non autorisés à proposer en France des crédits, livrets d’épargne, services de paiement ou contrats d’assurance, des investissements sur le Forex (marché des changes), ou encore notamment, des produits dérivés sur crypto-actifs.

Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée

Un accroissement des sites frauduleux répertoriés

Dans un communiqué publié mercredi 11 janvier, l’ACPR précise qu’elle a procédé à 1243 inscriptions sur ses listes en 2022, dont 231 au cours du dernier trimestre. “La quasi-totalité des offres frauduleuses identifiées concernent de faux crédits ou livrets d’épargne et, pour plus de 56% d’entre elles, elles usurpent l’identité d’un établissement ou d’un intermédiaire financier dûment autorisé à commercialiser de tels produits, en France ou dans un autre pays de l'Espace économique européen”, détaille le communiqué.

Le gendarme des banques met ainsi en garde le public de ne pas répondre aux sollicitations de ces sites ou entités. Mais pas seulement ceux qui sont répertoriés. En effet, l’Autorité ne peut pas toujours suivre la cadence et mettre à jour ses listes noires de manière continue. D’autant que les sites frauduleux répertoriés sont toujours plus nombreux. En témoigne leur hausse de 3% en 2022, par rapport à 2021, indique le site d’information MoneyVox. Cette année-là, l’Autorité, un organisme adossé à la Banque de France, avait réalisé 1202 inscriptions. Plus de 50 % d’entre elles étaient relatives à une usurpation d’identité d’acteurs dûment autorisés.

Quelques règles à suivre pour ne pas se faire escroquer

Pour savoir si une offre est frauduleuse ou non, l’ACPR vous invite à consulter le REGAFI, registre des agents financiers, le REFASSU, le registre des organismes d’assurance, ainsi que le site de l’ORIAS, l’organisme chargé de tenir le registre des intermédiaires en assurance, en banque ou en financement participatif. D’autant que les escrocs sont de plus en plus ingénieux pour déjouer votre vigilance.

“En tout état de cause, si la société ou la personne qui vous sollicite n’est mentionnée sur aucun de ces registres, ne répondez pas à sa proposition”, prévient l’ACPR. Par ailleurs, le site www.abe-infoservice.fr énonce quelques règles à suivre pour ne pas tomber dans le piège. Notamment celle de ne jamais remplir des formulaires de contact en renseignant vos coordonnées personnelles. Méfiez-vous également des personnes trop bien intentionnées sur les réseaux sociaux, utilisant un vocabulaire rassurant. Enfin, bannissez les conseils reçus sur les sites de rencontre, ou les promesses d’influenceurs trop attractives pour être vraies. Souvent, elles vous assurent pouvoir gagner de l’argent sans travailler ou multiplier vos gains par 10 en quelques jours.

Réagissez au plus vite

En cas de fraude avérée, déposez une plainte le plus rapidement possible. “L’ACPR vous recommande également de contacter INFO ESCROQUERIES en appelant le 0 805 805 817 et d’effectuer un signalement sur www.internet-signalement.gouv.fr, même si vous n’avez pas subi de préjudice”. Grâce à vous, d’autres tentatives d’escroqueries pourraient être évitées à l’avenir.

Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Plan épargne entreprise : le déblocage anticipé exceptionnel 2022 a-t-il séduit ?
    27/01/2023
  • Image actualite 2
    LEP et Livret Jeune : deux alternatives au Livret A pour les moins de 26 ans à ne pas négliger
    26/01/2023
  • Image actualite 3
    Épargne : vérifiez si vous êtes éligible à ce super livret à 6,1%
    23/01/2023
  • Image actualite 4
    Livret A : ce réflexe pour optimiser vos revenus
    20/01/2023

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt