mercredi26juillet
Une personne qui investit dans l'immobilier

En choisissant parmi les placements qui existent en France, la majorité des Français se penchent pour l’investissement immobilier, à en croire le nombre de personnes qui acquièrent un patrimoine, qui souscrivent au PEL et au SCPI. Les questions qui se posent sont pourquoi cette préférence? Ce type de placement présente-t-il des inconvénients ?

Un sondage effectué en janvier 2017 par un institut Français pionnier en innovation, sur un millier de Français, a démontré que 60% de la population qualifient l’immobilier de placement sûr.

En effet, la hausse des achats de biens immobiliers, le nombre important des souscriptions aux Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) et au Plan Épargne Logement (PEL) en témoignent.

Mis à part les taux qui se trouvent actuellement à un bas niveau, ce sont les avantages que représente ce genre de placement qui motivent les investisseurs. Toutefois, sa rentabilité dépend de l’emplacement de l’habitation, et le placement immobilier qui connaît quelques désagréments peuvent freiner les motivations.

Pourquoi ce choix d’investir dans l’immobilier ?

L’instabilité de l’économie mondiale actuelle, les risques d’inflation et leurs conséquences poussent de nombreux Français à opter pour des placements plus sûrs. L’investissement immobilier en est un, car son principal avantage est sa stabilité.

Il affiche aussi une sécurité pour l’acquéreur du fait de sa valeur d’usage. De plus, à la différence des biens mobiliers, les habitats ne se déprécient pas avec le temps, le propriétaire peut réaliser une plus-value lors de la revente. Telle est la motivation de 22% des investisseurs en immobilier.

L’existence des prêts immobiliers à taux intéressants permet à plusieurs acquéreurs de réaliser immédiatement leurs projets même si leurs apports ne suffisent pas encore.

Surtout qu’un patrimoine immobilier est synonyme de rendement garanti s’il est utilisé en locatif, et la longévité accrue des Français leur incite à explorer des sources de complément de revenus. À cet effet, 75% des Français attendent des meilleures opportunités avant d’investir.

La région parisienne et la région francilienne sont les préférées des investisseurs qui ont des budgets de 300 000 euros. 20% des acquéreurs optent pour la ville de Paris tandis que 24% choisissent ses agglomérations et 44% achètent leurs logements en Île-de-France.

Quant au type d’habitat, 27% des Français s’intéressent au studio et 37% ont une préférence pour les logements à deux pièces, 25% se penchent pour un box fermé.

Les Français optent pour les placements immobiliers malgré ses inconvénients

La plupart des Français veulent constituer leur patrimoine pour espérer un supplément de revenus à la retraite. Tout comme l’assurance-vie, le placement immobilier figure parmi les plus choisis.

Ainsi, 34% des Français ont décidé de placer son argent dans de l’immobilier physique tandis que 26% ont souscrit une épargne immobilière : 18% portent leur choix sur le livret d’épargne PEL et le reste opte pour le SCPI.

De très loin s’ensuivent les placements financiers comme les actions boursières et le livret A, qui représentent respectivement 13% et 17% des investisseurs.

Les acquéreurs s’attendent à des plus-values pour un placement immobilier, surtout les 28% qui ont acheté un logement à Paris et ses villes limitrophes. Il s’agit cependant d’un investissement à long terme, qui génère plusieurs charges financières.

46% des investisseurs en locatif appréhendent les risques d’insolvabilité de leurs locataires. Ceux qui craignent les dépenses pécuniaires représentent 48% des personnes enquêtées (30% sont démotivées par les impôts fonciers et 18% par le coût des travaux). Enfin, le quart des sondées redoutent le fait de s’endetter pour acquérir un bien.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos