mercredi21mars

Près de 7 millions de bénéficiaires de la prime de l'emploi pourraient avoir quelques mauvaises surprises, d'après un rapport que s'est procuré ?le Parisien' et qui est dévoilé dans l'édition du jour.

    La prime pour l'emploi qui profite aux salariés à faibles revenus ne ferait pas que des heureux d'après le Syndicat national unifié des impôts (Snui). La faute à la défiscalisation des heures supplémentaires, entrée en vigueur en 2007 au tout début du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Le " travailler plus pour gagner plus " ne tiendrait pas toutes ses promesses. C'est ce que dénonce Drezet, le secrétaire national du Snui : " pour les bénéficiaires de la PPE [prime pour l'emploi, NDLR], aux revenus modestes et connaissant des problèmes de pouvoirs d'achat, cela s'est surtout traduit par gagner monis, voire payer plus ". La question qui vient à l'esprit est la suivante : comment peuvent-elles conduire à alourdir le cheque du contribuable au fisc ?

    " L'argent ainsi gagné est intégré au revenu fiscal de référence, lequel s'en trouve automatiquement augmenté. Or, plus celui-ci est élevé, plus le montant de PPE diminue " explique le syndicaliste au quotidien. En guise d'illustration, ?le Parisien' prend le cas d'un salarié qui travaille à temps complet et déclare 15 000 euros de revenus. Dans ce contexte, il perçoit 86 euros de prime pour l'emploi. S'il " touche " 1 000 euros grâce aux heures supplémentaires, outre qu'il ne bénéficiera plus de la prime, le fisc... lui réclamera 107 euros d'impôts.

    Le ministère du Budget ne l'entend pas de cette oreille. Du côté de Bercy, on dénonce la simplicité du raisonnement. " Qu'un salarié réalisant des heures supplémentaires touche une prime pour l'emploi moins importante, c'est normal. [...] Si votre salaire augmente, vous avez moins besoin de l'aide de l'Etat " explique l'entourage de Valérie Pécresse.

A découvrir également

  • Quel produit d’épargne choisir en premier pour financer vos vacances ?
    30/06/2022
  • Le comportement des Français vis-à-vis de leur épargne pour lutter contre l’inflation
    23/06/2022
  • Réduction d'impôt : n'est-ce pas le moment d'investir en FCPI ?
    20/06/2022
  • Le crowdfunding dit adieu à Babyloan, une plateforme française historique
    17/06/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt