lundi27février
Banquiere en face d'un client pour un dossier d'épargne

Assurance-vie, livret A, crédit immobilier, prêt à la consommation… qu’en est-il de ces derniers si vous avez décidé de changer de banque ? En effet, changer de RIB, ce n’est pas seulement faire migrer et ouvrir un autre compte courant auprès d’un autre établissement, c’est aussi gérer ses crédits en cours et placements. Plus de détails dans cet article.

Dans le cas où vous possédez des placements

La possibilité de transférer ou non vos placements dépend de la nature du produit souscrit.

Ainsi, dans le cas d'un Livret A, d'un LEP (livret d'épargne logement) ou d'un LDD (livret de développement durable), il est impossible de les faire migrer vers un autre établissement.

En effet, il est tout simplement interdit de posséder plusieurs livrets du même type. Vous êtes donc contraint de clôturer votre livret et d'en souscrire un nouveau en cas de changement de banque. La démarche est simple et n’induit aucun frais supplémentaire.

C’est aussi le cas des contrats d'assurance-vie. Ils ne sont pas transférables. De plus, conserver un « vieux contrat » peut s’avérer profitable sur le plan fiscal, notamment dans le cas des contrats de plus de 8 ans qui peuvent bénéficier de certains abattements.

Cependant, vous pouvez toujours choisir de le solder et d’en ouvrir un autre ailleurs, ou garder l’ancien et en souscrire un autre auprès de la nouvelle banque, d’ailleurs il est plus avantageux de détenir plusieurs contrats pour mieux répartir les risques.

Par contre, les contrats de type PEL (plan épargne logement) et CEL (compte épargne logement) sont transférables. L'ancienneté du compte et les taux en vigueur à l'ouverture du contrat seront maintenus. Il suffit d’obtenir l'accord des deux établissements et de s’acquitter des frais obligatoires pour que la migration puisse se faire.

Dans le cas où vous avez un prêt immobilier

Vous avez souscrit un crédit immobilier et la banque prêteuse a inscrit dans le contrat de prêt une clause « imposant » la domiciliation de vos revenus auprès de cette dernière ? Sachez que cette clause ne constitue en rien un frein à la mobilité bancaire, et ce genre de prescriptions est même jugé comme abusif.

De toute manière, libre à vous de migrer vers un autre établissement tout en continuant à vous acquitter des mensualités de votre prêt auprès de votre ancienne banque. Le fonctionnement de ce compte sera juste réduit au minimum.

Un changement de banque c’est aussi une occasion de faire racheter votre prêt immobilier. Et comme le souligne Matthieu Robin, en charge du suivi des banques pour UFC-Que Choisir, « le rachat de crédit constitue un véritable produit d’appel pour les établissements bancaires, avec pour objectif de vous facturer les services du quotidien ».

Ainsi, il ne faut pas « se faire avoir » et garder un œil sur les frais bancaires.

Pour ce faire, vous pouvez recourir à notre nouveau simulateur, conçu pour évaluer l'intérêt financier d’un changement d’établissement.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos