mercredi01décembre

Le siège de l'Union Européenne par les marchés continue avec un nouveau dérapage des taux des dettes européennes, y compris celui de la France, et une chute de l'euro en dessous de 1.30.

>

Le stress test

La dette européenne est soumise à un vrai stress test. Pas à test bidon "école des fans" comme celui qu'ont subi les banques en début d'année, non, un crash test grandeur nature. La bonne nouvelle c'est que si l'Espagne résiste dans les jours qui viennent, on aura quelques mois d'accalmie, la mauvaise nouvelle c'est que si L'Espagne tombe, les autres pays seront emportés dans la tourmente. Nous croyons que la crise va s'arrêter, au moins momentanément aux portes de l'Espagne.

La france et standard and poor

La rumeur a couru hier que la dette Française serait placée sous observation avec un biais négatif. Le patron de l'agence de notation a déclaré aux Echos que "pour le moment" la France méritait sont triple A.

20%

C'est l'écart de performance depuis le début de l'année entre le DAX allemand et le CAC.

9%

c'est la baisse de l'euro sur le mois de Novembre, plus forte baisse de 2010

La banque centrale europeenne va intervenir

Jean Claude Trichet pourrait faire tourner à nouveau la planche à billets européenne. La BCE pourrait donc recommencer à acheter des dettes de pays sous pression pour calmer le jeu. La décision sera prise jeudi mais la BCE n'a pas vraiment d'autre choix pour contrer la spéculation.

Les banques muettes

sur leur réelle exposition au risque des dettes européennes. Et tant qu'elles sont muettes, leurs cours baissent. Le manque de transparence provoque la défiance des investisseurs.

Et pendant ce temps en inde

La croissance a encore atteint les 9% au troisième trimestre de l'année et la banque centrale va devoir monter ses taux pour calmer le jeu

Et pendant ce temps en chine

le gouvernement tente aussi de calmer l'agitation dans le pays face à la hausse spectaculaire des prix alimentaires. Avec un mélange de blocage de prix...et de répression.

Et pendant ce temps aux etats unis

L'économie continue à s'améliorer et nous pourrions avoir de très bonnes surprises sur l'emploi vendredi. L'indice de confiance des consommateurs continue à progresser au delà des anticipations.

Google dans le collimateur de bruxelles

avec une enquête pour abus de position dominante. Ah bon? La Commission européenne vient de découvrir le quasi monopole de Google? Ils sont vraiment forts.

La blague du jour

Ségolène Royal va "affûter" son projet économique.

L'homme du jour

Wolfgang Shauble ministre des Finances Allemand qui reçoit ce soir la premier Grand Prix de l'économie des Echos.

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNEE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos