vendredi21novembre

Les taux des obligations du Trésor Américains sont au plus bas historiques, en Angleterre on est au plus bas depuis la seconde guerre mondiale. C'est l'occasion de lancer un grand emprunt.

    Conséquence de la panique de ces derniers jours, la chute des taux d'intérêt des emprunts d'Etat
    C'est simple. On n'avait jamais vu cela. Les taux des Bons du Trésor américains en dessous de 1% à 2 ans et à 3.71% à 3 ans c'est du jamais vu. Même chose en Angleterre où les taux obligataires sont au plus bas depuis la seconde guerre mondiale. L'explication est simple. Les investisseurs anticipent récession et déflation comme le montre la chute des actions et des matières premières. Donc des baisses de taux par les banques centrales qui vont s'accélérer. Les suisses ont d'ailleurs baissé leurs taux de un pour cent hier. Mais il y a également le phénomène de flight to quality, la course au placement refuge. Et quand on n'a plus confiance en rien, on place son argent auprés de l'Etat.

    C'est tout de même étrange quand on sait que les Etats accroissent leurs déficits pour relancer l'économie
    C'est tout le paradoxe. Les Etats dépensent sans compter pour sauver le système financier et pour relancer l'économie, leurs déficits dérapent, leurs dettes s'accroissent. Trés rapidement les investisseurs s'inquièteront de la solvabilité des Etats, c'est déjà le cas pour des petits pays comme l'Islande ou la Hongrie, mais cela commence à être le cas même des pays comme l'Italie ou la Gréce où les gouvernements doivent payer des taux d'intérêt plus élevés que leurs cousins européens allemands.

    Est ce que cette baisse des taux historique est une bonne nouvelle?
    On va dire que c'est une mauvaise nouvelle car c'est la conséquence d'une panique mais que c'est une formidable opportunité que devraient saisir les gouvernements. Cette ruée sur les emprunts d'Etat prouvent qu'il y a encore de l'argent dans le système, mais un argent qui fuit tout risque. Il faut donc que des gouvernements, comme le gouvernement Français, en profitent pour lancer des emprunts d'Etat massif pour bénéficier de ces taux bas et constituer des munitions pour la relance de l'économie. Un grand emprunt d'Etat bénéficiant d'une exonération d'impôts et de droits de succession. Aprés la rente Pinay en 1952, l'emprunt Giscard en 73 pourquoi par l'Emprunt Lagarde en 2009

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos