lundi08août

Tout souscripteur d’une assurance-vie dispose d’un choix de sortie. Tandis que certains vont opter pour la sortie en capital qui vise à verser en une seule fois l’épargne et les intérêts de celle-ci, d’autres vont préférer une rente pour obtenir un complément de revenus régulier. La question est ici de savoir si la sortie sous forme de rente est judicieuse et, si oui, quel type de rente vous devez choisir pour le rachat de votre assurance-vie.

Rente viagère : définition

Dans le cadre de votre contrat d’assurance-vie, vous pouvez choisir la rente viagère qui consiste à percevoir votre capital de manière progressive jusqu’à votre décès pour obtenir un complément de retraite comme c’est le cas avec un plan d’épargne retraite populaire.

Notez que ce choix est définitif, que vous optiez pour une rente viagère mensuelle, trimestrielle ou annuelle. Vous ne pouvez plus bénéficier des autres options :

  • rachat partiel ;
  • rachat total pour percevoir le capital épargné ;
  • sortie mixte entre rachat du capital et versement d'une rente viagère.

En clair, si vous avez besoin de liquidité, envisagez des rachats partiels avant d’opter pour la rente viagère.

Découvrez l'un des meilleurs contrats d'assurance vie du marché

Assurance-vie : les différents types de rente

En matière d’assurance-vie, on parle de rente ou de capital. Mais saviez-vous qu’il existe différentes rentes possibles ?

  • la rente viagère immédiate : cette solution consiste à obtenir un versement dès le dépôt du capital et ce, jusqu’à la fin de votre vie ;
  • la rente viagère différée : cette fois, vous effectuez des versements sur votre assurance-vie durant une certaine période déterminée au contrat. C’est à la fin de cette période que la compagnie d’assurances commence à vous verser votre capital. Si le souscripteur décède avant le début du versement de la rente viagère, les fonds sont perdus ;
  • la rente différée avec contre-assurance : cette fois, en cas de décès du futur rentier avant le début du versement de la rente viagère, le bénéficiaire désigné au contrat (ou les bénéficiaires désignés puisqu’il est possible d’en choisir plusieurs, même si, généralement, c’est le conjoint) peut obtenir le montant du capital disponible ;
  • la rente réversible : si le rentier décède durant la période de versement de la rente d’assurance-vie, la rente est ensuite reversée de la même manière jusqu’au décès du bénéficiaire. Ici, le montant de la rente est plus faible dans la mesure où l’assureur devra la verser au-delà du décès du souscripteur en raison de l’option de réversion.

La fiscalité de la rente viagère

Une rente viagère de ce produit d’épargne qu’est l’assurance-vie subit une fiscalité. Elle est en effet soumise à l’impôt sur le revenu au titre de la fiscalité des rentes viagères à titre onéreux. Un avantage fiscal est proposé aux personnes les plus âgées.

Ce tableau vous dévoile les avantages fiscaux de la rente viagère en assurance-vie selon l’âge.

Âge au premier versement Montant de la rente imposable
Moins de 50 ans 70 %
Entre 50 et 59 ans 50 %
Entre 60 et 69 ans 40 %
Plus de 69 ans 30 %

En clair, si vous souhaitez réduire votre revenu imposable, mieux vaut opter pour un versement tardif de votre rente viagère en assurance-vie. Si vous avez en parallèle souscrit un plan d’épargne retraite (PER), un Perco ou un contrat Madelin, vous pouvez obtenir une sortie en rente dès le départ à la retraite afin de bénéficier d’ores et déjà d’un complément de revenus. Cela vous permettra peut-être d’attendre 70 ans pour la sortie en rente de votre assurance-vie.

De plus, le montant des rentes viagères sera plus élevé pour une sortie tardive. En effet, le calcul de la rente viagère se fonde à la fois sur le montant du capital constitué et des intérêts du contrat plus ou moins élevés selon votre choix (fonds en euro ou contrat multisupport avec des unités de compte) et sur l’espérance de vie selon la table de mortalité. Plus l’espérance de vie est faible au moment de la sortie en rente viagère, plus le montant versé est élevé.

Si on résume, pour une sortie avant 50 ans, non seulement vous allez augmenter de manière conséquente vos revenus imposables, mais vous ne percevrez qu’une faible rente.

 assurance vie rente viagere

Les avantages et inconvénients de la rente viagère en assurance-vie

Que l’on parle d’assurance-vie ou de tout autre contrat, il n’existe pas de solution parfaite. La sortie sous forme de rente viagère semble de prime abord intéressante si vous désirez bénéficier d’un abattement de 30 à 70 % sur les sommes versées et que vous attendez de votre assurance-vie qu’elle vous propose un complément de revenus pour augmenter le montant de votre pension de retraite et votre retraite complémentaire.

En revanche, l’irréversibilité du choix peut faire peur. Si vous avez besoin de liquidité, la sortie sous forme de capital n’est plus possible une fois que vous avez fait le choix de la rente à vie.

Le contrat de rente reste toutefois intéressant si vous vivez longtemps. Naturellement, personne ne peut le prédire, c’est pourquoi le choix entre versement d’un capital et d’une rente régulière fait toujours débat. Avec la rente viagère, vous êtes certain d’obtenir une rente régulière jusqu’à votre décès. Le calcul de la rente est déterminé selon votre espérance de vie en fonction de votre tranche d’âge. Si vous êtes centenaire alors que la table de mortalité indiquait un décès à 85 ans, même si vous n’aviez pas constitué un capital suffisant, la rente est maintenue, ce sont les assureurs qui sont perdants. De plus, les sommes ne peuvent être revues à la baisse.

Si vous décédez avant l’âge déterminé par la table de mortalité, si vous n’aviez pas opté pour une rente réversible, les fonds seront perdus.

On résume les avantages et inconvénients de la rente viagère en assurance-vie :

  • Avantages :
    • Complément de revenus assuré jusqu’au décès, quel que soit l’âge
    • La fiscalité est intéressante pour une sortie sous forme de rente tardive
  • Inconvénients :
    • Pas toujours réversible
    • Choix irrévocable, vous ne pouvez plus sortir en capital
Découvrez l'un des meilleurs contrats d'assurance vie du marché

 

Contacter un conseiller Meilleurtaux Placement

Questions fréquentes sur la rente viagère en assurance-vie

Comment se passe la rente viagère ?

La rente viagère est une rente à vie. Dès lors qu’elle commence à être versée, elle le sera régulièrement jusqu’à votre décès.

C'est quoi une rente en assurance-vie ?

La rente s’oppose au capital. Le versement d’une rente sur fait sur une longue période, jusqu’au décès de l’assuré, voire plus longtemps si vous avez choisi l’option de réversion tandis que le capital versé ne l’est qu’une seule fois.

Comment est calculée une rente viagère en assurance-vie ?

La rente mensuelle (ou trimestrielle, voire annuelle) est calculée selon l’âge au moment du premier versement et l’espérance de vie estimée. En clair, plus la rente constituée est versée tardivement, plus le montant sera élevé.

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt