lundi27juin

il faudra vite tirer les conséquences et prendre les mesures nécessaires pour éviter l'effet domino. La crise Grecque a montré que la construction européenne était bancale et qu'on avait encore laissé trop de marge de manoeuvre aux banques malgré la crise de 2008. Il va falloir se bouger cette fois ci !!!

    Je pense que cette crise de la dette grecque est une opportunité
    Nous avons déjà eu une opportunité. C'était la crise de 2008. L'opportunité de changer le système et de notamment de mettre les banques au service de l'économie en échange de l'aide qu'on leur a apportée. On a raté cette occasion et on en paie le prix aujourd'hui. Mais si on parvient à régler, même de façon temporaire, le problème grec, il va falloir qu'on en tire rapidement les conséquences et qu'on prenne les mesures nécessaires pour tenter d'éviter que les crises de dettes d'état se succèdent tous les trois mois dans les années qui viennent. Cette crise grecque a mis en lumière les faiblesses du système.

    Les faiblesses du système financier ou les faiblesses de la construction européenne?
    Les deux. On s'est réjoui, discrètement, de voir la Croatie rejoindre l'euro. Mais on s'aperçoit qu'on ne peut pas continuer à fonctionner avec un euro qu'il est possible de rejoindre mais qu'il n'est pas possible de quitter même temporairement. Et ça c'est un des premiers chantiers urgents. L'existence de l'euro ne peut pas être remis en cause à chaque fois qu'un pays aussi petit soit il est en difficulté ou qu'il veut quitter l'euro. Si on doit pouvoir entrer dans l'euro, on doit pouvoir en sortie. De même ce qu'a montré la crise Grecque c'est l'absence cruel de gouvernance économique européenne. Il nous faut un vrai ministre des finances et de l'économie Européenne avec un vrai pouvoir. On a bien créé une banque centrale européenne toute puissante, il nous faut sa contrepartie économique.

    On parle aussi de la nécessité de créer des financements européens en remplacement ou en complément des financement individuels de chaque pays
    L'euro et la zone euro sont en danger parce que la Grèce a des taux délirants et pendant ce temps le monde entier, Chinois compris,est prêt à prêter à l'Union Européenne à des taux ridiculement bas, C'est un paradoxe total et il faut en profiter en lançant des euro bonds. Et enfin, il faut une fois pour toutes imposer aux banques une vraie transparence pas des Bâle 3, 4 ou 5 mais simplmenet qu'elles nous disent la vérité sur ce qu'elles ont sur leurs bilans. L'effet domino peut ne pas se produire si la crise Grecque provoque une vraie reconstruction économique européenne. Le contexte et les mentalités y sont favorables. Espérons qu'on ne fera pas comme en 2008.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos