jeudi30août

La bourse de Shanghai n'a pas connu de rallye d'été. Elle continue à glisser. Depuis 2007 elle a perdu deux tiers de sa valeur. Et pourtant le marché Chinois était l'eldorado des adeptes de la sino béatitude. Si on regarde le parcours du Nikkei depuis 1989, on ne peut s'empêcher de remarquer une étrange similitude...

    Les bourses asiatiques sont en baisse ce matin avec un indice de Shanghai autour de son niveau le plus bas
    Beaucoup attendaient un été meurtrier sur les marchés boursiers. Un remake de l'été 2011 ou des étés précédents. Mais on a eu un été ensoleillé. Partout. Ou presque. Il y a un marché qui ne décolle pas. Depuis des mois. Un marché qui était pourtant porteur de tous les espoirs des investisseurs internationaux il y a encore quelques années, c'est la bourse Chinoise. L'indice principal de Shanghai se traîne encore à 2200. Il valait plus de 6,000 en 2007. Une chute de près de 65%. En ligne droite. Sans rebond ou presque. Un cas unique.

    On parle de ralentissement économique même si une croissance au dessus de 7% ferait rêver beaucoup de pays
    En fait on a là tout simplement l'explosion d'une bulle. Classique. Presque un cas d'école. Un marché qui était survalorisé largement avec une hystérie collective, une sino béatitude financière massive, des capitaux qui se déversaient par milliards de l'étranger mais également beaucoup de particuliers qui spéculaient et gagnaient des fortunes en quelques jours en prenant des risques inconsidérés. La bulle a explosé avec la crise de 2008, une fois qu'on s'est aperçu que la fable d'une Chine qui pourrait continuer à croître grâce à sa demande intérieure et malgré la baisse des exportations a fait long feu.

    Et on attend toujours un grand plan de relance
    La Bourse de Shanghai à ce niveau, c'est peut être une opportunité d'investissement car le gouvernement n'a pas d'autres choix que de se lancer dans un plan de relance massive et il en a les moyens. Avec la chute des exportations, la baisse de la croissance, les tensions sociales sont fortes et ça le gouvernement ne peut pas se le permettre. Il va donc falloir agir. Vite. Et la Bourse en profitera. Quelques mois. Mais sur le long terme elle risque de rester plombée. Si vous avez le temps regarder le parcours de la bourse Japonaises, le Nikkei de 1989 à aujourd'hui. Le Nikkei valait 39000 en 1989, il vaut moins de 9000 23 ans après, une baisse de 75%. Il y a beaucoup de similitudes entre le Japon de 1989 et la Chine d'aujourd'hui.

    A découvrir également

    • Impôts : les meilleures solutions pour défiscaliser avant la fin de l’année
      20/12/2021
    • 3 bonnes raisons d’investir dans M Rendement 6
      4/10/2021
    • Impôts : taux maximum de 25 % pour les FCPI/FIP 2021
      14/05/2021
    • Impôts : le FIP Corse Kallisté Capital n°13 (Vatel Capital) est ouvert
      23/04/2021

    Archives

    Etre rappelé par un conseiller
    Nous envoyer un message
    Parlons Placement
    Nos placements
    PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
    Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
    SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
    DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt