mardi10avril

Tant économiquement, que politiquement, la situation en Chine apparaît de plus en plus confuse. Les indicateurs économiques se succèdent et donnent une image floue de la réalité économique. Soft landing? Hard landing ? Difficile de savoir. Tout cela sur fond de guerre de succession au sein du parti pour le renouvellement, comme tous les dix ans, du président et du premier ministre.La bourse baisse.

    Annonce ce matin d'un excédent commercial élevé en Chine pour le mois de Mars
    Quand on lit les analyses des spécialistes de la Chine, tant au plan économique, qu'au plan politique, un sentiment se dégage : on ne comprend rien à ce qu'il se passe là bas. Et il faut dire que le manque de transparence habituel de ce pays dont on a tendance à oublier que c'est une dictature ne facilite pas les choses. Sur l'économie ce qui semble certain c'est que l'économie ralentit. Mais on ne sait pas encore s'il s'agit d'un soft landing, une petite décélération liée à la mollesse de la croissance des pays développés, ou d'un hard landing, un ralentissement brutal. Le ralentissement des importations annoncé ce matin milite pour une baisse de la consommation intérieure.

    Et l'inflation annoncée hier était toujours élevée
    On est certes loin des 6.5% d'inflation de l'été dernier, mais avec une inflation qui est encore à 3.6% et à plus de 20% pour certains biens alimentaires, la Chine a une marge de manoeuvre limitée pour une politique de relance monétaire ou économique. Vendredi on en saura un peu plus avec le taux de croissance pour le premier trimestre qui est attendu en baisse à 8.4% contre 8.9% précédemment. A tout cela se greffe une situation politique confuse et des luttes intestines au sommet du parti pour le grand changement de président et de premier ministre qui a lieu tous les 10 ans et qui se produira dans quelques mois.

    En attendant la Bourse continue à baisser, ce matin elle perd 1.5%
    La Bourse de Shanghai a à peine profité du rebond général des tous les indices boursiers depuis le mois d'octobre. Elle continue à se traîner en dessous de 2500. Plus de 60% de baisse par rapport à son sommet de 2007. On sent que la Chine est à la croisée des chemins. Politiquement avec la lutte entre les communistes néo maoïstes et les néo-libéraux, économiquement avec un juste équilibre à trouver entre exportations, consommation intérieure et inflation. Et en cette période d'incertitude mondiale, ce qu'il se passe en Chine est essentiel, car la Chine a été un des moteurs principaux de la croissance.

    A découvrir également

    • Impôts : les meilleures solutions pour défiscaliser avant la fin de l’année
      20/12/2021
    • 3 bonnes raisons d’investir dans M Rendement 6
      4/10/2021
    • Impôts : taux maximum de 25 % pour les FCPI/FIP 2021
      14/05/2021
    • Impôts : le FIP Corse Kallisté Capital n°13 (Vatel Capital) est ouvert
      23/04/2021

    Archives

    Etre rappelé par un conseiller
    Nous envoyer un message
    Parlons Placement
    Nos placements
    PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
    Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
    SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
    DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt