vendredi03septembre

4 Septembre 2000. La France ne travaille plus, elle spécule sur la Bourse. On gagne plus en un jour sur une petite valeur internet et même sur France Telecom qu'en un mois à son bureau. Le 4 Septembre 2000, le CAC cloture à 6922. Le début de la fin...

    Impossible pour tous ceux qui sont sur les marchés depuis longtemps d'oublier ce jour où le CAC 40 a atteint son record. C'était le 4 Septembre 2000. Le CAC valait trés exactement 6922 et ce jour là, personne où presque n'aurait parié qu'il puisse redescendre à 2400 en mois de 3 ans, en Mars 2003 et que 10 ans aprés il ne vaudrait qu'un peu plus de la moitié. Il faut dire qu'à l'époque nous êtions en pleine euphorie sur ce qu'on appelait les TMT et que ces valeurs technologiques, medias et telecoms pesait pour prés de la moitié du CAC 40. Aujourd'hui c'est moins de 10%. Il faut dire également que tout le monde était aveuglé par la hausse alors que la baisse était prévisible puisque les marchés américains et notamment la star de l'époque, le Nasdaq,avait déjà commencé son retournement en Mars 2000.

    Il faut dire tout de même qu'on a vécu en dix ans pas mal d'événements majeurs
    De l'explosion de la bulle technologique à la crise des subprimes en passant par le 11 septembre 2001 et on pourrait citer des dizaines d'événements majeurs qui ont émaillé la décennie. Mais, il faut le rappeler le CAC 40 a particulièrement été touché puisque la plupart des grands indices ont revisité pendant ces 10 ans leur plus haut.

    Qu'est ce qu'on peut tirer comme enseignement d'une telle dégringolade?
    MF: Qu'en vieux routier des marchés, il faut toujours garder à l'esprit que les arbres ne montent pas au ciel et qu'inversement "it's time to buy when there is blood in the street", qu'il faut acheter quand le sang coule dans les rues, c'est une métaphore bien sur. Qu'ensuite, et c'est ce qui a provoqué le désintérêt de beaucoup d'épargnants pour les actions, l'argument selon lequel en achetant la bourse et en conservant sa position 10 ans on finit toujours par gagner a pris du plomb dans l'aile, allez raconter cela à ceux qui ont acheté du France Telecom à 200 euros et de l'Alcatel à 120. Mais qu'on ne peut pas parler comme je l'entends ici et là de décennie perdue. Nous avons vécu une période riche en enseignements précieux pour l'avenir.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos