mercredi29septembre

Le TMI, pour taux marginal d’imposition, est une notion essentielle à comprendre pour les contribuables. Cet acronyme, également utilisé pour parler de tranche marginale d’imposition, revêt une importance cruciale dans le calcul de l’impôt sur le revenu et de certains avantages fiscaux, comme celui octroyé par le Plan d’Epargne Retraite (PER).

Le TMI, c’est quoi ?

Le taux marginal d’imposition correspond tout simplement au taux maximum auquel vos revenus sont taxés. Il s’agit de la tranche du barème de l’impôt sur le revenu dans laquelle un contribuable, ou foyer fiscal, tombe en fonction de ses revenus et des modalités de calcul de l’impôt.

Il existe 5 tranches marginales d’imposition, composant ainsi le barème de l’impôt. Pour le calcul de l’impôt 2021 sur les revenus de 2020, les TMI sont les suivantes :

  • >0 % jusqu’à 10 084 € de revenus annuels par part ;
  • 11 % entre 10 085 et 25 710 € par part ;
  • 30 % entre 25 711 et 73 516 € par part ;
  • 41 % entre 73 517 et 158 122 € par part ;
  • 45 % au-delà de 158 122 €.

Exemple :

Un célibataire gagne 30 000 € de revenus annuels pour le compte de l’année 2020. Sa TMI est donc de 30 %.

TMI et taux d’imposition

Il ne faut pas confondre le TMI avec le taux d’imposition réel des revenus. Le TMI d’un contribuable ne porte que sur une partie de ses revenus, et non sur leur globalité. Dans notre exemple ci-dessus, le célibataire n’est donc pas imposé à 30 % sur 30 000 € mais seulement sur la part de ses revenus qui excède 25 710 € (soit 4 290 € dans cet exemple).

Conformément au barème de l’impôt, 10 084 € ne sont pas taxés et 15 625 € (25 710 – 15 625) sont imposés au taux de 11 %.

TMI et épargne retraite (PER, PERP, Madelin…)

Le taux marginal d’imposition n’est pas seulement utilisé dans le cadre du calcul de l’impôt. Il est également essentiel pour comprendre l’avantage fiscal des produits d’épargne retraite, tels le PER, le PERP ou le Madelin.

Ces produits donnent droit à un avantage fiscal selon le principe suivant : les versements effectués par l’épargnant peuvent être déduits, ou retirés, du montant de ses revenus imposables de la même année. Ce mécanisme lui permet ainsi de générer une économie d’impôt, calculée en fonction de la TMI dans laquelle il se situe.

Exemple

Un épargnant gagne 60 000 € de revenus annuels imposables. Il tombe donc la TMI à 30 %.

Il décide de placer 5 000 € sur un PER. Cette somme est déduite de son revenu imposable, qui tombe ainsi à 55 000 €. L’avantage fiscal procuré par le PER est ainsi égal à la somme placée multiplié par le pourcentage de sa TMI. Dans notre exemple, il s’agit donc de 30 % de 5 000 €, soit 1 500 €. Pour 5 000 € versés sur un PER, l’épargnant a réduit son impôt à payer de 1 500 €.

Les TMI pour 2021

A cette date, le barème de l’impôt sur le revenu qui s’appliquera sur les revenus perçus en 2021 (à déclarer à l’administration fiscale en 2022) n’est pas encore connu. Il sera dévoilé dans le cadre du projet de loi de finances pour 2022 et devra être voté définitivement afin d’entrer en vigueur.

Habituellement, les tranches du barème de l’impôt sont revalorisées chaque année en fonction de l’inflation. Le gouvernement et les parlementaires, dans le cadre du vote du Budget, peuvent toutefois procéder à des changements, dont la modification des taux de TMI. Par exemple, le taux de la première tranche d’imposition a été revu à la baisse de 14 à 11 % pour l’imposition des revenus de 2020. Dans le même temps, le seuil de déclenchement des TMI de 30 et 41 % avaient été réduits.

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Les bons choix pour votre épargne
PER 
Notre sélection pour votre retraite
Je découvre 
Assurance vie 
Notre sélection des meilleurs contrats
Je découvre 
SCPI 
Notre gamme en direct & en assurance vie
Je découvre