Plaquette Mascarin Capital N°4
Plaquette Mascarin Capital N°4

Mascarin Capital N°4

 

Bénéficiez de 30 % de réduction d'Impôt en investissant dans les secteurs porteurs de l'économie ultramarine.

 

La réduction d'impôt est obtenue en contrepartie d'un risque de perte en capital et d'un blocage des fonds de 7 à 9 ans (soit jusqu'au 31/12/2031 maximum), aucun cas de déblocage anticipé.

 

Souscription 100 % en ligne avec signature électronique.

 

Important : La réduction d'impôt obtenue entre dans le plafond global des niches fiscales de 10 000 €.

Clôturé

FIP Outre-mer


  • 30 %
    de réduction
    d'impôt

  • 0 %
    de frais d'entrée
  • 1 000 €
    minimum
    de souscription
  • 31/12/2022
    date limite
    de souscription
Géré par :
Clôturé

Pourquoi souscrire au Mascarin Capital N°4 ?

1. Pour investir dans l'économie ultramarine d'outre-mer tout en bénéficiant de 30 % de réduction d'impôt sur le revenu plafonnée à 7 200 € pour un couple et 3 600 € pour une personne seule, en contrepartie d'un risque de perte en capital et d'une durée de blocage de 7 à 9 ans, soit au plus tard le 31/12/2031. Cette réduction est prise en compte dans le plafond global des niches fiscales de 10 000 €.

2. Pour profiter d'une gestion sélective, avec une enveloppe de collecte limitée. Le FIP Mascarin Capital N°4 a vocation à investir dans des PME d’outre-mer exerçant leur activité notamment dans les secteurs du tourisme, des énergies renouvelables, de l’agro-alimentaire et de certains types de services aux entreprises.

3. Pour bénéficier de l'expertise des gérants qui œuvrent sur le terrain depuis 2011 pour identifier les PME d'outre-mer en croissance avec des besoins de financement.

Quelle stratégie d'investissement ?

Un portefeuille de participations en PME ultramarines

Le Fonds est constitué à hauteur de 100 % de son actif de petites et moyennes entreprises cotées et non cotées exerçant leurs activités exclusivement dans des établissements situés dans les départements d'outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte et La Réunion), ainsi qu’à Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française et dans les îles Wallis et Futuna.

Les participations du Fonds dans les sociétés prendront la forme d’actions (ordinaires ou de préférence) à hauteur de 40 % minimum de l’actif du fonds, d’avance en compte-courant et d’obligations convertibles en titres de capital des sociétés concernées, principalement dans le cadre d’opérations de capital développement et de transmission/LBO. Les entreprises seront sélectionnées sur des critères de maturité, rentabilité et de perspectives de croissance.

Les actions de préférence pourront conférer un droit privilégié par rapport aux autres actions sur les dividendes ou le boni de liquidation (attribution prioritaire ou répartition préférentielle). Le Fonds n’investira pas en revanche dans des actions de préférence bénéficiant de droits (financiers ou politiques) inférieurs à ceux dont bénéficient les actions ordinaires du même émetteur, ni dans des actions de préférence qui pourraient être de nature à plafonner et/ou limiter la performance.
Ce plafonnement pourra néanmoins résulter des pactes d’actionnaires.

L’obligation convertible : un profil rendement/risque de type obligataire et action

Les investissements sous forme d’obligations convertibles sont rémunérés le plus souvent par des versements d’intérêts et/ou de principal, sur une période de 36 mois à 7 ans. Ces coupons sont complétés d’une prime de non conversion, si la société de gestion choisit de ne pas convertir l’obligation.

En cas de conversion, le risque devient celui d’une action, avec à la clé une plus-value potentielle ou un risque de perte en capital. Le paiement des intérêts et/ou de principal n’est pas garanti et dépend de la santé financière de l’entreprise.

Une équipe spécialisée dans le capital investissement corse

Les investissements sous forme d’obligations convertibles sont rémunérés le plus souvent par des versements d’intérêts et/ou de principal, sur une période de 36 mois à 7 ans. Ces coupons sont complétés d’une prime de non-conversion, si la société de gestion choisit de ne pas convertir l’obligation.

En cas de conversion, le risque devient celui d’une action, avec à la clé une plus-value potentielle ou un risque de perte en capital. Le paiement des intérêts et/ou de principal n’est pas garanti et dépend de la santé financière de l’entreprise.

Une gestion active de la partie libre

La partie libre du Fonds fait l’objet d’une gestion active au travers de produits de taux, d’OPCVM ou FIA actions et d’actions non cotées ou cotées sur tous les marchés réglementés ou non réglementés.

Elle pourra représenter jusqu’à 100 % de l’actif du Fonds, notamment pendant la période d’investissement et pendant la période de pré-liquidation du Fonds.

Exemples de secteurs d'investissement

  • Énergies renouvelables : Les territoires d’outre-mer disposent d’atouts considérables en matière d’énergies renouvelables : solaire photovoltaïque et thermique, biomasse, géothermie, énergies marines renouvelables qu’ils ont souvent déjà développés avec un certain succès et présentent, de fait, un mix énergétique original par rapport à celui de la métropole.
  • Tourisme : Les destinations ultramarines figurent parmi les plus prisées au monde. Cependant, la forte concurrence des autres pays), le niveau de coûts élevé, une offre encore fortement axée sur le balnéaire, l’insuffisante diversification des clientèles (venant majoritairement de l’Hexagone), la forte dépendance des arrivées touristiques vis à-vis des dessertes aériennes, les particularismes fonciers, imposent des actions ambitieuses en faveur du développement touristique.
  • Service aux entreprises : Il s’agit de certains types de services aux entreprises concernant les activités qui concourent à la gestion et la maintenance informatique, la création de logiciels, la fourniture d'accès à Internet, l'hébergement de sites et la création de services en ligne sur Internet.
  • Agroalimentaire : La valeur de la production agricole globale progresse régulièrement dans les deux grandes filières traditionnelles historiques que sont la filière banane et la filière canne-sucre-rhum. Le développement de filières de diversification constitue néanmoins un enjeu important et nécessitera la poursuite de la structuration de la profession. La pêche est également un secteur traditionnel de développement des collectivités ultramarines

La croissance passée de ces secteurs n’est pas synonyme de croissance des pme qui seront retenues et de manière générale, la croissance passée ne préjuge pas de la croissance future ni de la performance.

Caractéristiques du fonds
Code ISIN FR001400B223
Réduction d'impôt 30 %
Zone géographique Départements d'outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte et La Réunion), Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint Pierre-et-Miquelon, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française et les îles Wallis et Futuna.
Souscription minimale 1 000 €, hors frais d'entrée soit 10 parts
Durée de bloquage des parts Jusqu’au 31 décembre 2029 (et au 31 décembre 2031 maximum sur décision de la société de gestion).
Frais d'entrée 0 % avec meilleurtaux placement !
Frais récurrents de gestion et de fonctionnement 2,82 % TTC/an, prélevés sur le fonds.
Droits de garde 0 % si les titres restent en nominatif pur auprès de la banque dépositaire
Commission de rachat 0 % au terme
Valeur liquidative Semestrielle, le 31 mai et le 30 novembre de chaque année
Dépositaire Banque Oddo BHF SCA
Frais de fonctionnement et de gestion
Catégorie agrégée de frais Taux de frais annuels moyens (TFAM) maximum
TFAM gestionnaire et distributeur maximum Dont TFAM distributeur maximum
Droits d'entrée et de sortie 0,56 % 0,56 %
Frais récurrents de gestion et de fonctionnement 2,82 % 1 %
Frais de constitution 0,10 % Néant
Frais de fonctionnement non récurrents liés à l'acquisition, au suivi et à la cession des participations Néant Néant
Frais de gestion indirects 0,01 % Néant
Total 3,49 % 1,56 %

Les frais d'entrée indiqués sur notre site correspondent aux frais prélevés au client à la souscription compte tenu de la tarification pratiquée par meilleurtaux Placement. Afin de fournir à ses prospects et clients une information claire et concrète, meilleurtaux Placement a fait le choix d'indiquer pour chaque fonds le taux de frais d'entrée réellement supporté à la souscription, et non le taux maximum théorique étalé sur la durée de détention tel que mentionné par la société de gestion dans le DICI ; document disponible dans l'onglet Tous les documents et dont nous vous recommandons de prendre connaissance.

VATEL CAPITAL

Une équipe spécialisée et reconnue dans le capital investissement

Vatel Capital est une société de gestion indépendante et entrepreneuriale agréée par l’AMF, Vatel Capital est spécialisée dans l’accompagnement des PME françaises de croissance cotées et non cotées.

Avec 500 M€ d'actifs sous gestion, elle s’appuie sur une équipe de gérants travaillant ensemble depuis plus de dix ans. Elle investit dans des entreprises de nombreux secteurs, notamment ceux de la santé, des énergies renouvelables, des services aux entreprises et d’Internet et propose également une offre financière sur les actifs tangibles tels que la forêt, les terres agricoles et les énergies renouvelables.

Vatel Capital a été lauréat en 2011 des Tremplins Morningstar de la société de gestion de portefeuille la plus dynamique, dans la catégorie « non coté ».

En 2015, 2018 et 2021, le FCP Vatel Flexible a obtenu le Lipper Fund Award. En 2020, Vatel Capital est élue 2ème société préférée des CGPI dans la catégorie "Capital Investissement" du journal Investissements Conseils.

En 2022, Vatel Capital reçoit « le premier prix de la rédaction » du journal Investissements Conseils dans la catégorie « Autres diversifications ».

En 2020 et 2022, Vatel Capital occupe la 2ème place du palmarès de Gestion de Fortune dans la catégorie Capital Investissement.

Les références à un classement, un prix, et/ou à une notation ne préjugent pas des résultats futurs du FIA ou du gestionnaire.

Plaquette de présentation
Document d'informations clés pour l'investisseur
Règlement
iImportant

Les FCPI, FIP, mandats de conseil/gestion en PME sont des placements qui présentent un risque de perte en capital et n'offrent pas de liquidité avant leur terme (avec un minimum de 5 ans). Avant toute souscription nous vous recommandons de prendre connaissance des conditions générales et des notices d'informations mais aussi des recommandations et conseils présents sur le site. Les frais d'entrée indiqués sur notre site correspondent aux frais réels prélevés à la souscription, et non aux frais théoriques étalés sur la durée de détention du fonds tels que mentionnés par la société de gestion dans le DICI et la plaquette de présentation, documents disponibles ci-dessus dont nous vous recommandons de prendre connaissance. Ces placements s'adressent à des investisseurs avertis et sont par nature des placements à risque qui ne devraient pas représenter plus de 5 à 10 % de vos actifs. Les performances passées ne préjugent en rien des performances futures. La valeur liquidative des FCPI/FIP, à un instant T, peut ne pas refléter le potentiel des actifs en portefeuille sur la durée de vie du fonds.