Meilleure assurance vie
meilleurtaux Liberté Vie
Liberté & performance
  • 700
    supports
    d’investissement
  • 2,30 %
    nets en 2022 sur
    le fonds euro
  • 5
    profils de
    gestion pilotée
  • 5
    minutes
    pour souscrire

Assuré par :

Spirica

Le PEA et l’assurance-vie permettent tous deux de faire fructifier son argent pour se constituer un capital ou un complément de revenu pour la retraite. Ces deux produits d’épargne se ressemblent beaucoup à première vue. Pourtant, ils ne fonctionnent pas du tout de la même façon. Quels sont leurs différences, leurs avantages, leur fiscalité ? Grâce à notre comparatif assurance-vie/PEA, faites un tour d’horizon sur ces deux contrats pour vous aider à choisir les meilleurs placements.

Assurance-vie vs PEA : comparatif

Vous vous demandez comment choisir entre un PEA et une assurance-vie ? Souplesse de fonctionnement, diversité des placements, rendement, pour bien comprendre les avantages et les différences entre l’assurance-vie et le PEA, le plus simple est de les comparer.

La disponibilité de votre épargne

Que ce soit avec un PEA ou une assurance-vie, vous avez toute liberté de récupérer vos fonds quand vous le souhaitez. À de rares exceptions près, vous n’êtes imposé que lors des retraits. La fiscalité dépend de plusieurs critères, notamment de la date de souscription de l’assurance-vie ou du PEA.

Par exemple, pour l’assurance-vie, mieux vaut patienter 8 ans pour bénéficier d’avantages fiscaux intéressants. Pour le PEA, l’échéance est moins longue : 5 ans. Cependant, il faut savoir que tout retrait sur le PEA avant 5 ans engendre la clôture du compte. Ce qui n’est pas le cas avec l’assurance-vie.

Découvrez notre gamme d'assurance vie

Les univers d’investissement

Le Plan d’épargne en actions permet d’investir dans de très nombreuses actions ou OPC sur les marchés boursiers européens.

Concrètement, vous investissez en direct dans des titres vifs et des parts de petites et moyennes entreprises européennes. Il s’agit de placements individuels.

L’assurance-vie offre une bien plus grande diversité.
Les contrats multisupports permettent de répartir votre capital dans 2 grands supports :

  • Les fonds euros, essentiellement des obligations. Ces fonds sécurisés sont garantis par votre assureur ou banquier. Vous ne perdez jamais d’argent, mais le rendement de ces placements est faible : en moyenne 1,1 %.
  • Les unités de compte, UC, UC, sont très variées.
    On distingue trois grands types :
    • Les organismes de placement collectif en valeur mobilière, OPCVM. Il s’agit de fonds communs de placement, FCP, ou de SICAV, sociétés d’investissements à capital variable.
    • Les trackers, ou ETF, sont des supports indexés sur les performances, des indices boursiers (CAC 40, NASDAQ…).
    • Les fonds immobiliers : parts de SCPI, société civile de placement immobilier, de SCI, société civile immobilière, d’OPCI, organisme de placement collectif immobilier…
    Globalement, les UC affichent de bien meilleurs rendements que ceux des fonds euro. Cependant, votre capital n’est pas garanti. Si les chances de gain sont importantes, les risques de perte le sont tout autant.

Concrètement, avec une assurance vie, vous placez votre argent dans des entreprises, partout dans le monde, des fonds indiciels et des parts immobilières, par l’intermédiaire de sociétés. Il s’agit de placements collectifs.

La rémunération du capital

Avec un PEA, lorsque vous percevez des dividendes, l’argent est versé sur la poche espèces. Il n’est pas rémunéré et vous devez le réinvestir pour percevoir de nouveaux bénéfices. Le fonctionnement de l’assurance-vie est différent. Vos placements permettent de percevoir des plus-values. Par exemple, les fonds euros vous garantissent une rémunération fixe. Les intérêts sont directement versés sur le contrat chaque année au 31 décembre.

Les frais

Pour optimiser les rendements de vos placements, il est important de s’intéresser aux frais. Pour le PEA, vous ne supportez que les frais de transaction, c’est-à-dire lorsque vous achetez ou vendez des titres. En revanche, avec une assurance vie, les frais de gestion sont inévitables. Ils sont compris entre 0,5 % et 1 % sur les UC par an. Attention aussi à bien vérifier les autres frais appliqués : les frais d’entrée et de versement (qui peuvent aller jusqu’à 5 %) et ceux d’arbitrage.

Assurance vie / PEA : les limites d'investissement

Les plafonds

Le grand avantage de l’assurance vie est de ne pas être plafonné. Vous n'êtes donc pas limité dans vos versements et pouvez même cumuler plusieurs contrats. En revanche, chaque contribuable ne peut disposer que d’un seul PEA. Son plafond est limité à 150 000 €. Notez toutefois qu’il peut être augmenté à 225 000 € si vous possédez aussi un PEA PME-ETI.

L’âge de souscription

Alors qu’il est possible d’ouvrir une assurance-vie pour son enfant, dès sa naissance, le PEA ne peut pas être souscrit pour un mineur. La loi Pacte a cependant récemment assoupli les conditions d’ouverture du PEA. Il est désormais possible pour des jeunes âgés de 18 à 25 ans, encore rattachés au foyer fiscal de leurs parents, de souscrire un PEA. Son plafond est alors nettement réduit : 20 000 € maximum.

Découvrez notre gamme d'assurance vie

Assurance-vie et PEA : une fiscalité différente

Ces deux contrats bénéficient d’une fiscalité avantageuse. Il est important de retenir que pour l’assurance vie comme le PEA, tant que vous n'effectuez pas de rachat ou de retrait, vous n’êtes pas imposé. Les bénéfices sont taxés uniquement lorsque vous récupérez une partie ou la totalité de votre capital.

  • Pour le PEA
    Avant 5 ans : le taux forfaitaire unique, fixé à 12,8 % par la loi de finances de 2018, s’applique. À ce taux, s'ajoutent les prélèvements sociaux à 17,2 %.

    Après 5 ans : tout retrait est entièrement exonéré d’impôt. Vous ne payez que les prélèvements sociaux.

  • Pour l’assurance-vie
    Avant 8 ans : la taxation est de 30 %. Elle correspond à l’addition du taux forfaitaire et de celui des prélèvements sociaux.

    Après 8 ans : vous profitez d’un abattement fiscal annuel de 4 600 € pour une personne et 9 200 € pour un couple.

    Le taux d’imposition est de 7,5 % sur les versements effectués avant septembre 2017 et 12,8 % pour les primes versées après cette date. À cela vous devez aussi ajouter les prélèvements sociaux.

    En termes de fiscalité, il est important enfin d’évoquer le grand avantage de l’assurance-vie : transmettre son capital après son décès en profitant d’un cadre fiscal très intéressant. En effet, le capital transmis n’est pas assujetti aux droits de succession.

Des enveloppes complémentaires

Finalement, PEA et assurance-vie sont des placements qui répondent à des besoins différents. En ce sens, ils sont très complémentaires et vous permettent de diversifier vos actifs et de profiter des niches fiscales de chaque contrat. Pour vous aider à faire les bons choix, faites-vous accompagner par nos courtiers de meilleurtaux Placement.

Pour optimiser vos rendements au maximum, l’idéal est d’ouvrir plusieurs contrats d’assurance-vie, ainsi qu’un PEA. Cela vous permet de compartimenter vos gestions, vos actifs et de mettre toutes les chances de votre côté pour faire fructifier au mieux votre patrimoine.

PEA vs assurance-vie : tableau comparatif

 ASSURANCE-VIEPEA
CONDITIONS
Âge pour souscrire Dès la naissance 18 ans
Nombre de contrats par personne Illimité 1
Plafond de versements Illimité 150 000 €
Disponibilité du capital Toujours Toujours
Frais Frais de gestion annuels obligatoires
(Frais de versement et d’arbitrage sur certains contrats)
Frais de transaction (vente et achat d’ordres)
Rémunération Intérêts versés sur son contrat Dividendes placés sur la poche espèce, non rémunérés
TYPE D’INVESTISSEMENTS
Supports Fonds euros
Unités de compte, UC
Actions
FISCALITÉ
Sans sortie Pas d’impôts Pas d’impôts
Avec sortie (retrait ou rachat) Contrat de + de 8 ans :
Abattement annuel de 4 600 € (ou 9 200) sur les plus-values
Imposition de 7,5 % sur les versements effectués avant 1997.
Sinon flat tax 30 %

Transmission :
Abattement de 152 500 € par bénéficiaire
Plan de + de 5 ans : exonération
Sinon flat tax 30 %
Découvrez notre gamme d'assurance vie

 

Être recontacté par un conseiller meilleurtaux Placement

pea ou assurance vie

Questions fréquentes sur l’assurance vie et le PEA

Quelle est la différence entre une assurance vie et un PEA ?

Assurance vie et PEA permettent aux épargnants de se constituer un capital ou une rente viagère.
Ses contrats sont toutefois bien différents :

  • pas de limite de plafonds et de nombre de contrats par souscripteur pour l’assurance-vie ;
  • des supports d’investissements différents : actions pour le PEA et fonds euros et unités de compte pour l’assurance-vie ;
  • rémunération des bénéfices avec l’assurance-vie ;
  • des conditions différentes pour profiter d’une fiscalité allégée : exonération en sortie après 5 ans de détention pour un PEA, abattement fiscal en cas de rachat partiel ou total pour les assurances-vie de plus de 8 ans ;
  • transmission : l’assurance-vie permet de transmettre son capital hors succession.

Quel est l'intérêt d'avoir un PEA ?

Le PEA offre la possibilité d’investir en direct en Bourse et de profiter ainsi du dynamisme des marchés en diversifiant ses placements. Le grand avantage du PEA : l’exonération d’impôts en cas de sortie, 5 ans après l’ouverture du compte.

Quel est l'intérêt d'avoir une assurance-vie ?

L’assurance-vie est le placement préféré des Français, et pour cause, il offre une grande flexibilité et la possibilité d’épargner sans limite de plafond et sans contrainte. Avec des supports diversifiés, il permet de définir ses investissements en fonction de son profil de risques pour optimiser les rendements. Le principal atout de l’assurance-vie : une fiscalité allégée après 8 ans de détention et la transmission hors succession de son capital.