jeudi08décembre

Le Wall Street Journal révèle ce matin que certains pays comme l'Irlande ou la Grèce se prépare à s'équiper de planches à billets pour redonner vie à leurs monnaies locales. Info ou intox anglo saxonne habituelle? Il est évident que la zone euro nouvelle ne se fera pas avec tous les pays.

    Le Wall Street Journal révèle que certains pays cherchent à s'équiper pour pouvoir imprimer de la monnaie
    On sait que les Anglo-Saxons n'aiment pas l'euro et même si je ne crois pas à un complot, il faut toujours prendre les informations sur l'euro venant de la presse américaine avec beaucoup de précautions. Mais l'article du Wall Street Journal s'intéresse cette fois non pas à l'aspect théorique de l'éclatement de l'euro, mais à son aspect pratique. Dans le cadre de la zone euro, les euros sont imprimés par tous les pays de la zone, mais dans des quantités et pour des besoins qui ne sont parfois pas adaptés au besoin du pays concerné. On apprend ainsi que l'Irlande n'imprime que peu de billets pour la zone.

    Elle manque donc de planche à billets
    Et elle serait déjà en train de chercher à s'équiper au cas où elle doit redonner vie à la livre irlandaise. Même chose pour la Grèce qui a selon le site de sa banque centrale des machines qui sont au top de la technologie, mais pas en nombre suffisant.

    Est-ce que tous les pays se préparent à un éclatement de la zone euro?
    Non. En fait, certains pays de la zone euro sentent que le plan allemand présenté au sommet est un plan qui prépare à une zone euro restreinte dont ils seront exclus ou dans laquelle ils ne voudront pas rester. La Grèce et l'Irlande sont deux bons exemples. La Grèce sait qu'on la pousse de fait dehors et qu'elle ne pourra pas rester. L'Irlande elle en a ras le bol de jouer les bons élèves parmi les pays en crise. Elle a accepté toutes les conditions imposées pour obtenir son financement, mais elle se demande si elle n'aurait pas mieux fait de suivre l'exemple Grec: elle aurait vu sa dette diminuer de moitié. Un retour à la livre irlandaise n'est plus exclu. L'euro ne disparaîtra pas, mais il ne va bientôt plus concerner certains pays de la zone euro actuelle. Les planches à billets sont prêtes à tourner.

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos