mardi03mai

L'argent a chuté de 11% hier et l'or s'est légèrement replié aprés avoir touché hier matin en Asie les 1575 dollars. Ces deux métaux précieux, comme toutes les matières premières, sont devenus les terrains de jeu favorise de la spéculation. Faut il y toucher ?

    Très forte volatilité depuis quelques jours sur les métaux précieux et en particulier l'or et l'argent
    Pour ceux qui avaient encore des doutes sur la question du rôle de la spéculation dans la hausse des matières premières et en particulier de l'or et de l'argent, les deux dernières journées de trading ont apporté un éclairage particulier. L'or a touché hier matin en Asie un nouveau record à 1575 après une hausse spectaculaire juste avant le week end. Et l'argent a chuté d'un coup de 11% hier dans la journée d'hier. Le cas de l'argent est intéressant. Et instructif. L'argent s'est effondré pour une seule raison: le relèvement de ce qu'on appelle les marges pour les traders. C'est-à-dire que la bourse de l'argent demande que ceux qui veulent spéculer sur l'argent mettent plus de cash sur la table.


    C'est le fameux effet de levier
    C'est le fléau absolu pour les matières premières. Et cela devrait faire réfléchir tous les dirigeants de ce monde qui nous expliquent depuis des mois qu'il faut lutter contre la spéculation sur les matières premières mais qui ne font rien. En fait c'est vraiment simple. Pour briser la spéculation sur les matières premières, il suffit de réduire drastiquement l'effet de levier. C'est-à-dire interdire aux spéculateurs de jouer 10 à 20 leur mise. Dés qu'on l'a fait même de façon marginale sur l'argent, on a assisté à un reflux de la spéculation

    L'or lui reste encore à des niveaux élevés ce matin
    Pas de relèvement des marges sur l'or. Ni sur le blé, le mais, le riz et le reste. L'or continue à flamber. Sans véritable baisse. Tous les hedge funds, les fonds spéculatifs, en ont, à commencer par le célébre John Paulson qui avait fait fortune sur la crise des subprimes. Avec un objectif de 2000 en ligne de mire. Je m'abstiens d'y toucher car à ce niveau là, il a autant de chance de monter à 2000 que de baisser à 1300. Vive la spéculation.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos