lundi15mars

Ne vous inquiétez pas. Je ne parlerai pas politique et élections régionales. Même si ça me démange. Non. En France égalitarisme rime avec nivellement par le bas. Christine Lagarde l'a encore prouvé hier.

    Christine Lagarde s'en prend à l'Allemagne
    Il fallait oser mais Christine Lagarde n'a visiblement pas peur du ridicule. Elle lance un avertissement, rien que cela, à l'Allemagne. C'est amusant pour un pays qui n'a pas le courage de prendre les mesures qu'il faut prendre de s'attaquer à un pays ami et partenaire en lui reprochant justement d'être un trop bon élève. Car les reproches de Lagarde portent sur deux points. L'Allemagne exporte trop et ne consomme pas assez. Un peu ce que les Etats unis reprochent à la Chine. Sauf que là, il n'y a pas de concurrence déloyale avec une monnaie sous évaluée. Non. L'Allemagne a le même euro que nous.

    Ce que Christine Lagarde reproche ce sont les déséquilibres structurels au sein de l'Europe?
    On retrouve ici un des grands créneaux des politiques Français et même des Français eux mêmes. L'égalitarisme. Mais comme toujours un égalitarisme par le bas. Au lieu de se donner comme objectif de faire aussi bien que l'Allemagne, objectif dont on sait qu'il demande une discipline et un sens de la rigueur et du consensus social que nous n'avons pas, on demande à l'Allemagne de devenir moins performante pour faire moins de jaloux au sein de l'Europe. C'est pitoyable.

    L'Allemagne se focalise beaucoup sur ses exportations et peu sur sa consommation
    Et c'est exactement ce qu'il faut faire. Nous sommes les seuls à croire encore au modèle de la relance par la consommation, un modèle qui ne fait que reporter la crise sans jamais la résoudre. L'Allemagne a opté pour la relance par l'investissement dans les PME et par les exportations. Et c'est grâce à cela d'ailleurs qu'elle sera bientôt le seuil pays d'Europe à mériter le triple A, la meilleure notation de dette extérieure. L'égalité en France passe même en économie par le nivellement par le bas. Angela Merkel a du sourire en lisant les déclarations de Christine Lagarde. Il est temps que nous ayons un remaniement ministériel. On parle de Christine Lagarde aux Affaires Etrangères. C'est une bonne nouvelle.

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos