jeudi11août

Tous les retraités n’ont pas le même parcours. Tandis que certains pourront prétendre à des pensions de retraite confortables, d’autres ont eu un parcours plus chaotique. Des dispositifs ont été mis en place pour garantir un niveau de ressources minimal au moment de la retraite. Minimum vieillesse, minimum contributif, faisons un point sur le montant que vous pouvez percevoir lorsque vous cessez toute activité professionnelle.

Qu’est-ce que le minimum retraite ?

Le minimum retraite est le montant minimal octroyé aux personnes retraitées. Celui-ci est déterminé selon votre profil. Il existe en réalité trois types de montants minimums pour la retraite :

  • Le minimum contributif pour les salariés du régime général et les contractuels de la fonction publique, les commerçants et les artisans ;
  • Le minimum garanti pour les fonctionnaires ;
  • Le minimum vieillesse pour les personnes qui n’ont pas cotisé suffisamment pour prétendre à des droits à la retraite.
Préparer votre retraite avec notre PER !

L’ASPA (Minimum vieillesse)

Si l’on parle encore aujourd’hui de minimum vieillesse, ce dispositif est aujourd’hui nommé ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées). L’objectif de l’ASPA est de permettre à chaque personne ayant atteint l’âge légal de la retraite de bénéficier d’un revenu vital minimal.

Certains actifs n’ont pas cotisé suffisamment pour prétendre à une pension de retraite décente. L’État leur verse alors une prestation selon leur âge :

  • 65 ans ;
  • Ou 62 ans pour les anciens combattants, les personnes inaptes au travail, les handicapés avec une invalidité permanente d’au moins 50 % qui perçoivent une retraite anticipée pour handicap.

Pour obtenir le minimum vieillesse en 2022, vous devez percevoir des revenus inférieurs à :

  • 11 001,36 € brut pour une personne seule ;
  • 17 079,72 € brut pour un couple.

Les revenus pris en compte dans le calcul sont les suivants :

  • AAH ;
  • Pension de retraite ;
  • Pension de réversion ;
  • Pension d’invalidité.

Pour une personne seule, le montant maximal attribué est de 916,78 € par mois (le minimum retraite en 2021 était de 906,81 €). Il s’agit en réalité de la différence entre ce montant et vos autres revenus. Si vous percevez une retraite de 800 €, le montant d’ASPA sera de 116,78 € afin d’atteindre le minimum vieillesse.

Le minimum contributif

Il s’agit, cette fois, d’un dispositif destiné aux affiliés du régime général qui ont cotisé le nombre de trimestres suffisants selon leur génération (le nombre de trimestres cotisés varie selon l’année de naissance). Ces personnes peuvent bénéficier de la retraite à taux plein, mais le montant de la pension est faible, les revenus d’activité étant, eux-mêmes, peu élevés.

Le minimum retraite en 2022 est de 652,60 € par mois. Il peut être majoré si vous avez cotisé, a minima, 120 trimestres dans le régime général, il atteint alors 713,11 €.

Notez que tous les retraités concernés ne bénéficient pas de ce montant. L’État prend en compte l’ensemble des ressources des personnes retraitées, le plafond est fixé à 1 273,76 €.

Par exemple, pour une personne dont le total des pensions atteint 900 €, le minimum contributif atteindra 1 273,76 € - 900 € = 373,76 €.

 minimum retraite

Le minimum garanti

Il s’agit du montant de retraite minimum pour les fonctionnaires. Il faut remplir les conditions suivantes pour en bénéficier :

  • Avoir cotisé assez de trimestres pour avoir une retraite à taux plein ;
  • Avoir atteint l’âge légal de la retraite ;
  • Bénéficier d’une retraite anticipée si vous avez un enfant invalide ;
  • Bénéficier d’une retraite anticipée si vous présentez un handicap à 50 % minimum ;
  • Bénéficier d’une retraite anticipée pour infirmité ou maladie incurable ;
  • Être retraité à cause d’une invalidité.

Le nombre d’années de service dans la fonction publique impacte le montant perçu pour la retraite de base des fonctionnaires. Il est toutefois plafonné à 1 200,32 € par mois pour des actifs ayant cotisé durant 40 ans.

Aucun fonctionnaire ayant cotisé 40 ans dans la fonction publique ne peut percevoir un montant inférieur. Aussi, si vous percevez une pension de 1 000 €, un complément de 200,32 € vous sera octroyé.

Comment bien préparer sa retraite ?

Minimum retraite contributif, minimum vieillesse, minimum garanti, les montants proposés ne sont pas toujours suffisants. Si certains retraités s’en sortent mieux en étant propriétaires de leur logement, percevoir un montant minimum ne permet pas de vivre confortablement.

Pension de retraite, retraite complémentaire, si vous pensez que vous ne percevrez pas une retraite élevée, nous vous conseillons de préparer vous-même votre retraite à votre rythme.

Différentes solutions peuvent être envisagées à l’image des livrets d’épargne traditionnels (livret A, livret de développement durable et solidaire, plan épargne logement, etc.).

Toutefois, cela ne semble pas être la meilleure solution. En effet, l’argent de ces placements reste disponible. De ce fait, si vous avez un coup dur ou si vous souhaitez réaliser un projet, vous pouvez parfaitement prendre l’argent disponible sur ces supports. Le PER (plan épargne retraite) est un placement à long terme. Cette fois, vous êtes certain de ne pas y toucher et de bénéficier d’un capital au moment de la retraite ou d’une rente viagère. Vous pouvez ainsi bénéficier d’un montant disponible ou d’un complément de ressources chaque mois.

Et ce n’est pas le seul avantage du PER pour améliorer votre niveau de vie à la retraite :

  • Vous cotisez à votre rythme, il n’existe généralement pas de montant minimal à verser chaque mois, chaque trimestre ou chaque année ;
  • Vous pouvez ouvrir votre PER très jeune et cotiser à votre rythme tout au long de votre carrière. Au fur et à mesure de vos augmentations, vous pourrez augmenter vos versements. Le PER peut aussi être parfait pour verser des primes exceptionnelles, un héritage, etc. ;
  • Vous bénéficiez d’une réduction d’impôt lors de vos versements. Chaque année, 10 % des versements (avec un plafond bien sûr) peuvent être déduits de vos revenus afin d’optimiser votre imposition. La fiscalité du PER est avantageuse  ;
  • Vous choisissez la sortie (rente, capital ou mix des deux) ;
  • Votre contrat n’est pas fiscalisé tout au long de sa vie ;
  • Vous pouvez transférer vos anciens contrats sur un PER ;
  • Vous pouvez désigner un ou plusieurs bénéficiaires en cas de décès.
Préparer votre retraite avec notre PER !

 

Contacter un conseiller Meilleurtaux Placement

Questions fréquentes sur le minimum retraite

Quel est le minimum retraite sans avoir travaillé ?

Le fonds de solidarité vieillesse (FSV) finance les retraites des personnes n’ayant jamais travaillé. Pour en bénéficier, il faut avoir au moins 65 ans, résider au moins 6 mois en France et ne pas dépasser un plafond de ressources annuelles.

Qui a le droit d'avoir le minimum vieillesse ?

Le minimum vieillesse ou ASPA s’adresse à toutes les personnes de 65 ans au minimum (62 ans pour quelques cas exceptionnels), dont les revenus n’excèdent pas un plafond qui évolue chaque année.

Quel est le minimum retraite en 2022 ?

Le minimum retraite en 2022 est de 652,60 € s’il s’agit du minimum contributif et de 916,78 € si l’on évoque le minimum vieillesse ou ASPA.

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt