Agent d’assurance en train de discutant avec une jeune couple au bureau.

    Alors que les livrets d’épargne ont regagné en popularité ces derniers mois avec la remontée des taux, des personnes malintentionnées n’hésitent pas à surfer sur cette vague. Ces aigrefins mettent en place de faux sites d’épargne proposant des placements « miracles ». Témoignages et photos fictives à l’appui, ils font miroiter des gains mirifiques à leurs futures proies. Convaincues d’avoir flairé une bonne affaire, les victimes tombent dans le piège. À ce stade, elles n’ont pratiquement aucune chance de récupérer leur argent et ne toucheront pas un centime des gains promis. Pour lutter contre ces fraudes, l’AMF (Autorité des marchés financiers) a établi une liste noire des sites et entités suspectes qui opèrent illégalement en France.

    Des sites frauduleux en tête des résultats des moteurs de recherche

    Selon Grégoire Vuarlot, directeur du contrôle des pratiques commerciales à l’Autorité de Contrôle de Prudentiel et de Résolution (ACPR),

    Les fraudeurs utilisent une méthode assez connue qui consiste à attirer la victime avec des promesses mensongères.

    Grégoire Vuarlot

    Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée

    L’AMF met régulièrement à jour sa liste noire en y ajoutant les nouveaux sites d’épargne frauduleux identifiés.

    Entre janvier et mars 2023, pas moins de 338 nouveaux sites suspects ont été intégrés à cette liste , qui en compte déjà 1 200 depuis l’année précédente.

    Mais comment ces plateformes frauduleuses parviennent-elles à apparaître en tête des résultats de recherche sur Google ? Élodie Toustou, journaliste pour le magazine 60 Millions de consommateurs, a sa petite idée. D’après ses explications,

    Les fraudeurs payent comme tous les annonceurs pour bénéficier d’un référencement optimal. En conséquence, ces sites sont affichés en haut des résultats, avec la mention « sponsorisé », se mêlant aux sites fiables et respectables.

    Élodie Toustou

    Malheureusement, de nombreuses personnes se sont fait duper par ces sites frauduleux qui commercialisent des livrets d’ épargne factices,

    Explique Élodie Toustou après avoir recueilli les témoignages de victimes de faux livrets d'épargne lors de son enquête.

    Certaines d’entre elles ont perdu toutes leurs économies, ayant cru à tort que ces sites étaient dignes de confiance. Les malfrats ne cessent d’innover leur mode opératoire pour appâter les épargnants, en privilégiant par exemple des produits d’investissement vert offrant un taux de rémunération très attractif. Quelques-uns vont même jusqu’à usurper l’identité de banques réputées, telles que Revolut, Lydia ou Banque Palatine, pour renforcer leur crédibilité.

    Face à ces pratiques douteuses, Grégoire Vuarlot recommande de faire preuve de sang-froid et de prendre le temps de réfléchir avant de souscrire à un placement financier. Les offres promettant du rêve sont souvent irréalistes et doivent susciter la méfiance.

    Une liste noire pour lutter contre les faux sites d’épargne

    La dernière liste dévoilée par l’AMF ne prétend pas être exhaustive. De nouveaux sites frauduleux viennent régulièrement s’y ajouter et ces derniers sont susceptibles de changer de nom très rapidement.

    Si le nom d’une entité ou d’un site n’est pas répertorié dans cette liste, cela ne signifie pas pour autant qu’il est autorisé à vendre des produits financiers en France. Il est préférable de consulter fréquemment le portail Abe-Info service et d’avoir recours à l’outil de recherche en cas de doute.

    Les victimes de cette fraude peuvent déposer une plainte et la signaler sur le portail officiel de signalement (Internetsignalement.gouv) .

    À retenir
    • L’AMF a répertorié 1 200 sites d’épargne frauduleux en 2022 et les a inscrits sur sa liste noire.
    • Au premier trimestre de 2023, 338 nouveaux venus se sont ajoutés à cette liste.
    • Il est important de ne pas se laisser séduire par des offres trop alléchantes et de prendre le temps de réfléchir avant de placer son argent.
    Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives